Mini road-trip australien dans le Victoria

Bonjour à vous,
j’ai eu la chance d’aller passer des vacances en Australie. J’ai fait un petit voyage et j’ai posé mes valises dans le Victoria (sur la côte sud est, face à la Tasmanie) dont je garde de spectaculaires souvenirs et que j’ai envie de partager avec vous.

PRATIQUE :

Pas de vaccins recommandés, à charge pour vous de vous assurer que vos vaccins « classiques » sont bien valides.

Vous aurez besoin de votre passeport en cours de validité. A ce sujet, pensez à vérifier qu’il est valide au moins 6 mois après la date d’entrée en Australie car, même si ce n’est pas imposé par le gouvernement, certaines compagnies aériennes plus zélées ne vous embarqueront pas si votre passeport risque d’expirer avant ce délai.

Sur votre passeport, il vous faudra le visa australien.

Et, surtout, il vous faudra obligatoirement un visa électronique e-Visitor destiné aux titulaires de passeports de l’Union Européenne qui souhaitent visiter l’Australie dans des buts touristiques ou d’affaires. Pensez-y dès la réservation de votre billet d’avion.

Si vous avez prévu de conduire en Australie, il faudra votre permis national ainsi que le permis international.

Les baigneurs et plongeurs devront se méfier des méduses particulièrement urticantes entre décembre et mars inclus, surtout au niveau des îles de la Grande Barrière  de corail. Pour info, elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et s’étend sur 2600 km environ.

La monnaie est le dollar australien. Pas de problème avec les cartes Visa, Eurocard, Mastercard ou American Express pour payer et retirer de l’argent.

Le décalage horaire est entre 6 à 8 h en été, 8 à 10 h en hiver car l’Australie est couverte par rien de moins que 3 faisceaux horaires!

Pour les bagages, généralement, la franchise est de 20 kilos pour les compagnies aériennes classiques.

Le climat varie beaucoup d’une région à l’autre : c’est ainsi qu’on peut passer de la moiteur du Nord tropical à la sécheresse désertique du Centre Rouge, à la douceur tempérée de la côte de Nouvelle Galles du Sud ou à la fraîcheur océanique de la Tasmanie.

Les différents états

La meilleure période pour visiter l’Australie est le printemps ou l’automne car les températures y sont les plus agréables et le climat sec.

Il vaut mieux éviter la période de décembre à mars dans le nord, région où les pluies sont les plus fréquentes et très abondantes. La vigilance est de mise durant cette saison.

Pour le vol, il sera forcément long. Alors, pour ceux qui le peuvent, je vous invite à profiter d’une escale par l’Asie ou l’Amérique du nord par exemple. Outre le fait que votre voyage en sera raccourci, vous pourrez profiter de plusieurs continents à la fois ! Après tout, ce genre de voyage aussi lointain est assez rare dans une vie… Quel que soit votre choix, vous aurez la possibilité de comparer les prix entre plusieurs compagnies. La possibilité d’une escale vous offrira encore plus de choix entre les compagnies. Attention toutefois si vous passez par les USA par exemple : il vous faudra un passeport biométrique dont les délais d’obtention sont parfois assez longs.

MA VISITE DANS LE VICTORIA :

Le Victoria

La région du Victoria est surtout réputée pour ses paysages divers et variés et ce caractère particulier, unique en son genre, constitue ses trésors. On trouve des forêts tropicales mais également des déserts arides, de splendides côtes rocheuses et des kilomètres de plages qui côtoient des montagnes enneigées. La faune et la flore y sont très riches et raviront les amateurs de nature. Certains plantes et animaux sont des espèces endémiques qui ne se laissent admirer nulle part ailleurs dans le monde.

Au nord du Victoria, on trouve la Nouvelle Galles du sud, à l’ouest par l’Australie méridionale, au sud par l’océan Indien et à l’est par l’océan Pacifique. Il s’agit de la plus petite des régions australiennes mais qui concentre la plus forte densité de population, notamment par la présence de Melbourne.

Cette région, ou plutôt cet état, est le deuxième état australien après la Nouvelle Galles du sud par le nombre d’habitants. Ce teritoire a explosé au XIXème siècle avec la découverte et l’exploitation des filons aurifères.

