Neko Cafe du Japon VS Café des Chats de Paris

Lors de mon voyage au Japon, j’étais très enthousiaste à l’idée de tester les Neko Cafe dont j’avais beaucoup entendu parler. J’ai déjà un chat à la maison, mais un café rempli de chats, je ne pouvais pas y résister !!! Quelques temps après mon retour, le Café des Chats a ouvert ses portes à Paris. L’amoureuse des chats en moi n’a eu d’autre choix que d’aller le tester également, et comparer…

Première expérience : Cat Cafe Nekokaigi à Kyoto

Cat Cafe NekokaigiOn trouve le café dans une tour plutôt anonyme : jusque dans l’ascenseur où un petit dessin de patte féline nous indique l’étage. A notre arrivée, on nous explique le règlement (se laver les mains, enlever les chaussures, pas de photos avec flash, ne pas les nourrir, etc.) avant de nous attribuer un casier pour déposer nos effets personnels.

Les tarifs sont en fonction du temps passé dans le café, en plus du prix des boissons que vous consommerez sur place. On passe donc dans la salle principale, un grand espace plutôt dégagé, avec des futons le long des murs, et au milieu de grands tapis avec des arbres à chats. Plutôt bien car on à une vue d’ensemble sur toute la pièce, et donc de tous les La salle principalechats.

C’était un peu étrange au début, on regarde un peu les gens sur place… une femme qui semble être une habituée, avec une couverture sur les genoux et ce qui semble être son chat « habituel ». Un couple de jeunes qui ne s’approchent pas trop des félins, mais semblent bien amusés de les regarder. Et puis ma tante et moi, qui se faisons snober par les chats à notre plus grand désespoir. En effet, par respect pour les chats, on ne peut leur courir après ou les prendre «  de force ». Alors on s’arme de patience, et surtout d’un jouet, dans l’espoir d’attirer leur attention. La patience paye, et on se retrouve rapidement bien entourées.

Ceux qui n’aiment pas les chats ont tendance à trouver le concept un peu idiot, mais personnellement, j’étais plutôt joyeuse ! J’ai bien apprécié que le café avait un classeur avec une fiche technique pour chaque chat, question de savoir qui ils sont et d’où ils viennent. L’endroit est calme donc relaxant, les câlins avec les chats sont apaisants, et c’est surtout très reposant au milieu d’un voyage bien rempli ! Bref, j’étais sous le charme !

Deuxième expérience : Cafe Maneki-Neko à Hiroshima

Comptoir de l'entréeJ’étais contente de tester un deuxième café de chats, car j’ai pu constater qu’il y en avait de tous les genres !

Ce café avait des allures de café traditionnel ou de bar, avec un long comptoir à l’entrée. On remarque toutefois que la moitié du comptoir est envahie par de grosses boules de poil ! Si mon souvenir est exact, le prix de ce café était en fonction du temps passé sur place, mais avec une boisson incluse.

Ce café était en fait composé de 4 pièces de grandeurs variées : l’entrée avec le bar, une pièce plus petite avec les litières et un gros arbre à chat pour les chats qui ont envie d’être un peu plus au calme, et de deux autres pièces meublées uniquement de futons et de coussins. Un styleCafe Maneki-Neko complètement différent donc, mais pas mal non plus.

Ce qui était bien dans ce café, c’était la diversité des chats (le précédent avait adopté des frères et sœurs donc, bien que jolis, ils se ressemblaient beaucoup plus). C’était un peu plus tendance, avec de la musique et une impression d’être chez des amis qui auraient beaucoup, beaucoup de chats ! Bref, une autre expérience bien agréable, en plus d’un petit cadeau à la sortie (un petit pot à sauce je crois en forme de tête de chat). Sympa !

Troisième Expérience : Café des Chats à Paris

Café des Chats à ParisJe dois avouer que ma vision très critique de ce café a été grandement influencée par la visite des deux cafés précédents au Japon, et que j’ai visité ce dernier à la préouverture, donc certaines choses ont pu changer depuis !

J’entendais parler depuis un moment de ce café des chats qui devait ouvrir à Paris, alors j’ai réservé dès que possible pour aller voir cette adaptation locale des Neko Cafe.

