Circuit de 17 jours au Costa Rica

Jour 1 : San José

J’atterris à San José en fin d’après-midi, et le temps de passer la douane je peux enfin sortir prendre le bus tandis que le soleil commence à décliner. Mon séjour ne commencera pas très bien, avec un chauffeur d’autobus tellement pas aimable que même après lui avoir demandé si le bus se rendait au centre de San José et qu’il m’ait presque engueulée parce je ne montais pas assez vite, je me suis donc retrouvée au centre de Alajuela (et j’avais aucune idée de où se trouvait cette ville). Heureusement, avec l’aide d’une gentille dame, j’ai pu prendre un bus tout de suite qui partait vraiment pour San José. Encore plus heureux, tout le monde était gentil une fois arrivée et prêt à m’aider à trouver mon chemin. J’ai donc marché jusqu’à mon hôtel en traversant toute l’avenue principale pour sentir un peu l’ambiance, qui était encore dans l’esprit Black Friday (eh oui, ça se retrouve au Costa Rica !). Je ne ferai rien de spécial ce soir-là, sinon me reposer pour un réveil matinal.

 

Jour 2 : Poas Volcano, Doka Coffee Estate and Sarchi Arts and Crafts Market

Volcan Poas

J’avais pré-réservé ce tour avec Gray Line (www.grayline.com) sachant qu’il n’y avait pas tant de chose à faire ou à voir à San José, et ce fût une première journée plutôt agréable ! Notre première escale était au volcan Poas, car le matin est le meilleur moment pour l’observer sans qu’il ait trop de nuages. Nous avons eu une journée exceptionnelle (ce qui n’a pas été le cas de certains voyageurs rencontrés plus tard !) pour avoir une vue complètement dégagée du volcan. Il s’agit en fait de 2 cratères, le premier étant le plus impressionnant avec son paysage rocheux et fumant encore. Le deuxième étant rempli d’eau, c’est en fait un lac qui donnerait bien envie d’y plonger si ce n’était des odeurs de souffre ! On peut aussi faire une petite balade dans un sentier aménagé, qui était joli bien que le seul animal rencontré fût un écureuil. Nous avons fait un arrêt dans une boutique souvenir où on nous a fait goûter quelques produits locaux disponibles, mais c’était surtout parce que certains membres du groupe nous quittaient là et d’autres nous rejoignaient.

 

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la plantation de café Doka pour un bon déjeuner très copieux. En attendant que tout le monde termine, on pouvait faire un tour dans une serre à papillon. Nous avons ensuite eu un tour avec les explications sur la culture du café, ce qui était intéressant du fait que je ne m’étais jamais vraiment posé la question à savoir d’où venait le café et comment il pouvait bien être préparé. Avec tous les expressos bus et les grains de cafés dans le chocolat goûtés, je suis repartie bien boostée ! Nous avons fait une courte escale pour voir la cathédrale de Grecia, puis à Sarchi pour voir le plus grand oxcart (char à bœuf, l’emblème du pays). Pour le marché de Sarchi, je m’attendais plutôt à un grand marché ouvert (du genre Otavalo en Equateur) mais c’était en fait un atelier-boutique. On a pu voir des artistes à l’œuvre en train de peindre, et la boutique était vraiment grande. Il faisait déjà noir à mon retour en ville, alors je n’ai fait qu’une courte balade pour aller voir le Teatro Nacional qui est très beau.

 

Jour 3 : Monteverde (Santa Elena)

Jadin d'Orchidées

Je prends le bus tôt le matin pour me rendre à Santa Elena de Monteverde. Drôle de village où il pleut toujours un peu même en plein soleil ! Je profite de l’après-midi pour aller voir le Orchid Garden, où on peut y voir la plus petite orchidée du monde… à la loupe bien sûr ! Certains dirons que 10 USD était trop cher, personnellement j’ai eu un tour privé et j’ai traîné un peu par la suite pour prendre mes photos et j’ai bien aimé. En soirée, je faisais un tour qui était une balade nocturne. Dès le départ nous avons pu voir un serpent, puis rapidement un olingo et un carcajou. Les paresseux étaient trop loin pour voir plus qu’on bout de patte. Nous avons vu des oiseaux, des grenouilles (dont celle aux yeux rouge), d’autres serpents, des insectes… mais le top c’était quand un fourmilier a décidé de nous faire son show, en se baladant sur un arbre pendant un bon moment. On ne peut jamais savoir ce que nous verrons ou pas à l’avance bien sûr, mais j’ai bien apprécié ce tour.

 

Jour 4 : Selvatura Park

En pleine action!

