Un tour dans l’Outback – Du Sud au Nord – Part two

Maintenant que je vous ai donné envie, voici les principales étapes de mon road-trip du Sud au Nord :

Pour commencer, la plupart des vols internationaux à destination de l’Australie ont pour arrivée Sydney ou Melbourne. Pour un road-trip dans l’outback, je vous conseille d’arriver à Melbourne par votre vol long courrier puis de prendre l’avion jusqu’à Adelaide (un peu plus de 700 kms séparent les 2 villes).

Paysage aride de l'Outback

ADELAIDE

Cinquième ville d’Australie, capitale de l’état d’Australie Méridionale, Adelaide ne compte pas d’attraction touristique majeure. Vous pourrez y louer votre voiture pour le road-trip. Si vous n’avez pas pensé à prendre votre tente, optez pour un camping-car ou un van offrant du couchage (on ne sait jamais où vous serez quand la nuit tombera !). Vous trouverez sur place les compagnies de location habituelles : Avis, Hertz… qui permettent de vous assurer des véhicules en bon état et une bonne prestation de service.

Une fois sur la route, jusqu’à Port Augusta, sur l’A1, rien d’extraordinaire, de la civilisation autour, des routes qui se croisent régulièrement. C’est au-delà que les choses sérieuses commencent. Si vous arrivez à Port Augusta après midi, je vous conseille de vous arrêter, trouver un hébergement et attendre le lendemain pour repartir. En effet, 540 kms séparent Port Augusta de la prochaine étape de notre road trip et conduire dans le désert nécessite les meilleures conditions possibles !

 

COOBER PEDY

Lorsque vous arrivez à Coober Pedy, voilà plus de 5 heures que vous avez quitté la civilisation telle que vous la connaissez.

Le nom Coober Pedy vient de la langue aborigène locale. Kupa Piti signifie «trou d’eau des garçons». C’est une petite ville perdue dans le désert qui est pourtant considérée comme la capitale mondiale de la production d’opale. Elle vaut la peine d’être vue : la plupart des habitations sont troglodytes à cause d’un climat inhospitalier. Charmant. Vous pourrez visiter l’église troglodyte, le cimetière troglodyte (encore plus charmant), voir les mines d’opale et même dormir dans des grottes. J’ai personnellement séjourné à l’Opal Cave où j’ai été chaleureusement accueillie par les propriétaires.

ULURU KATA TJUTA NATIONAL PARK

 

L’étape suivante de mon road-trip a été l’inévitable Uluru Kata Tjuta National Park. Comme ça, ça ne vous dit peut –être pas grand-chose… mais c’est là que vous trouverez le très célèbre Ayers Rock (en anglais) ou Uluru (en langue aborigène). Avant d’arriver au pied du plus grand monolithe du monde, vous pourrez vous arrêter sur un des  parkings mentionnés plus haut pour prendre une photo du rocher en entier. Il faut savoir qu’il n’existe pas 2 photos identiques car les couleurs changent en fonction de l’heure du jour et du temps qu’il fait !

Une fois arrivés au pied de l’Ayers Rock, qui s’élève à 348m au-dessus du sol, laissant tout de même l’essentiel de sa masse sous la surface, vous pourrez vous laisser guider par les propriétaires traditionnels Anangu (des aborigènes) qui vous racontent des légendes traditionnelles. Vous aurez aussi officiellement le choix de grimper au sommet d’Uluru. Je dis officiellement car même si ce n’est pas interdit, le peuple aborigène préfère que les touristes s’abstiennent. En effet, c’est un symbole très important pour eux et l’escalader revient à le profaner.

Je n’ai pas voulu le faire et ai préféré marcher tout autour (10kms quand même !), par respect pour une culture déjà malmenée par l’arrivée de l’homme blanc sur le continent. L’escalade est également soumise à des règles de sécurité très strictes. Par exemple lorsqu’il pleut, la roche devient glissante et il est donc interdit d’y monter. Les touristes sont régulièrement victimes d’accident pour ne pas avoir fait attention.

A 40 kms de là, vous pourrez également aller voir « Kata Tjuta », appelé aussi « The Olgas » : 32 pics rocheux dont le plus haut s’élève à 200m de plus qu’Uluru !