L’état du Victoria est décomposé en région, territoire et curiosités incontournables : Daylesford (vous y verrez les Macedon Ranges), Yarra Valley (Dandenong Ranges), Mornington Peninsula (oliveraies, vignobles), Phillip Island (sports aquatiques, faunes exceptionnelles), Great Ocean Road (de somptueuses vues), Goldfields (la ruée vers l’or), Grampians (nature, nature et nature!), High Country (bienvenue dans les Alpes!!), Gippsland (forêts et paysages touristiques qui font rêver), Murray River (marais et désert).

Les possibilités de circuit sont multiples. Je vais vous exposer le mien pour vous faire une idée. J’ai commencé par Melbourne, ville cosmopolite par excellence !

Maison victorienne

Melbourne est vraiment une ville surprenante avec véritable mélange d’architecture ancienne et moderne, des rues propres et élégantes et de superbes parcs et jardins botaniques. Le mélange entre l’ancien et le moderne se retrouve aussi dans les réseaux de transport où les trams, métro et bus sont parfois vraiment futuristes. Certaines rues et arcades comme la Royal Arcade et la Block Arcade vous feront replonger dans l’ambiance des boutiques du XIXème siècle et de l’Art Nouveau.

L’art victorien peut également s’observer du côté de l’ancienne gare, la Flinders Street Station. Sa façade de briques rouges est surmontée d’une magnifique coupole en bronze verdi, telle que je l’imaginais avant de le voir en vrai.

Si vous êtes amateur de sport, vous ne pourrez pas passer sans voir le Melbourne Park. C’est ce stade qui accueille l’Open d’Australie en janvier, un des célèbres tournois du Grand Chelem de tennis.

Le tram de Melbourne : un peu d'Europe, non?

La ville possède également un grand nombre de bâtiments célèbres.

Parmi eux, le Melbourne Museum, situé au Nord Est du centre ville, abrite la dépouille d’un célèbre cheval de course dans les années 20, nommé Phar Lap.

Et si nous autres, français, avons le Minitel, les Australiens ont conservé dans ce musée le CSIRAC qui est le cinquième ordinateur électronique construit au monde et encore en état de marche.

Vous pourrez aussi visiter l’immense salle de lecture de la bibliothèque, State Library of Victoria, en forme de dôme. L’ambiance est un peu celle du livre « Anges & Démons » de Dan Brown…

Les touristes parisiens qui se rendraient à Melbourne ne seront pas tellement dépaysés s’ils vont visiter le Victorian Arts Center. En effet, ce musée est coiffé d’une petite tour Eiffel. Mais, par ironie sans doute, les habitants l’appellent « le cornet de glace renversé »….

Autre bâtiment emblématique et qui vaut le coup d’oeil : la National Gallery of Victoria. N’oubliez pas de  photographier l’impressionnant rideau d’eau à l’entrée.

Pour les amateurs de jeu, vous pourrez retrouver un mini Las Vegas dans le Crown Casino : il s’agit d’un gigantesque complexe avec des restaurants, hôtels, discothèques, cinémas et boutiques de luxe dans lequel toutes les occasions seront bonnes pour dépenser.

Si vous avez faim et que vous voulez vous faire plaisir, prolongez votre périple jusqu’au quartier des docks et vers Port Phillip pour déguster un bon petit plat.

Pour cela, jouez au touriste et utilisez les vieilles rames de tramway en bois peint en vert et jaune, toujours conservées sur quelques lignes.

Par tous ces aspects, je pense que la ville ressemble aux villes américaines construites au cordeau : les rues sont perpendiculaires les unes par rapport aux autres. C’est d’ailleurs sans doute cette spécificité qui permet de créer des ambiances différentes entre les quartiers, un peu comme des enclaves exotiques au sein de la ville : quartier de Chinatown, Bourke street mall, Greek quarter, City laneways and arcades… Les promenades qu’offre la ville sont toujours dépaysantes, charmantes et pleines de surprises.Le federation square

L’animation  et la richesse culturelle de la ville sont vantées et, effectivement, elles ne sont pas exagérées : il y a toujours des festivals, expositions ou animations culturelles et artistiques qui rythment la vie, y compris la nuit où Melbourne reste très vivante (allez voir le Federation Square et ses spectacles dans le Yarra Precinct, quartier de Melbourne qui représente le coeur culturel de la ville).

Mais il n’y a pas que Melbourne dans le Victoria. Ainsi, pour peu que vous ayez pensé à louer une voiture sur place, vous pourrez vous offrir des escapades dans les environs de la ville. Les circuits les plus courants (et qui vous seront sans doute recommandés par les guides touristiques et/ou les locaux) passent par Phillip Island, célèbre pour ses pingouins, ses phoques et ses koalas.

