Découvrir Toulouse autrement , saison 1, épisode 1

Toulouse, ohhhhhhh…..TOULOUSE, la ville ne fera pas l’ogjet d’un seul reportage, non, pas possible, trop bien trop à en dire, à voir, à reniffler…. s’il vous plait, lâchez votre voiture et prenez, le métro et les multiples bus…si, si ! ça change tout, pas d’énervement, pas de perte temps à trouver comment et où se garer… Je vais la faire courte, mais pour chaque point d’intérêt, une tite image….je vais vous en mettre plein la vue, pour au moins trois épisodes, Toulouse, saison 1, épisode 1, c’est partit.

Pour vous aider, prenez un plan du métro, et des bus de la ville !

 

 

Le Donjon du Capitole

Le grand incendie du Capitole, décident, les Capitouls en 1525, à construire la tour des Consistoires pour  protéger les archives et la poudre à canon en prévision de l'invasion des espagnols, il fallait renforcer le rempart de la porte Villeneuve, ils mirent quatre ans, pas d'excalier extérieur, pour limiter les intrusions, si un escalier de bois voit le jour en 1527, séparer la poudre des archives, en cas d'incendie, les intempéries auront tôt fait de le détruire. La girouette qui représentait  un enfant,  en bois sculté, sera remplacée en 1544 par une Dame Tholosa, elle sera déposée pour être restaurée en 1827, elle finira  sur la place Dupuy. Lors d’une rénovation en 1557, Un clocheton flammand, en ardoise, donne un air décalé au monument, dans une ville la part belle est donnée à la brique.

L’église du Taur

A la gloire de Saint Saturnin,  premier évêque de Toulouse, son martyre à fait de lui un saint.Les pélerins vennaient se recueillir sur le lieu exact de sa mort. Les reliques du saint ont été gardées ici jusqu'en 402, ensuite le saint, change de résidence, et part pour s'installer à la basilique Saint-Sernin,(diminutif de Saint Saturnin...en fait non, mais presque, le nom est juste altéré) . Alors que le corps du défun, avait 150ans une légende raconte que la foule a apprécia les « doux effluves » des restes de saint Saturnin. Selon Rome, cela fait parti des  caractéristiques d'un saint… (glauque non ?...mais bon, je dis ça, je dis rien...)

Les peintures, que vous trouverez à l’intérieur,  sont du peintre Jean-Pierre Rivalz, (en majorité) elles sont chefs-d’œuvre de la peinture toulousaine, rien de moins.

 

Le musée Saint-Raymond

Le musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse, possède une importante collection archéologique. Près de 1000 pièces qui  retracent le quotidien des Celtes et des Romains dans la région toulousaine,  il est installé dans un monument historique, classé en 1975,  avec l’Hôtel de l'Opéra Pierre de Foix, de pure architecture médiévale toulousaine. Ici vous avez le droit de toucher aux sculptures proposées à votre regard et au Jardin des Antiques.vous pourez prendre un café, et laisser votre regard découvrir le micocoulier centenaire et bien d’autres espèces végétales comme les lauriers, cyprès, et palmiers qui font comme un décors de film romentique autour du musée.

La bibliothèque vous ravira, histoire de l'art et archéologie, des ouvrages spécialisés dans l'Antiquité. L’histoire de civilisations, protohistoire, chypriote, étrusque,...

 

Le Capitole

Les consuls de la ville voulurent construire une cité administrative entourée par des remparts.

C’est au XVIIe siècle que le palais tel que nous le voyons aujourd'hui est construit par les Capitouls. Le nom de cette maison commune, certaine Capitole, temple légendaire disent que le Capitole,  dédié à Jupiter,  a été leur référence. En fait c'est surtout une référence aux hauts magistrats qui l'ont fait construire, en latin, Chapitre se dit Capitulum.

 

Il est situé tout contre une tour désaffectée de l'ancien rempart gallo-romain. Les capitouls vont devenir propriétaires au fil du temps de nombreux bâtiments et terrains autour de la maison commune ils y regrouperont l'ensemble des services administratifs, les archives, mais aussi  la prison, les salles de réunion et de réception. Au XIVe siècle, la maison commune forme alors  un ensemble fortifié avec de grandes portes. Ce palais municipal est le seul en France,  deux cents cents ans furent nécessaire pour arriver au termes de sa cnstruction.

Les huits grandes colonnes en marbre de Caunes-Minervois symbolisent les huit premiers Capitouls, chacun son truc, les Pharaons avaient leur pyramide, les Capitouls, leurs piliers, et si Toulouse était coupée en huit morceaux, c'est que chaque Capitoul, en avait un morceau, qu'il géérait comme il le souhaitait, c'est sur la place du Capitol, que  fut décapité en 1632. le duc de Montmorency, ennemi juré de Richelieu.

 

Pour le second volet…..patience, en fait peut être est ’il en ligne ? ;-)

Article mis à jour le 13/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Fabienne

Fabienne
Inscrite le 21/04/13
39 articles
5 albums photos
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires

Pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérésSuggestions d'albums photos

Annecy et son lacAnnecy et son lac
Par Leslie
Le 23/06/2016

Beautiful ParisBeautiful Paris
Par Steph
Le 03/07/2016

Le Rocher de BiarritzLe Rocher de Biarritz
Par Jla
Le 06/05/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
France
A/ Toulouse

Points d’intérêts visités
1/ Place du Capitole

Close
Close
Close