Visiter Tokyo en 4 jours avec un petit budget

Contexte

Lors d'un circuit homemade de 2 semaines réalisé en compagnie de ma tante à travers le Japon, en mode "budget" (i.e. billet d'avion avec Aeroflot, on faisait ce dont on avait envie sur place, mais on prenait des chambres d'hôtel à environ 60€ maximum pour une double avec salle de bain privé, notre seul luxe exigé !)

Jour 1

Arrivée à l’aéroport de Tokyo, on passe près d’une heure à récupérer nos Japan Rail Pass. Une fois le précieux sésame en main, nous prenons le Narita Express pour rejoindre la ville. Quel confort! Quelle classe! Bien évidemment, car nous étions sans le savoir dans un wagon 1re classe (avant que  le contrôleur ne passe et nous demande gentiment de rejoindre la classe moyenne pour le reste du trajet!). On se retrouve ensuite dans le métro à la station Tokyo qui est immense, et complètement jetlagées à essayer de comprendre son fonctionnement. On va marcher au final, on tentera de comprendre demain (ce n’est pas si difficile au final quand on est en pas à moitié endormie!).

Shibuya CrossingNous retrouvons donc notre premier hôtel, le Nihonbashi Villa, où on nous laisse poser nos bagages avant de partir à la conquête de la capitale. On attaque ensuite le quartier de Shibuya pour voir la célèbre traverse piétonne, une vraie marée humaine! Rien de mieux pour se mettre dans le bain et avoir le choc des cultures! Puis on se balade un peu au hasard, je m’émerveille par la courtoisie des gens, et parce que tout est kawai – les bus, les enseignes, les panneaux d’affichage: il y a toujours des petits personnages mignons partout! On termine la journée avec deux autres quartiers réputés: Harajuku pour ses petites boutiques et les rues bondées de jeunes, et  Asakusa pour ses gratte-ciel. Puis on va se coucher parce que, mine de rien, on est bien crevées de notre journée d’avion !

 

Jour 2

Tokyo TowerLe lendemain, on attaque la Tokyo Tower - c’est à croire que je m’ennuyais déjà de Paris et de sa tour Eiffel! Cette tour n’est pas la plus grande, mais la vue est très belle et surtout, l’entrée est moins chère que celle du Tokyo Skytree (le double en gros)! En plus de la vue sympathique, on peut marcher sur des fenêtres au plancher, question de bien réaliser qu’on se trouve à 150 mètres du sol (il fallait bien que je le fasse, question de combattre ma phobie des sols en verre !).

On s’est ensuite dirigées vers le Palais Impérial, qui était malheureusement fermé ce jour là. On a tout de même pu visiter le parc et prendre des photos devant le joli pont près du palais, avant d’aller se rattraper avec le Meiji Jingu, Palais Impérialun temple accessible depuis la station Harajuku  par de jolis sentiers boisés, une balade parfaite avec la lumière de fin de journée.

C’est ce soir là qui avait été choisi pour tester les fameux hôtels capsules, avec au Capsule Inn Kinshicho. Pas mal! Plus spacieux qu’on pourrait le croire, pas de quoi faire paniquer les claustrophobes. En dehors de la petite télé accrochée au «plafond» qui m’a valu quelques coups à la tête et un faible tremblement de terre dans la nuit, on y a très bien dormi!

(Notre circuit continue à travers le Japon, mais nous revenons à Tokyo pour les derniers jours du voyage.)