C’était la journée que je redoutais le plus, car j’allais tenter les zip-lines ! Je ne vais pas m’attarder sur le sujet car j’ai écrit un autre article dédié uniquement à cette aventure. Mais en résumé, j’ai fait un circuit de tyroliennes, le saut de tarzan, une balade des ponts suspendus, une visite dans une serre à papillon et un shooting photo au jardin de colibris. Ce dernier était sympa car il y en avait des tonnes ! Et j’ai pu voir mon premier coati qui traîne souvent dans le coin… Une journée bien remplie et pleine d’aventure (et de dépassement de soi)!

 

 

 

 

 

Jour 5 : Arenal (La Fortuna)

Titoku Hot SpringsQuestion de ne pas faire que du bus tout le temps, j’avais décidé de prendre un tour qui incluait bus, cheval et bateau vers Arenal. J’ai été un peu surprise quand on m’a pratiquement abandonnée sur la route alors que tout le reste du bus repartait sans moi, car j’étais la seule à avoir pris cette option. Peu importe, mon guide m’attendait avec nos chevaux. Je n’étais pas particulièrement à l’aise à cheval (et je le paierais cher le lendemain niveau courbatures !), mais c’était une jolie balade en partie devant le lac Arenal, et mon guide était super sympathique et comme j’étais seule, nous avons pu discuter tout au long du voyage. Avant de me quitter, nous avons fait une pause pour collationner avec les meilleurs ananas de ma vie ! Puis j’ai pris un petit bateau pour traverser le lac, une fois de plus en pouvant profiter des paysages de montagnes ennuagées. Je ne vais pas trop parler des hôtels où je suis allée, sauf ici car au final je ne ferai pas tant de chose à Arenal en raison de la météo, mais c’était pratiquement une attraction en soi de séjourner à l’hôtel Las Flores, où mon hôte Florindo (un monsieur d’un certain âge mais bien énergétique !) m’a accueillie comme si j’étais de la famille. Une des attractions d’Arenal sont les Hot Springs, les sources thermales chauffées par le volcan. Il m’a donc proposé de m’y conduire « car il n’y a pas de trottoir et quand il fait noir ça peut être dangereux ». Trop adorable, j’ai profité de son offre pour tester Titoku Hot Springs. Sûrement une des plus petites, mais bien aménagée et très agréable pour une première. Comme je suis arrivée tard, le réceptionniste m’a même fait un petit rabais. C’était parfait car je ne comptais pas y passer des heures et des heures non plus, mais j’ai bien apprécié me relaxer dans les bassins chauds !

 

Jour 6 : Arenal (La Fortuna)

Cascade de La FortunaMême problème que la veille : la météo n’est pas trop clémente, donc pas possible de voir le volcan ou de voir le bleu azur de la cascade Rio Celeste… avec des amis rencontrés à Monteverde, on décide tout de même d’aller voir la cascade de La Fortuna. Après une petite marche en pente et une descente d’escalier assez longue (sachant qu’il faudra les remonter !), on arrive à la chute qui est très belle (on peut voir des gens zip-liner au-dessus !). Le hic c’est qu’on ne peut pas se baigner juste à côté, et là où c’est possible… l’eau est glacée ! Bref on ne s’y est pas attardés très longtemps et je regrettais un peu les 10 USD payés pour simplement voir une cascade. On s’est donc rabattus à nouveau sur les sources chaudes, cette fois à la Paradise Hot Springs. Pas très cher et repas inclus (bien que pas exceptionnel). Plus grand que celui visité la veille, mais pas très bondé, c’était parfait. Il y avait 2 piscines principales chauffées, plus de petits bassins plus chauds (voir bouillant !) et d’autres froids. Le seul reproche était la peinture un peu écaillée dans les piscines qui donnaient une impression de vétusté. Mais ça ne nous a pas empêché d’y passer des heures à barboter !

 

Jour 7 : Arenal (La Fortuna)

 

Baldi Hot SpringsSans doute la journée la moins intéressante, vu la pluie qui continuait et un manque de préparation. Au final une autre voyageuse solitaire est arrivée à mon hôtel, et pour faire changement, je me suis retrouvée dans une autre source chaude, cette fois-ci la plus connue de tous sans doute, Baldi Hot Springs. J’ai vite compris pourquoi : c’est immense. Plein de bassins de toutes les températures, un parc pour enfant, des toboggans pour les plus grands… mais évidemment il y a plus de monde aussi !

 

 

Jour 8 à 10 : Tamarindo

Playa TamarindoBon, y’en avait un peu marre de la pluie et des vêtements qui ne sèchent jamais ! Après tout au Costa Rica on s’attend à avoir du soleil, non ? Il était donc temps pour moi de partir en trouver. J’ai donc fait mon au revoir à Florindo, puis je suis partie pour une longue virée en bus, avec 3 changements, avant d’arriver à destination. J’avais tellement soif de soleil et de chaleur qu’en moins de deux, j’étais en maillot et tartinée de crème solaire pour profiter du soleil de fin de journée (le soleil se couche tôt au Costa Rica !). Des restos et des bars se trouvaient tout au long de la plage, mais sans l’envahir. C’était plutôt pas mal, et le soir j’ai eu droit au coucher de soleil sur ma gauche, et à un arc-en-ciel sur ma droite ! Le lendemain, j’ai refait un circuit de zip-line (encore une fois j’en parle un peu plus dans mon article à ce sujet), ce qui m’a fait perdre une bonne partie de la journée.

