Venise en 3 jours

Venise est peut-être la ville des amoureux, ça ne m’a pas empêché d’aller y faire un tour en solo ! Bon ok disons que j’ai juste peur qu’elle disparaisse avant de trouver un chéri pour m’y accompagner mais ça c’est une autre histoire…

Piazza San MarcoDonc j’arrive à l’aéroport de Marco Polo juste après le déjeuner. J’ai choisi le vaporetto avec la compagnie Alilaguna pour atteindre la ville (25 euros l’aller-retour si on réserve en ligne, pas de petites économies pour Venise !), ce qui prend environ 1 heure. Une fois installée dans ma pension, je prends quelques minutes pour manger un sandwich près d’un canal en contemplant les gondoles, puis c’est parti pour la découverte de la ville de Casanova.

Je commence évidemment ma première journée en me dirigeant vers la Piazza San Marco, bondée par la foule et les pigeons. Malgré tout, c’est très beau d’être au milieu de la place avec la Basilique Saint-Marc (en rénovation hélas !), son Campanile et le Palais des Doges. J’évite d’y prendre un café afin de ne pas perdre mon budget du week-end pour un café sur la place, même si c’est tentant avec les petits orchestres qui jouent des airs classiques pour ceux qui osent Pont des Soupirsaffronter le cover charge de la Place. On se rapproche du Grand Canal pour apercevoir sur l’autre rive l’église de San Giorgio Maggiore et quelques mètres plus loin, c’est le Pont des Soupirs qui pour de nombreux touristes est le pont des amoureux, même si c’était les condamnés à mort qui le traversaient… Je parcours ensuite les petites rues, un peu au hasard, tout en ayant comme objectif d’atteindre au bout du compte le Pont Rialto, question de bien faire le tour des attraits les plus connus en commençant. On se perd toujours un peu dans Venise avec ses petites rues étroites et ses culs-de-sac, mais c’est aussi ce qui permet de faire de jolies découvertes. Je traîne encore un peu au hasard en longeant Pont du Rialtola rive du quartier Dorsoduro, avant de repasser me reposer un brin à ma chambre, car ce soir, c’est opéra ! Enfin, pas un opéra classique, car une fois de plus c’est souvent très cher même en étant assis au fin fond de la salle avec une vue partielle ! J’ai donc opté pour une alternative trouvée sur Internet, le Musica a Palazzo. J’ai pu y voir La Traviata, interprétée par 3 chanteurs et un petit orchestre de 4 musiciens, dans un palais privé dans une ambiance feutrée (et pour 70 euros).

Pour ma 2e journée, je prévois faire les îles avoisinantes donc j’investis dans le pass valide pour 12h avec le Les maisons colorées de Buranovaporetto (18 euros). Je souhaitais commencer par le Cimitero di San Michele, mais il était déjà fermé (attention aux jours fériés, il ferme à midi !). Dommage car on m’avait dit que c’était très beau comme endroit, même s’il s’agit d’un cimetière. J’ai donc poursuivi directement mon chemin jusqu’à Murano. L’île est jolie, mais bien entendue remplie de boutiques à souvenirs remplis d’objets en verre. Qu’on achète ou non, c’est agréable à regarder ! Je n’y ai toutefois rien trouvé d’exceptionnel, donc j’ai poursuivi ma route vers l’île de Burano. Cette fois, je suis complètement tombée sous le charme, j’étais même amoureuse ! Une petite île où toutes les maisons sont peintes de couleurs vives, avec des fleurs partout, et mon coup de cœur, ce gros chat persan orange qui semblait être le maître du village depuis sa fenêtre. Après avoir bien pris le temps de flâner dans ses rues arc-en-ciel (et de prendre en photos pratiquement toutes les rues), je rentrais à Venise avec le but de me rendre sur l’île de San Giorgio Maggiore pour grimper au sommet du Campanile et avoir une vue des environs… mais mauvaise gestion de temps, l’église allait fermer avant que je n’y arrive. Pour la peine, je me suis rabattue sur un bon repas de pâtes accompagné d’un petit pichet de rouge…

Jardin du Peggy Guggenheim CollectionTroisième jour, je comptais me rattraper pour le Cimetière, mais la pluie était au rendez-vous. J’ai donc commencé par le Peggy Guggenheim Collection en espérant que le soleil m’attendrait à la sortie. Sans être trop musée à la base, j’ai bien aimé (enfin pas tout, c’est spécial l’art moderne !!!), et le musée en soi est charmant avec sa terrasse donnant sur le Grand Canal et sa petite cour intérieure. Après un déjeuner dans un petit resto sicilien où j’ai découvert la magie des cannoli (dessert que je préfère largement au tiramisu !), j’ai poursuivi avec une longue balade santé le long de la rive pour atteindre le parc entourant la Biennale di Venezia, et remonter vers le Venitian Arsenal. Le temps de traîner encore un peu dans la ville, de faire ses derniers achats, de manger une dernière pizza en terrasse, et il faut penser à reprendre le vaporetto direction aéroport…

NB: Non, je n'ai pas fait de balade en gondole. On peut survivre à Venise en étant célibataire, mais il ne faut pas pousser le vice quand même! ;)

Article mis à jour le 13/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Dudy

Dudy
Inscrite le 26/02/14
25 articles
15 albums photos
68 avis
Profil
Message privé
Site Internet

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires
GlobeTrotter GlobeTrotter

Hello ! Intéressant ! Petite astuce au passage : ça revient moins cher de prendre un hotel à Murano, et c'est, de mémoire, à 5 minutes en vaporetto de Venise. Et je ne sais pas si tu as pu le voir, mais des artisans montrent en public comment ils soufflent et travaillent le verre. J'ai bien aimé Burano aussi, même si c'est assez petit. Sinon, t'en as pensé quoi de Venise en général ? J'ai trouvé que ça faisait très "ville musée", dédiée à la réception de touristes. Mais ça reste bien entendu un endroit magnifique !

Le 23/04/2014

Signaler un abus
Dudy Dudy

Murano n'est en effet pas très loin en vaporetto, mais moi qui ne souhaitais pas prendre un pass transport pour tous les jours, ce n'était pas vraiment avantageux je crois vu le prix! Et si c'est la saison touristique il faut faire la queue pour monter à bord...

Sinon pour Venise en général, malgré la côté bien touristique, j'ai beaucoup aimé me perdre dans les petites rues! :)

Le 23/04/2014

Signaler un abus

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérés

Une escapade à VeniseUne escapade à Venise
Par Tresorsdumonde
Le 07/04/2015

Visite des îles BorroméesVisite des îles Borromées
Par Leslie
Le 12/08/2016

Suggestions d'albums photos

VeniseVenise
Par Nutricool
Le 15/05/2016

Visite de Venise en hiverVisite de Venise en hiver
Par Nza2k
Le 30/08/2014

VeniseVenise
Par Aurorestw
Le 25/07/2016

Venise la SérénissimeVenise la Sérénissime
Par Anne
Le 02/01/2015

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Italie
A/ Venise
B/ Burano

Points d’intérêts visités
1/ Palais des Doges
2/ Place Saint-Marc
3/ Pont du Rialto
4/ Pont des Soupirs
5/ Musée Peggy Guggenheim

Close
Close
Close