En bord de mer, Soulac

Si vous parlez gascon  ou si vous voulez épater la galarie, genre j’suis d’ici….dites « Solac » nous sommes là, en Aquitaine, petite commune d’Aquitaine, nichée au bord de l’océan.

Un endroit privilégié sur la côte Atlantique


Ancien bunkerAu nord de la Gascogne, au bout du bout de la péninsule du Médoc, à quelques kilométres des Landes et de sa forêt, et à une encblure de la pointe de Grave, nous sommes à Soulac.

Pil poil entre la côte d'Argent et la côte de Beauté, Soulac l' été c'est plus de 30 000 estivants qui envahissent ses plages, bon d'accord, si vous décidez de vous y rendre, vous ne serez pas seul, mais y’aura toujours un peu d’place pour y déplier votre serviette….et même, si si ! un parasol..

Soulac, pour celui qui ne ferait que passer, sans jeter un regard sur l'océan, c'est un centre commercial, vous y trouvez tout, et une multitude de services qui font vivre les communes avoisinantes. Mais, vous ne serez pas des touristes ordinaires, et vous éviterez donc, le centre commercial, sauf bien sûr pour vous restaurer, y faire quelques courses.....

Soulac, c'est la mer, le soleil, mais aussi …l’histoire…et de la grande !

Une station balnéaire historique

Du fait de la mode des bains de mer, aux vertus curatrices, et des émanations des pins, soulageant les maladies respiratoires au XIXe siècle, villas et immeubles, sortent du sable, c’est autour d’eux que se construira la future ville de Soulac. Elle va émerger des dunes, l'arrivé du train et de la ligne Médoc, en 1874, finira d'installer la ville comme station balnéaire de premier plan.

Même si la découverte d'une enseigne gauloise figurant un sanglier stylisé, retrouvée sur une plage en 1989 est liée au hasard, elle démontre avec certitude, que le territoire où s'est installée la ville fut habité dès la période celtique, pas bête les ancêtres, visionnaires même.

Un lieu de passage très fréquenté

Ensuite se fut une voie romaine, qui devait relier la ville antique à Bordeaux, tandis qu'une autre, datant du moyen-âge, et portait le nom de Voie de Soulac, se poursuivait jusqu'à Bayonne. Ainsi le nom donné à la ville ne serait pas lié au hasard, mais à des références historiques.

Les moines Bénédictins sont à l'origine de la construction du premier monastère de la région, mais c'est la popularité du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle qui va faire de la région un centre religieux dont l'importance va ne faire que grandir au fil des années. La voie de Soulac va voir passer des centaines, des milliers de pelerins, un flot quasiment inintérompu, dès les premiers beaux jours. Il se construira même un hôpital pour prendre en charge les petits et gros bobos.

A la fin de la guerre de Cent Ans, en 1452  le roi d'Angleterre et duc d'Aquitaine Henri VI et leurs armées, vont une dernière fois donner l'assaut pour tenter de récupérer leurs possessions du sud-ouest, envahies par les troupes françaises. L'armée, commandée par John Talbot,  débarquera à Soulac et fera marche vers Bordeaux. La bataille de Castillon, sonnera la fin de l'occupation anglaise en Aquitaine….m’enfin !

La basilique Notre-Dame sera batie dans la seconde moitié du XIIe siècle. Elle sera la derniére demeure de sainte Véronique. Elle abrite aussi une relique, pas un bout de tissu, non, non, ni même un morceau de coupe dans laquelle aurait bu un saint ou un autre, bien mieux, bien plus incroyable et précieux, une goutte, une goutte de lait de la Vierge Marie qui viendrait de la Terre sainte d'Israel (mais oui !).

La mode des bains de mer

les dunes de SoulacL'’érosion de la côte, et l’avancée des dunes, font que des quartiers entiers sont peu à peu engloutis sous les sables, qui se déplacent au gré des vents. La basilique elle-même en est victime. En 1741, le « Vieux-Soulac » va donc voir ses habitants partir à quelques kilomètres vers l'est et rebatir un village tout neuf, qu'ils baptiseront  « le  Jeune-Soulac ».

Nous devons la mode des bains de mer au Cardinal Ferdinand Donnet qui l' importa d'Angleterre. Ce fut le buzz de l’époque, Soulac se mit à attirer à elle les sociétés bourgeoises et intellectuelles et aussi  le clergé. Villa côtièreUn homme, Antoine Trouche, décide d'acheter les dunes, et d'y construire un lotissement de bord de mer, pour que le projet soit réalisable et pérenne, il fallait stopper l'avancée des dunes, il eu l'idée géniale de planter une forêt de pins maritimes, aujourd'hui cette plantation est devenue une forêt, celle de la pointe de Grave. Les premières villas balnéaires fleurissent quelques mois plus tard, cette petite station balnéaire est baptisée « Bains des Olives ».

Il sera ordonné par l'église le désensablement de la Basilique, commencés en 1859, les travaux se termineront qu'en 1905, puis le chemin de fer et la ligne du Médoc, en 1874, permettront à la petite ville balnéaire de devenir grande. Le poète Fernand LaffargueLes villas se multiplient. Soulac va perdre une partie de son territoire, pour créer une seconde commune,  Le Verdon. 

Georges Mandel, maire de Soulac de 1919 à 1940 joue un rôle important dans l'évolution de la ville durant la première moitié du XXème siècle.

Des personnalités telles que le poète Fernand Laffargue (voir l'image ci-contre), Louis de Rotschild et Jean-François Pintat vont également marquer l'histoire de la Soulac.

Voilà je viens de vous confier dans ses grandes lignes, l'histoire de la ville, maintenant, à vous de voir…..mais vous auriez tort de passer à côté sans vous y arrêter…enfin, je dis ça…je dis rien.

Si vous le pouvez, allez y en juin, ou encore septembre, ou même octobre, il y a encore de très belles journées, vous profirerez mieux de la ville de son charme certain, et de ses plages...

Article mis à jour le 15/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Fabienne

Fabienne
Inscrite le 21/04/13
39 articles
5 albums photos
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires

Pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérés

Partir sur la côte basque ? BayonnePartir sur la côte basque ? Bayonne
Par Fabienne
Le 24/04/2013

« Le mystère de Noël » au Puy du Fou« Le mystère de Noël » au Puy du Fou
Par Asiangirl
Le 13/03/2013

Visiter Lille aux 1 000 merveilles !Visiter Lille aux 1 000 merveilles !
Par Alex mob
Le 14/04/2016

Suggestions d'albums photos

Photos de Bordeaux au printempsPhotos de Bordeaux au printemps
Par Fabienne
Le 24/04/2013

Photos de BayonnePhotos de Bayonne
Par Fabienne
Le 24/04/2013

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
France
A/ Bordeaux
B/ Bayonne
C/ Soulac-sur-Mer

Points d’intérêts visités
1/ Basilique Notre-Dame-de-la-fin-des-Terres

Close
Close
Close