En arrivant, on nous informe des règles du café, assez similaires à ce que j’avais entendu auparavant : ne pas déranger les chats qui dorment, ne pas les forcer à se faire prendre, etc. Par contre, pas de vestiaires ou de casiers : on garde donc nos chaussures, ce qui m’a tout de suite un peu étonnée en cette journée pluvieuse où nous allions donc entrer avec nos chaussures mouillées et salir le plancher où les chats vivent (et où les visiteurs comme moi ont envie de s’assoir pour être au niveau des chats !).

On entre dans Il ronronne !la première pièce (le café est sur deux étages) : des petites tables carrées qui donnent un air de café standard, à la seule différence qu’on y trouve au final autant de visiteurs félins qu’humains ! On nous installe dans la 2e pièce au sous-sol où on y commande nos chocolats chauds et des cupcakes Oréo qui étaient très bons.

Encore une fois, je suis un peu étonnée par le choix des meubles, entre autre par ce gros fauteuil individuel et la table de bois massive qui prend vraiment beaucoup de place dans la pièce… c’est un peu dommage parce qu’on manque d’espace pour les clients, mais surtout pour interagir avec les chats ! Je regrettais les bons vieux futons du Japon qui nous plaçaient au même niveau que les chats ! J’ai fini par m’assoir par terre malgré les traces de chaussures mouillées, c’était plus fort que moi… l’appel des chats !

Conclusion du comparatif

Donc mon verdict… un peu dur peut-être, mais je trouvais l’adaptation des neko cafe trop… café ! Je sentais qu’il s’agissait plus d’un café avec des chats qu’un café de chats, vous voyez la nuance ? Les prix étaient assez élevés pour les consommations (mais c’était très bon, il faut leur donner ça !). J’aurais plutôt fait des prix « 7 euros de l’heure avec une boisson incluse », la facture aurait été la même au final mais on aurait eu l’impression de payer pour les chats et non pour les consommations !

Voilà, je ne suis pas tendre avec ce café, car j’aurais préféré une adaptation plus fidèle aux cafés japonais. Je pense que c’est tout de même à tester pour les amoureux des chats, car on n’a pas tous la chance d’aller au Japon après tout, et donc aussi bien profiter de ce qu’on nous offre localement ! Et sans comparaison, on en profite sûrement plus, car après tout, les chats sont très mignons et c’est bien la raison pour laquelle on y va !

Article mis à jour le 13/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Dudy

Dudy
Inscrite le 26/02/14
25 articles
15 albums photos
68 avis
Profil
Message privé
Site Internet

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires
Nab Nab

Y a un truc avec les chats, j'ai jamais trop compris pourquoi ??? J'ai connu des familles entières vouant un culte à ces petits félins. Cela dit, je suis d'accord que certains sont mignons ! PS : tu as posté 2 fois la même photo en fin d'article ;)

Le 09/07/2014

Signaler un abus
Dudy Dudy

C'est en effet un mystère! (J'en ai profité pour corriger la photo! ;))

Le 09/07/2014

Signaler un abus
Nico Nico

Sont-ce réellement les Japonais qui inventaient ce concept ? Le nom, "Neko", sûrement, mais un café à chats ?

Le 12/07/2014

Signaler un abus
Dudy Dudy

Selon Wikipedia, le premier aurait ouvert à Taiwan! Mais c'était populaire auprès des touristes japonais... Puis ils ont ouvert le premier au Japon à Osaka. Pas étonnant car vu l'impossibilité d'avoir des animaux domestiques pour la plupart des japonais, c'est leur seule façon d'être en contact avec ces petites bêtes! :D

Le 12/07/2014

Signaler un abus
jedi2 jedi2

Pourquoi les Japonais n'ont pas le droit aux animaux de compagnies ? A cause du manque d'espace dans les appartements ?

Le 12/07/2014

Signaler un abus

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérésSuggestions d'albums photos

Fukuoka, sur KyushuFukuoka, sur Kyushu
Par Joel
Le 07/06/2016

Tokyo et sa régionTokyo et sa région
Par Gaet
Le 25/08/2015

Petit séjour à TokyoPetit séjour à Tokyo
Par Sebou
Le 29/12/2014

TokyoTokyo
Par Dudy
Le 07/09/2014

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Japon
A/ Hiroshima
B/ Kyōto

Close
Close
Close