KINGS CANYON

Avant de rejoindre la route principale, je vous conseille d’aller voir Kings Canyon dans le Watarrka National Park, à 300 kms au nord-est du parc Uluru Kata Tjuta. Vous y verrez de magnifiques falaises de grès de 300m de haut et pourrez faire des randonnées très agréables. Ne soyez pas surpris si vous croisez un énorme iguane en train de bronzer sur une pierre !

ALICE SPRINGS

Et “last but not least”, dernière étape du road trip, 2ème ville du territoire du Nord, ville perdue au milieu de nulle part : Alice Springs. Il est intéressant de voir comment la vie s’articule dans cette ville qui assure les liaisons avec les « stations » disséminées dans le désert. Ces ranches étant, pour la plupart, à des centaines de kilomètres de toute civilisation, tout s’organise en ville pour subvenir à leur besoin. Il existe une école par radio qui permet aux enfants isolés d’accéder à l’enseignement et les médecins se déplacent en avion pour assurer les soins ! C’est aussi dans cette ville que l’on peut ressentir le fameux rythme « layback » (à la cool) des Australiens.

Voilà, une fois arrivé en « ville », vous n’aurez plus de raisons d’être sur vos gardes, la nature y est moins hostile. Personnellement, je suis ensuite allée sur la côte Est, voir l’Australie comme on se l’imagine avec des surfeurs blonds et musclés et me prélasser sur la plage. De l’aéroport d’Alice Springs, pas de souci pour choisir votre prochaine destination.

Mais avant la relâche, les tant attendues RECOMMANDATIONS :

Voyager dans l’outback peut être dangereux lorsque l’on n’y est pas préparé alors pour profiter pleinement, quelques règles de sécurité :

- Soyez en forme lorsque vous prenez le volant, les distances sont longues… surtout quand la route est droite et l’air est (très) chaud. Sans vouloir paraître alarmiste, donnez votre itinéraire à quelqu’un avant de partir… on ne sait jamais (et n’oubliez pas de leur dire que tout va bien à chaque étape !)

- Vérifiez vos réserves d’eau et de carburant à chaque roadhouse que vous croiserez. Elles sont toutes séparées par des centaines de kilomètres et sont vos seuls points de ravitaillement.

- Ne conduisez pas la nuit, les animaux se promènent facilement sur la route, et sans éclairage public… le choc est difficilement évitable (à l’image du personnage principal de « Piège Nuptial » de Douglas Kennedy, pour qui les problèmes commencent par sa collision avec un kangourou !)

- Et puis quelques règles de bon sens : n’allez pas chatouiller le mignon petit serpent sur le bord de la route, ne jetez pas votre allumette à peine éteinte pendant votre pause cigarette, n’attendez pas de voir des éléphants roses danser autour de vous avant de boire (de l’eau)….

Mais pas de souci à se faire, grâce à tout ça, j’en suis revenue vivante !

Pour conclure, que vous soyez, ou non, amoureux de la nature, un tel voyage ne peut pas vous laisser indifférent. Une chose est sûre, la prochaine fois que je gagne au loto (quand j’y jouerai), promis, j’y retourne !

 

Article mis à jour le 12/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Birdy

Birdy
Inscrite le 21/02/13
5 articles
12 avis
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires

Pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérésSuggestions d'albums photos

La côte est australienneLa côte est australienne
Par Maximeavygeo
Le 09/05/2016

La Tasmanie du nord au sudLa Tasmanie du nord au sud
Par Maximeavygeo
Le 07/05/2016

Desenzano del GardaDesenzano del Garda
Par Leslie
Le 26/07/2016

Le jardin d'Isola BellaLe jardin d'Isola Bella
Par Leslie
Le 08/08/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Australie
A/ Adélaïde
B/ Coober Pedy
C/ Melbourne
D/ Port Augusta

Points d’intérêts visités
1/ Alice Springs Desert Park
2/ Uluru (Ayers Rock)
3/ Parc national Uluru-Kata Tjuta
4/ Kings Canyon (Parc national Watarkka)

Close
Close
Close