 

Une fois de plus je me suis donc précipitée à mon retour pour profiter du soleil de fin de journée. Le lendemain encore, c’était mon anniversaire ! J’ai donc eu une journée bien remplie. J’ai bu autant de cocktail que j’ai avalé de tasses d’eau en essayant le surf (pas très concluant !), on m’a mis un boa dans le cou (le serpent, pas le truc en plumes !) et j’ai profité d’un massage en profondeur d’une heure sur la plage. Le top !

 

Jour 9 & 10 : Santa Teresa

Playa Santa TeresaJe voulais tester des plages différentes, alors j’ai pris une navette jusqu’à Santa Teresa pour éviter un trajet trop compliqué en bus. Une fois installée et nourrie, je me dirige sur la plage… pratiquement déserte. Super ! Tout comme le coucher de soleil. Le lendemain, ça bouge un peu plus mais ce n’est toujours pas bondé non plus. Il se donne des cours de surf car les vagues sont plus importantes ici. C’est sympa de regarder les surfeurs qui abondent en fin d’après-midi. Surtout quand on a tenté d’en faire et qu’on comprend à quel point c’est difficile ! En gros il n’y a pas des tonnes de choses à faire à Santa Teresa même, la plupart des gens y vont pour le surf, ou sinon comme moi pour relaxer tranquillement à la plage.

 

Jour 11 & 12 : Montezuma

 

Un coati à Cabo BlancoToujours dans l’optique de tester d’autres plages, je me dirige vers Montezuma avec un service de navette. Tout de suite devant mon auberge, il y avait une petite plage de gros sable, qui a fait l’affaire le temps que ma chambre soit prête. On m’a ensuite recommandé de traverser le village pour me rendre à une plage plus grande et de sable blanc. Peu de gens s’y trouvaient une fois de plus, sauf en fin de journée où un refuge pour tortues relâche des bébés à la mer. Très mignon ! Les vagues sont plus importantes encore ici, alors il faut quand même faire attention en se baignant. Le lendemain, j’avais envie de bouger un peu, alors je suis allée au parc national de Cabo Blanco. Une randonnée de 4h minimum aller-retour quand on prend le plus long circuit. Ce n’est pas sans effort car ça monte et ça descend beaucoup, avant d’arriver à une jolie plage… et de devoir revenir avant la fermeture. J’ai pu apercevoir une famille de coatis, des singes capucins, un agouti puis croiser le chemin d’un long serpent jaune et celui d’un daim. Un peu éprouvant, mais j’étais contente de l’avoir fait, surtout que j’étais pratiquement seule à l’aller pour tout le trajet. Je dois dire que j’étais bien contente que mon auberge dispose de hamac pour m’y reposer au retour !

 

Jour 13 : Quepos

 

Journée de transport… ça me paraissait une bonne idée de prendre le bus et le traversier pour me rendre à Quepos. Tout allait bien (le bus jusqu’à Paquera, une heure agréable en ferry jusqu’à Puntarenas) mais après, j’ai commencé à regretter de ne pas avoir pris le speed boat pour 30 USD direct vers Quepos ! En effet, une fois accostée à Puntarenas, j’ai marché jusqu’au terminal de bus avec mes sacs bien lourds car on m’avait dit que c’était à 200 mètres… qui se sont avérés être 2 kilomètres… et de rater le bus de Quepos de 15 min et devoir attendre encore 2h avant le suivant. Je suis donc arrivée un peu tard et sous la pluie, bien fatiguée.

 

Jour 14 : Manuel Antonio

Un paresseux à Manuel AntonioJe prends le bus de bon matin pour me rendre au parc le plus populaire au Costa Rica. En route je rencontre deux françaises super sympathiques avec qui je passerai la journée. Nous sommes un peu surprises en entrant au parc, avec son sentier de 3 mètres de larges, les câbles électriques au-dessus de nos têtes et les gens qui parlent fort. Comment pourrait-on voir des animaux dans ces conditions ? On arrive pourtant à voir : un bébé chauve-souris, une famille de raton-laveur, des paresseux (à une hauteur décente pour une fois) et des singes (capucins, araignée et hurleurs). Les gens ont malheureusement nourris les animaux, car les singes n’hésitent pas à venir voler la nourriture directement dans les sacs à dos ! Il y a de jolies plages et des points de vue en hauteur assez beaux. Plus touristique certes, mais tout de même bien agréable au final.