Vous y croiserez autant de familles que de surfeurs et vous pourrez profiter de la tranquillité et du charme des lieux.

Whiskey BayLes plus courageux et patients attendront le crépuscule pour aller sur les points d’observation admirer les colonies de manchots pygmées qui viennent coloniser la plage et se mettre à l’abri des prédateurs dans leurs terriers : c’est la fameuse « Penguin Parade ». Attention, vous ne serez sans doute pas seuls à assister à ce spectacle vivant car « l’attraction » est réputée.

Un wombat très occupé..Ne manquez pas non plus le parc national de Wilsons Promontory (ou « The Prom » ou « Wilsons Prom » si vous voulez paraître dans le coup :-) ), dans le Gippsland, une région sauvage connue pour son panorama spectaculaire. Vous y découvrirez le bush australien. Vous pourrez peut-être aussi y rencontrer des wombats, kangourous et autres émeus grâce à une randonnée à pied proposée avec un guide qui vous désignera les espèces que vous croiserez forcément. Très riche, ce parc est pourtant très petit puisqu’il regroupe « seulement » la péninsule de Cape Wellington.

En voiture, ne vous privez pas des 300 km environ de la Great Ocean Road qui vous mènera de Torquay à Warrnambool, localité célèbre pour les baleines que l’on peut y apercevoir l’hiver lorsqu’elles viennent donner naissance à leurs petits.

Les 12 Apostles

Sur cette route, entre autres superbes sites à voir, vous découvrirez les Twelve Apostles (les 12 apôtres) qui sont en fait 8 (et non pas 12!) formations rocheuses formant des arches avant qu’elles ne s’écroulent et qui sont cernées par la mer. Elles sont malheureusement vouées à disparaître à cause de l’érosion : 4 semblent avoir déjà succombées… Je pense que vous en connaissez les clichés photographiques, pris notamment au lever ou au coucher de soleil qui offrent alors des couleurs incroyables sur les roches calcaires et qui en fait un moment magique.

J’ai ensuite poussé la route jusqu’au High Country, terre de légendes encore vivantes (beaucoup de spectacles mettent en scène les bandits comme Ned Kelly)… On trouve aussi des huttes de bouviers qui étaient des bergers ou conducteurs de bétail et qui ont laissé leur nom à une race de chien descendants des dingos, ces chiens sauvages peuplant la région et domestiqués pour guider et protéger les troupeaux. On passe du Bush à des terres alpines avec les plus hauts sommets du Victoria, enneigés l’hiver. Les australiens se font plaisir en s’offrant des sensations sur les pentes : conduites de véhicules tout-terrain, VTT, escalade, etc… D’autres, un peu plus calmes sans doute, font de belles parties de pêches dans les lacs et les rivières tandis que d’autres se promènent à cheval ou font de la randonnée pour en prendre plein les yeux. Moi, c’est ce que j’ai fait d’ailleurs… Prévoyez de bonnes chaussures car les gravats sont bien tranchants.

L’hiver, les amateurs de ski ne viennent pas forcément ici : ils profitent plutôt des pistes du Mont Baw Baw Alpine Resort, situé dans le Gippsland. Ce territoire offre lui-aussi des paysages magnifiques et des instants magiques : attablés sur la terrasse d’un pub, une pinte à la main, on peut admirer le soleil qui se reflète dans l’un des nombreux lacs du coin.

Pour ceux qui veulent des infos supplémentaires sur les parcs : http://www.parkweb.vic.gov.au/

Comme je l’écrivais dans le titre, il ne s’agit donc que d’un « mini » road-trip car l’Australie mériterait encore plus de temps pour découvrir l’ensemble de ses paysages. Mais je pense que le Victoria a le mérite de vous proposer un large panel de -presque- tout ce qui existe sur ce continent.

 

Article mis à jour le 15/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
jedi2

jedi2
Inscrit le 21/02/13
4 articles
10 avis
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires

Pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérésSuggestions d'albums photos

La côte est australienneLa côte est australienne
Par Maximeavygeo
Le 09/05/2016

La Tasmanie du nord au sudLa Tasmanie du nord au sud
Par Maximeavygeo
Le 07/05/2016

Desenzano del GardaDesenzano del Garda
Par Leslie
Le 26/07/2016

Le jardin d'Isola BellaLe jardin d'Isola Bella
Par Leslie
Le 08/08/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Australie
A/ Melbourne

Close
Close
Close