Les Aspres, jour 1, entre Calmeille et Tordères

Je vous emmène dans une chaîne montagneuse des 

Pyrénées, au pied  du Canigou, les Aspres, un grand huit naturel,  m'enfin presque ;-) vous allez monter et descendre, l’altitude sur ce tout petit territoire, varie entre 100 et 1 200 mètres ! C’est une région  très boisée, couverte de garrigue et de chêne-liège. Même si à l'est des Aspres le relief est beaucoup moins prononcé que l'ouest, plus sauvage, et montagnard, une orgie de panorama, des vallées recouvertes de forêts épaisses, et des plaines rocailleuses, les routes du coin ont été longtemps empruntés par des marchands et des mineurs, et aussi par les pèlerins sur le chemin de St Jacques de Compostelle, qui rejoignaient la vallée du Tech. Chacune des communes de ce territoire est liée par la présence d'une chapelle ou d'une église chargée d'histoire et la plupart du temps dédiée à des saints, mais aussi, des chateaux et des remparts, voici donc un florilège, de village, offert comme un bouquet de 19 fleurs, rares et fragiles, chaque fleur ayant un nom, une identité propre.

Pour chacune de ses fleurs, je ne vous donnerais que quelques indications dates, et  lieux, mais pour chacune, parcourez, ses ruelles, et regardez, surtout REGARDEZ….c’est beau, presque magique, (appareil photo, et caméra conseillés ! nous allons passer dans chacun d’entre eux, ils ne sont éloignés que de quelques kilomêtres, voici l’étape du jour, jour 1, entre Calmeille et Tordères

Notre périple commence à Calmeille, …

A ne pas manquer, l'église paroissiale Saint-Félix elle date de l'an 959 ou elle est offerte à l'église d'Elne, elle date du XIIe siècle. Il s'agit d'une égliseavec une seule nef et une abside (une voute) semi-circulaire où l'on peut voir quelques éléments sculptés. L'église renferme également une statue de la Vierge du XIIe siècle, qui porte le nom de « Mare de Déu de la Salut ». Avec ses rues enchevêtrées, le village est petit mais charmant, vous y verrez aussi les ruines d’un château médiéval, et si vous allez vers le nord,  l'ermitage de Nostra Senyora del Coll (pèlerinage le 8 septembre), votre courage sera récompensé par un superbe panorama sur les Aspres et sur la plaine.

La seconde étape, Oms,…

Vous me dites... Oms ? quel drôle de nom (si, si je vous entend…) en fait ce nom désigne un lieu planté d'ormes du latin ulmus (là, je vous démontre que j’ai de la culture..en fait non, juste de bonnes sources encyclopédiques)  899 naissance du village sous le nom de Ulmos, plus tard en 1359 il est fait mention d'un castell d'Olms. Le nom de Oms, sera donné au village vraisemblablement au 17èm siècle, et il le gardera.

Etonnante église, encastrée dans le système de fortification, qui s'ouvre par une porte sur une grande place communale ne manquant pas de charme. Elle est dédiée à saint Jean l'Evangéliste, date du XIIe siècle et possede un étonnant portail, à son sommet, un clocher-tour. Entrons à l'intérieur, quelques retables baroques du XVIIIe siècle et un sarcophage du XIIIe siècle ayant longtemps servi d'auge. Au hasard des anciennes rues, quelques maisons présentent des avant-toits de tuiles peintes, caractéristiques des Aspres. Autour du village des bois, de jolies ballades vous y attendent, et si la saison s’y prête, vous y trouverez quantité de champignons…

La troisième étape du jour Llauro,…

Deux dolmens, nous raconte la présence du village, au seuil de la préhistoire, à l’âge de cuivre, il vous sera facile de monter à celui de la Cabana del Moro, depuis la très jolie route qui conduit de Llauro à Tordères; d’anciens textes,  en l'an 1272  le village, possédait un château et une enceinte fortifiée, mais visiblement, il n’en reste rien, en fait rien d'autre que d'anciens textes qui en parlent. Depuis 1830, l’économie du village repose sur l'industrie bouchonnière, elle emploie l'ensemble de la population. Plusieurs familles y doive leurs richesses, cette industrie du bouchon, a entraîné la venue de nombreux ouvriers venus d'Espagne, la population dépassant rapidement le chiffre des 300 habitants. Le bouchon fait parti de la culture de la région, et est très ancrée dans la mémoire collective.

L’église dédiée à saint Martin, date de  1010, on y devine comme les bases d'une fortification, renauvée au XVIIIe siècle,  on notera surtout le côté baroque du maître-autel. Si Les rues souvent très étroites du village méritent une promenade attentive.Une ballade le nez en l'air vous fera appercevoir les avant-toits peints qui ornent de nombreuses maisons.

La derniére étape du jour, sera Tordères,….

L'église, est dédiée à saint Nazaire et à saint Celse, deux saints pour le prix d’un, mais elle le valait bien, préromane et romane, elle a été presque entièrement reconstruite aux XVIe et XVIIe siècles, et a même changée d'orientation (nord/sud au lieu d'est/ouest) le  plus intéressante est le clocher, qui était aussi une tour défensive percé de meurtrières, entrez à l’intérieur, pour y voir des constructions verticales qui portent des décors sculptés et peints en arrière de la table d'autel.

Si vous traversez le village à pied, vous tomberez très vite sous le charme de ses ruelles, ses maisons, aux vieilles pierres, et si vous êtes courageux faite la ballade qui méne à forêt domaniale du Réart, avancer doucement, sans bruit, et peut être …. croiserez des fées et des lutins.

Article mis à jour le 13/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Fabienne

Fabienne
Inscrite le 21/04/13
39 articles
5 albums photos
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires

Pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérésSuggestions d'albums photos

Annecy et son lacAnnecy et son lac
Par Leslie
Le 23/06/2016

Beautiful ParisBeautiful Paris
Par Steph
Le 03/07/2016

Le Rocher de BiarritzLe Rocher de Biarritz
Par Jla
Le 06/05/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
France
A/ Tordères

Points d’intérêts visités
1/ Pic du Canigou

Close
Close
Close