 

 

 

Jour 15 & 16 : Drake Bay

Un Squirrel Monkey du CorcovadoUne fois de plus je prends une navette, car je me rends assez loin au sud du pays. On nous dépose à Sierpe, où nous prenons des bateaux pour atteindre Drake Bay. J’ai pu assister à une envolée de perroquets rouge Aras avant le départ, magnifique ! Après un wet landing, je retrouve mon hébergement pour me rendre compte que je n’ai plus mon passport avec moi. L’histoire serait trop longue à raconter, mais disons que la moitié du village a dû me voir pleurer ce jour-là ! (Je l’ai heureusement récupéré la veille de mon départ… ouf !). Pour l’après-midi, j’avais réservé une descente de rivière en bouée. J’ai failli annuler à cause de mes soucis de papiers, mais je l’ai heureusement fait quand même. C’était vraiment agréable, parfois excitant quand il y a de petites rapides, et souvent relaxant quand on se laisse glisser sur le courant à regarder la nature qui nous entoure (sous la pluie dans mon cas pour une bonne partie du tour).

 

Le soir, j’avais prévu une autre balade de nuit avec celle qui est appelée « The Bug Lady », mais j’ai vraiment dû annuler pour régler mon histoire de passeport perdu. Le lendemain, je faisais le parc national du Corcovado avec les tours Pacheco. J’avais beaucoup d’attente par rapport aux animaux car tout le monde dit que c’est l’un des parcs les plus naturels etc. Nous nous y rendons en bateau, avec pas mal de vagues pour donner un peu d’action. Pendant le tour, nous avons pu voir les 4 types de singes présents au Costa Rica. Un paresseux dormait très haut dans un arbre, et nous n’avons pas trouvé le tapir qui dormait. Nous avons vu beaucoup d’oiseaux colorés et d’insectes (on a pu goûter à des mites !). On terminait le tout avec un délicieux repas préparé par notre agence. Sur le retour, le paysage était très beau avec son eau turquoise… et nous avons eu la chance d’être en partie escortés par des dauphins ! Au retour à l’hôtel, j’ai pu profiter du hamac pour me reposer de cette longue balade, le bonheur !

 

En soirée, question de terminer en beauté, j’avais réservé une baignade de nuit pour voir le plancton bioluminescent. Quand on bouge, le plancton « s’allume » et on dirait qu’on fait apparaitre dans l’eau des milliers d’étoiles ! Nous n’étions que 2 pour créer cette magie, j’aurais vraiment aimé qu’un jetski passe pour activer une plus grande quantité de plancton !!! C’était quand même une expérience très particulière qui terminait bien ce voyage bien rempli…

 

Jour 17 : Le Retour

Petit bolide!Pas d’activité en soi, mais je suis rentrée à San José en avion, et c’est bien la première fois que je prenais un avion de 20 places ! C’était en soi une expérience, c’était rapide et la vue était superbe. Dans mon cas, je pouvais rester à l’aéroport pour prendre mon vol quelques heures plus tard pour Paris.

Article mis à jour le 12/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Dudy

Dudy
Inscrite le 26/02/14
25 articles
15 albums photos
68 avis
Profil
Message privé
Site Internet

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires
Tom Tom

Mais c'est un circuit de fou que tu nous racontes là. T'as l'air d'en avoir vu des choses en 2 semaines !

Le 09/01/2015

Signaler un abus
Nab Nab

Je suis d'accord, c'est un très beau voyage, et un très bel anniversaire

Le 09/01/2015

Signaler un abus
Dudy Dudy

Je voulais profiter à fond! Et j'ai quand même eu du repos avec la plage et tout! :)

Le 09/01/2015

Signaler un abus
Asiangirl Asiangirl

Ca donne envie !

Le 09/01/2015

Signaler un abus

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérés

Zip-Lining au Costa RicaZip-Lining au Costa Rica
Par Dudy
Le 08/01/2015

Visite du château de Schönbrunn à VienneVisite du château de Schönbrunn à Vienne
Par Globetrotter
Le 13/03/2013

Suggestions d'albums photos

Costa Rica 2/2Costa Rica 2/2
Par Dudy
Le 08/01/2015

Costa Rica 1/2Costa Rica 1/2
Par Dudy
Le 08/01/2015

Desenzano del GardaDesenzano del Garda
Par Leslie
Le 26/07/2016

Le jardin d'Isola BellaLe jardin d'Isola Bella
Par Leslie
Le 08/08/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Costa Rica
A/ San José
B/ Tamarindo
C/ Arenal
D/ Monteverde
E/ Montezuma

Points d’intérêts visités
1/ Chutes La Fortuna
2/ Sources d'eau chaude de Baldi
3/ Playa Santa Teresa

Close
Close
Close