Jour 3

Disney TokyoC’est le jour de l’activité que j’avais imposé à mon accompagnatrice: Tokyo Disney ! Eh oui, je suis comme ça, j’aime Disney et je compte bien visiter tous les parcs qui existent dans le monde! Non seulement c’était sympa, mais c’était aussi un choc culturel de voir les Japonais se comporter dans un parc d’attractions ! Leur patience est impressionnante: nous arrivions le jour de première d’une nouvelle parade qui débutait à 15h, et dès notre arrivée à 11h, on voyait les gens sur des petits tapis le long des allées à attendre tranquillement que le temps passe et que la parade débute. Les dépliants du parc demandent aussi de ne pas prendre de photos en levant les bras plus haut que notre tête pendant le défilé, et c’est assez respecté! Et surtout, presque tout le monde est déguisé avec des accessoires Disney, pas que les enfants… garçons inclus! Grosse déception toutefois: le spectacle de feux d’artifices a été annulé en raison du vent. Le drame ! Enfin pour nous, car les locaux ne manifestent que très peu leur mécontentement…

Ce soir là et le suivant, on a opté pour l'Hôtel Horidome Villa, qui était très bien et très similaire au Nihonbashi Villa.

Jour 4

Marché de TsukijiC’est notre dernier jour complet au Japon, alors on se motive pour se lever tôt et aller faire un tour au marché de poisson de Tsukiji. On essaie de ne pas trop déranger les gens qui y travaillent, car certains semblent dérangés par la présence des touristes qui photographient leurs produits, même si d’autres jouent le jeu et présentent leur plus gros (ou plus dégoutants) produits aux visiteurs. Quelques stands en retrait du marché permettent aussi de faire des achats de produits locaux et parfois d’en déguster. J’ai d’ailleurs pu acheter du thé vert d’une gentille vendeuse qui, la chance, m’a informée qu’ils avaient une boutique à Paris pour poursuivre mon approvisionnement une fois rentrée. (Très sympa d’ailleurs, allez-y faire un tour, c’est la boutique Jugetsudo).

 

Ueno ZooOn a ensuite décidé d’aller faire un tour au Zoo de Ueno, question de faire connaissance avec son panda vedette. Très agréable, plein d’animaux dont certains que je n’étais pas habituée de voir. J’y ai d’ailleurs vu des galagos pour la première fois de ma vie en vrai, j’en aurais versé une larme tellement ils étaient mignons (bon ok, je verse souvent des larmes pour rien, vous me direz!).

On a poursuivi avec une balade au Shinjuku Gyoen, un parc magnifique où les cerisiers étaient en fleur à notre plus grand bonheur! Comme c’était un jour de printemps ensoleillé, c’était aussi l’endroit idéal pour faire une pause dans l’herbe et profiter du soleil.

Vu ma déception de la veille, on a refait une tentative à Disney le soir (l’entrée y est moins cher à partir de 18h) pour tenter de voir le spectacle raté de la veille : manque de bol, il y avait toujours trop de vent selon les responsables du parc (parce que selon moi, il n’y avait qu’une brise occasionnelle!). Cette fois, je voulais vraiment pleurer car je comptais avoir la finale parfaite à mon voyage… En effet, quoi de mieux qu’un feu d’artifice pour terminer en grande pompe un voyage si parfait ?

Article mis à jour le 13/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Dudy

Dudy
Inscrite le 26/02/14
25 articles
15 albums photos
68 avis
Profil
Message privé
Site Internet

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires
Nab Nab

C'est quoi un galagos ??? OK, I google it : on dirait une chauve souris sans les ailes !
Pour les feux d'artifices, sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, c'est vraiment dommage pour toi, car je crois que je ce sont les Japonais qui font les plus gros

Le 08/03/2014

Signaler un abus

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérésSuggestions d'albums photos

Tokyo et sa régionTokyo et sa région
Par Gaet
Le 25/08/2015

Petit séjour à TokyoPetit séjour à Tokyo
Par Sebou
Le 29/12/2014

TokyoTokyo
Par Dudy
Le 07/09/2014

Fukuoka, sur KyushuFukuoka, sur Kyushu
Par Joel
Le 07/06/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Japon
A/ Tokyo

Points d’intérêts visités
1/ Tour de Tokyo
2/ Jardin du palais impérial
3/ Marché aux poissons de Tsukiji
4/ Zoo de Ueno
5/ Disneyland Tokyo

Close
Close
Close