Pour un week-end ou plus, Créon

Mais comment vous dites-vous, cette si petite ville…avec de si belles constructions….eh bien voilà, tout commence en 1280,  Amaury III de Craon voit le jour. Il appartient à la très ancienne famille de Craon, (en Mayenne, je vous y emmènerais, si vous êtes sage..) Depuis un siècle, ils sont, de père en fils, sénéchaux de l’Anjou pour le roi de France. Amaury, comme tout chevalier, porte des armoiries losangé d’or et de gueules,  il est cousin du roi d’Angleterre Edouard II, ce qui lui vaut de nombreuses faveurs, il participe aux campagnes de Flandres de 1302 à 1304 avec Philippe le Bel, et le 5 juin 1308, Edouard II l’appellera auprès de lui à Londres quelques années plus tard, il sera nommé sénéchal d’Aquitaine pour le roi d’Angleterre. Le cumul des mandats….ça remonte à loin, hein…bon, revenons à nos moutons, ….donc représentant le roi de France en Anjou et le roi d’Angleterre en Aquitaine, alors que ces deux rois sont aux antipodes l’un de l’autre, le Mr est un équilibriste de génie. Il va rester sénéchal d’Aquitaine pendant 3 ans. C’est un personnage important, et reconnu ; à la fois diplomate, homme politique et juriste. Cet homme voyage beaucoup, En 1314, il arrive en  Aquitaine il y  créera la bastide de Créon,  avec une gloriole pareil, Créon, devint vite, très vite, une ville de notable et autres bourgeois, d’ailleurs sa devise n’est elle pas « exigua quidem sed strenua », soit « petite certes, mais active »

C’est tout Créon ça !!

La jolie bastide de Créon mérite une visite, choisissez le jour du marché, le mercredi, et laissez-vous envahir par les odeurs, la cacophonie joyeuse des marchands, et les couleurs, fleurtez avec les arcades, et entrez sous le marché couvert…. En dehors de Momo (voir plus haut) né en  1280, qui donnera son nom à la Bastide de Créon, un autre homme compta dans l’histoire de la ville Antoine Victor Bertal, né en 1817, lui, fait fortune, loin de sa ville natale, mais à sa mort, leg à la ville toute sa fortune, cette mane, permit de rénover la mairie, inaugurée en 1907, mais en  fait,  son plus bel héritage, est celui de la rosiére, c’était le deal, entre lui et la ville, si la ville acceptait son héritage, elle devait faire de la « rosière » une institution….la  "Rosière" proclamée, serait  la jeune fille "la plus digne", "la plus sage" des demoiselles de Créon.

En 1907, le conseil municipal considère que la cérémonie doit être laïque et il est décidé de faire coïncider la cérémonie du couronnement avec la fête annuelle locale.  Le couronnement aura donc lieu le lundi de la fête. Madame Saligue réunit un comité de dames patronnesses pour régler ce qui allait devenir  pour les années à venir le rituel de la cérémonie du couronnement. Elle décide d’un cortège qui comprend l’ensemble des conseillers ayant à leur bras une demoiselle d’honneur. Le cortège va chercher la reine de la fête chez elle puis la conduit à l’Hôtel de Ville. Le parcours commence incluant un passage au cimetière sur la tombe d’Antoine-Victor Bertal et se termine à l’église par la messe et la photo traditionnelle à la sortie.

Le 2 juin 1907, Suzanne Salvet est désignée à l’unanimité, à huis-clos et à bulletin secret, par le conseil municipal. Elle fut la première Rosière.

De 1940 à 1944, aucune cérémonie ne sera pas célébrée, mais à la fin de la guerre  le conseil municipal effectuera des nominations rétroactives.

Depuis tous les ans, au cours du mois de juin, le conseil municipal se réunit pour désigner la Rosière de l’année. Elle est choisie parmi les jeunes filles de Créon ayant 18 ans dans l’année. Le vote se fait toujours à huis-clos et à bulletin secret.

Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins, à Bicyclette…..

Les petits villages des alentours regorgent de chapelles et d’églises. Ne loupez pas le Festival « cyclo-musical »  qui est organisé au bord de la Voie Verte tous les ans en septembre. C’est ici,  l’une des plus belles Voies Vertes de France. Elle est depuis 2009, accessible depuis le centre de Bordeaux (Pont Saint Jean), par une piste cyclable continue, ce qui crée une Voie Verte de longueur totale 54km. Créon à une culture du vélo, et organise régulièrement des manifestations autour de la petite reine.

La Voie Verte propose, à partir de Latresne, 47km dans l’Entre-Deux-Mers, dans une balade vallonnée, le passage d’un tunnel, des vallées et des coteaux, des pauses sur des lieux pittoresques, et aménagés, sont possible, voir recommandées comme à Lignan, ou encore Espiet.

Vous cherchiez un endroit de charme, calme tranquille, mais aussi sportive, culturelle et vivante ?...eh bien, vous y êtes !....la cerise ? c’est le vin, la proximité de grand vignoble….

Article mis à jour le 15/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Fabienne

Fabienne
Inscrite le 21/04/13
39 articles
5 albums photos
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires

Pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérésSuggestions d'albums photos

Annecy et son lacAnnecy et son lac
Par Leslie
Le 23/06/2016

Beautiful ParisBeautiful Paris
Par Steph
Le 03/07/2016

Le Rocher de BiarritzLe Rocher de Biarritz
Par Jla
Le 06/05/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
France
A/ Créon

Close
Close
Close