Partir sur la côte basque ? Bayonne

Bayonne en Pyrénées-Atlantiques, elle flirte avec  les montagnes, et sa voisine de l’Espagne, Bayonne, ville d’Aquitaine.

Les Bayonnais Baionar en basque;  car s’ils sont français, ils sont basques de naissance, c’est dans leur génes, leur peau, ce qui règne en maître ici est l’esprit de la fête, « la Féria » , les chants basques, inscrits, dans la culture des gens du pays, l’attachement à leurs racines, leur terroir et leurs traditions, ils aiment partager, ici  beaucoup plus qu’un lieu de vacances, vous allez adhérer à tout un art de vivre.

Il y a longtemps, la ville avait pour nom Lapurdum, c’était un camp romain il donnera son nom à la province du Labourd. Son nom, Baiona n'apparaîtra qu'au début du 12éme siècles.

La ville a repoussé mainte tentative d’envahisseur, 14 tentatives en trois siècles, et de là est venu sa devise, « Nunquam polluta » en latin, que l’on peut traduire par « Jamais souillée » il y eu tant de tentatives infructueuses de prise de la ville, qu’elle était comme bénie des Dieux.

Tel un fruit, gorgé de soleil, elle se découpe en quartier…

 

Le quartier Saint-Esprit, avec son église datant du 12éme siècles, est le quartier qui accueillait les étrangers et immigrants, avant d’être avalé goulûment par Bayonne, le quartier était une commune à part entière, Saint-Esprit-lès-Bayonne était son nom, intégré à Bayonne en 1857, il a gardé le nom de Saint-Esprit. Situé sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, ses premiers habitants, furent en majorité des religieux, qui construisirent, hospice et église, C’est ici que fut découvert le chocolat, du moins sa préparation, en 1615, grâce à Anne d’Autriche, on y fabrique encore aujourd’hui, des chocolats de très grande qualité. Les familles d’étrangers et immigrants étaient (pour beaucoup d’entre eux) d'origine portugaise ils seront tous considérées comme citoyennes après la Révolution. Beaucoup sont des apothicaires, des armateurs ou des négociants qui s'intègrent facilement à la population bayonnaise, qui reconnait leurs savoir-faire.

En vous promenant, vous ferez de jolies découvertes, l’église et ses voutes gothique, la place de la république, prenez le temps de flâner, vous ne perdrez pas votre temps…

Bayonne détient le titre de « Plus vieille place taurine de France » excusez du peu, qu’elle détient depuis le 21 aout 1853, c’est là qu’à eu lieu la première course espagnole en France.

Un second quartier, laisser vous faire, c’est que du plaisir….Le Grand Bayonne

Vous voici aux origines même de la ville, le centre-ville est aussi un quartier commerçant. La place la plus ancienne de la vielle est celle de la Liberté, regardez le dallage reproduit les blasons d'Aquitaine, du Labourd et de Gascogne. La ville était jusqu’au au 17éme siècles couverte de voies d'eau qui servaient au commerce. La rue du Port-Neuf, c’est un ancien canal, Les maisons à arcades qui encadrent cette rue sont construites sur pilotis, les pans de bois et les volets à persiennes sont peints en rouge, marron, vert ou bleu, sur les quais de la Nive ou autrefois ont débarquait du poisson, tout  au bout du quai, deux tours et la rue Tour-de-Sault, allez, encore un petit effort, vous arrivez à la rue d'Espagne, avec ses maisons étroites et hautes,  et leurs fenêtres en balcons en fer forgé, et des colombages, avec des heurtoirs aux portes, …en fait,  tout Bayonne est là.

Le troisiéme quartier, aussi délicieux et sucré que les deux autres… Le Petit Bayonne.

Quartier le plus vivant et aussi le plus populaire. Pourtant ce n’était pas gagné, le quartier était réservé aux évèques, c’est pas des rigolos les messieurs, mais il servit de refuge aux nombreux basques espagnols, lors de la monté du franquisme, si votre curiosité est plus forte que votre mal aux jambes, vous atteindrez vite la porte de Mousserolles, et les remparts de Vauban.

Nous sommes dans le quartier culturel de la ville avec  le Musée basque et le Musée Bonnat.

Pour finir mon laïus, parlons fête, et musique, et puis parlons….jambon

La musique avec le Festival La Ruée au Jazz, tout l’été, des concert à foison, les Corridas avec la temporada dès juillet.

Bayonne est l’un des plus hauts lieux de la tauromachie en France, la plus ancienne ville taurine, tout l'été, plusieurs novilladas ont également lieu. La ville est membre du l'Union des villes taurines françaises.

C'est à Bayonne que se tient les  jeudi, vendredi et samedi saints, la foire au jambon auquel la ville a donné son nom.

 

Je ne vous ai pas parlé de ses plages, du soleil, de la montagne

….. ???? non ??? mais franchement est-ce bien la peine ?.....

Article mis à jour le 13/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Fabienne

Fabienne
Inscrite le 21/04/13
39 articles
5 albums photos
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires
Nab Nab

Merci pour l'article :) Il me semblait bien que le chocolat venait du Mexique. En tout cas, je crois que le cacao et l'exploitation "culinaire" du cacao nous vient de l'Amérique précolombienne.

Le 26/04/2013

Signaler un abus

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérésSuggestions d'albums photos

Photos de BayonnePhotos de Bayonne
Par Fabienne
Le 24/04/2013

Annecy et son lacAnnecy et son lac
Par Leslie
Le 23/06/2016

Beautiful ParisBeautiful Paris
Par Steph
Le 03/07/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
France
A/ Bayonne

Close
Close
Close