Les Aspres, jour 4, de Terrats à Montauriol

Aspres, jour 4, de Terrats, à  Montauriol

Une curieuse légende, qui s''appuie sur la présence de cheminées de fées au-dessus de la Canterrane, veut qu'il y ait eu ici une cité nommée Mirmande (Mirmanda), plus ancienne que Barcelone, et qui aurait été le domaine des fées avant d'être détruite par une brutale remontée des eaux de la mer. 

Le nom de Terrats apparaît en 844, Argila, fils du comte Bera de Razès et de Barcelone, vend à son fils Bera deux villa, la première nommée Terrenum, qui pourrait bien être Terrats, la seconde Furchas, serait Fourques. Plus tard (bon, ok, bien plus tard..) des ventes, et autres donations, font de Terrats une seigneurie appartenant aux templiers, si vous avez suivit  vous sauriez que les chevaliers de l’ordre du Templier, on fait de toute cette région, leur « chez eux » ici encore.

Un document assez interressant, nous dit, qu'un acte par lequel, en 1208, Arnau de Llers vend au Temple, pour la somme de 5100 sous, toutes ses possessions de Terrats, en particulier les hommes et les femmes. Autrement dit, à cette date, les habitants ne sont pas encore libérés du servage (un mot édulcoré pour dire esclavage, je rigole, m’enfin je suis pas loin quand même). Dans la seconde moitié du XIVe siècle (1378), on comptait une cinquantaine d'habitants à Terrats. Cultivaient-ils déjà la vigne ? On ne saurait le dire. Ce qui est sur, c’est qu’ au XVIIIe siècle, une carte montre un vignoble déjà très étendu, entre la Canterrane et Fourques, et au  Pla d'Amunt, en direction de Trouillas. Aujourd’hui encore, la vigne est la principale économie du village. 

L’église du lieu est  dédiée, (ben oui... forcément), à deux saints Julien et sainte Baselisse, (tiens….une sainte !, m’enfin, un peu de parité !)  tous deux aimés, je dirais même vénérés en Roussillon, ils auraient refusé de consommer leur mariage pour propager chacun de son côté la foi chrétienne. C'est une église romane du XIe ou du XIIe siècle, regardez, sur le mur près de la porte d'entée, une croix de marbre rose du XVIe siècle. L'église abrite aussi une croix processionnelle, vous savez, de ces grandes, hautes et lourdes croix….

De Terrats à Fourques,…

 

Fourques, 934 hectares, situés à la limite entre la plaine du Roussillon et les Aspres, dans la haute vallée du Calcerana. On y produit presque exclusivement du vin  avec de nombreuses caves particulières et un vin dont la qualité est exceptionnelle

En 844, le lieu de Fourques fut vendu par Argila, fils d'un comte Berà, à son fils Berà junior, (junior, c’est moi qui l’ai rajouté pour pas vous perdre dans la filiation…je suis pleine d’attention non ?). Mais très vite, (ventes, et donations supposés, ce sont des établissements religieux qui vont posséder presque tout le territoire : Saint-Genis des Fontaines en 981, Saint-Martin du Canigou dès 1009 (année de sa consécration), mais surtout l'abbaye d'Arles-sur-Tech, qui devient peu à peu propriétaire de presque toute la seigneurie et conservera ses droits jusqu'à la Révolution. A cette époque, l'abbé d'Arles était coseigneur de Fourques, partageant ses droits sur le village avec Joseph d'Oms de Tord, marquis d'Oms, les droits ne sont pas seulement ceux de la terre, mais aussi des gens qui sont « vendus » avec les domaines, « le servage » il en est déjà question pour d’autre village. Dès le XIXe siècle, la population de Fourques tournait autour de 600 habitants, un chiffre qui n'a guère varié depuis.

Saint Martin, et le saint à qui est dédié l’église, elle est citée pour la première fois en 994. C'est un édifice roman à nef unique, sans doute reconstruit au XIIIe siècle puis exhaussé au XVIe. A noter, à la droite du portail, une pierre funéraire sculptée avec l'effigie de Guillem Gerard, bénéficiaire de la paroisse mort en 1342. Entrez à l’intérieur, vers la sacristie, une superbe fontaine en marbre du XVIe siècle. Régalez-vous en flânant dans les charmantes rues environnantes, c'est le "Château" qui mérite d'être visité. On y accède par une porte fortifiée située à proximité de la mairie. Quelques maisons conservent des restes d'avant-toits peints, la peinture ayant été malheureusement en grande partie effacée par l'usure du temps.

De Fourques à Montauriol,…

A un époque il y avait  Montauriol d'Amont, en plus de ce village, il se trouvait en amont de la rivière de Montauriol, avec sa propre église, dédiée à saint Michel, et un château dont il ne reste qu’une tour carrée, c'est l' l'abbaye de Cuix  qui au Xème siècle avait acquis quelques biens dans les deux villages. Un certain Oliba d'Oms était le seigneur du coin. Ensuite, ce fut le pere Bernat de Montauriol, puis ce fut une seigneurie appartenant a la famille Delpas de Saint-Marsal, et regroupant  les deux villages, et qui conservera cette seigneurie jusqu'à la révolution. Même en additionnant tous les mas et les hameaux, la population n'a jamais été très importante. Il faut dire que les terres cultivables ont toujours été rares, et que les ressources des bois et des forêts ne suffisaient pas à faire vivre beaucoup de monde. Sur les cinquante dernières années, la commune a vu arriver de nouveaux habitants qui ont rénovés des maisons et des mas, de très belle façon.

Parlons de l'église, à qui, vous demandez vous, est elle dédiée, et bien à saint Saturnin bien sur ! Si vous entrez vous trouverez des tableaux  peints et dorés, celui du centre représente la Crucifixion, les deux tableaux de gauche représentent l'Annonciation et l'adoration de l'enfant Jésus, et ceux de droite des scènes du martyre de saint Saturnin.

Allez, je me met en mode « pose », vous avez quartier libre, jusqu’à la prochaine étape….

Article mis à jour le 13/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Fabienne

Fabienne
Inscrite le 21/04/13
39 articles
5 albums photos
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires

Pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérés

« Le mystère de Noël » au Puy du Fou« Le mystère de Noël » au Puy du Fou
Par Asiangirl
Le 13/03/2013

Visiter Lille aux 1 000 merveilles !Visiter Lille aux 1 000 merveilles !
Par Alex mob
Le 14/04/2016

Découvrir Bourges le temps d'un week-endDécouvrir Bourges le temps d'un week-end
Par Sophielondon
Le 07/03/2013

Suggestions d'albums photos

Annecy et son lacAnnecy et son lac
Par Leslie
Le 23/06/2016

Beautiful ParisBeautiful Paris
Par Steph
Le 03/07/2016

Le Rocher de BiarritzLe Rocher de Biarritz
Par Jla
Le 06/05/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
France
A/ Fourques

Close
Close
Close