Villages traditionnels de Madagascar à voir

Madagascar fut un voyage que j’attendais depuis longtemps. Je savais que les couleurs et les paysages me surprendraient. Mais je dois dire que je ne m’attendais pas à une telle diversité.

Ambatofotsy

Ambatofotsy est l’un des villages les plus pittoresques des environs d’Antananarivo. Il est situé à seulement quelques kilomètres de cette ville. Le village se dénote des autres par ses vieilles maisons traditionnelles, ses ruelles et ses murailles appelées Tambohos. Ces lieux de hautes terres malgaches forment l’Imerina. Le passage du temps y est palpable, on a le sentiment d’être plongé dans un lieu ancestral. On comprend alors pourquoi s’y trouve le tombeau de l’un des poètes les plus célèbres de Madagascar: Jean Joseph RABEARIVELO (1903-1937). Il trouvait probablement dans ces lieux toute son inspiration. « Ny Fasako fasako ihany, fa ny foko dia Fasana koa »: « Ma tombe est toujours ma tombe, mais mon cœur en est une autre », cette épitaphe scelle à jamais son souvenir. Si vous passez un peu au nord d’Ambatofotsy, près du village de Manandriana, vous découvrirez aussi le Tamboho de Radama. Des tourelles d’angle datant du début du XIXè siècle fortifient les murailles dont l’enceinte servait autrefois d’entrepôt pour le riz collecté par l’impôt royal. Par ailleurs, c’est aussi à Ambatofotsy que l’hôtel Le Carat à choisi de s’implanter. Le site est vraiment unique, beau et facile d’accès.

Hébergement à Ambatofotsy et visite du Parc Gasikara

Hotel Le CaratLors de mon passage par ce site, j’ai réservé un bungalow à l’hôtel Le Carat. Il portait un nom de fleur, comme tous les autres. On perçoit dans ces lieux la volonté de préserver la culture malgache: l’ensemble du site en témoigne.


L’établissement n’était auparavant qu’un restaurant spécialisé dans la cuisine du gibier, et se situait en bordure de route. D’ailleurs, le propriétaire était passionné de chasse, et ce n’est que dix ans plus tard qu’il a pris possession de son emplacement actuel. Le Carat se trouve en face du lac d’Ambodivary, que les gérants n’ont pas hésité à exploiter. Canoë, vedettes, ou pédalo, tels sont les moyens permettant de faire une promenade sur le lac, et j’avoue que c’est très romantique d’admirer les couples s’y promener. Cet hôtel dispose de tous les atouts nécessaires pour ravir ses clients. Dans le hall d’accueil, une maquette géante du parc offre un joli décor, les fauteuils sont en bois dur endémique, et une vitrine expose des objets artisanaux. Le Carat possède dix chambres, et l’escalier qu’il faut emprunter pour s’y rendre est totalement atypique, et somptueux. 9 bungalows sont également alignés sur deux niveaux, et chacune des chambres est très bien équipée. Hibiscus, dahlia, orchidée ou tulipe, qu’aimeriez-vous parmi ces fleurs ? Chaque bungalow peut accueillir trois à quatre personnes, vous pouvez donc y passer un séjour avec des amis ou en famille par exemple. Le restaurant est également ouvert à tous et offre une vue magnifique sur le lac d’Ambodivary.


Par ailleurs, le Carat est aussi très célèbre pour son précieux Parc Gasikara situé sur la colline juste en face. Pour y accéder il faut traverser le lac qui borde l’hôtel: on s’y rend en barque. Ce parc a été conçu dans le but de représenter Madagascar sur 3 hectares. Il se décompose en trois parties, parmi lesquelles ont peut découvrir l’île à travers différentes salles d’exposition. La salle des Rova que Rado, baptisée « Ny Any Aminay » par un poète de l’île, permet d’admirer des maquettes et des représentations murales qui vous guideront à travers un voyage dans le temps. Vous passerez par Manjakamiadana comme par le Palais de villégiature des Reines de Tsinjoarivo. Vous découvrirez aussi la salle Voaharizeny, dédiée aux plantes nanifiées. Ici sont représentées des espèces totalement inconnues, classées et répertoriées par province. Ce parc présente les plus beaux sites faisant la réputation de la grande Île, dont ceux de Tsingy et de Bemaraha. Le plus impressionnant reste la manière dont les scènes de la vie quotidienne des Malgaches ont été représentées: zébus en ciment peint, habitats atypiques représentant chaque région, des femmes malgaches occupées à leurs leurs tâches ménagères, et bien d’autres scènes de vie encore. En haut du parc ce niche un mini-zoo où l’on peut faire des rencontres avec toutes sortes de lémuriens, animal emblématique de Madagascar, tel le célèbre Lemur Catta. D’autres animaux aussi représentent l’île, comme les tortues ou certains oiseaux.
Mon séjour à l’hôtel Le Carat fut une expérience unique. Le personnel est charmant et serviable, toujours à l’écoute et très attentif.

Ambatolampy : la porte de l’Ankaratra

En poursuivant ma route vers Ambatolampy, j’ai pu faire d’autres découvertes et je vous invite à me suivre. Le village d’Ambatolampy se trouve à 68 km d’Antananarivo, à environ une heure de route. Il est à la porte d’Ankaratra, le volvan, et on peut y visiter de nombreux sites ayant marqué l’histoire des souverains de Madagascar. Le Rova de Tsinjoarivo, à 167 m d’altitude, abrite une épaisse forêt orientale et offre un point de vue unique. Tout proche des chutes de l’Onive, cet endroit accueillait auparavant une résidence de campagne de la reine Ranavalona 1ère. On y a bâti un Rova durant l’année 1884, mais elle n’y passa finalement que trois séjours.

 

Par ailleurs, Ambatolampy est aussi très célèbre pour sa fabrication artisanale de marmites en aluminium. Si vous êtes curieux comme moi, vous visiterez sûrement l’un de ses ateliers traditionnels de fabrication d’ustensiles de cuisine. C’est vraiment remarquable de voir ce que les artisans d’Ambatolampy peuvent faire avec de vieilles culasses de voitures et de vieux carters de boites de vitesses ! Une seule journée leur suffit pour fabriquer une trentaine de marmites de tailles différentes. Et puis un musée privée se trouve aussi à Ambatolampy. Musée de la nature, la Cigale et la Mygale, expose toutes sortes de scarabées et papillons de Madagascar ainsi que ceux d’autres pays. Mais le plus fabuleux c’est d’associer entraide et culture, parce que lorsqu’on visite le musée, on  aide des jeunes Malgaches à avoir accès à l’éducation.

Madagascar est une île formidable, très grande, et qui regorge de sites à découvrir. Pour ma part, un seul voyage ne suffit pas pour tout voir. Il faut donc y retourner.

Article mis à jour le 12/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Anne

Anne
Inscrite le 11/12/14
17 articles
18 albums photos
60 avis
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires
mad261 mad261

Bonjour,

Une petite précision sur le village d'Ambatofotsy, il existe deux villages portant ce nom:
- celui où se trouve le tombeau de Jean Joseph Rabearivelo et qui est célèbre pour ses "tamboho" (près du village de Manandriana)
- celui où il y a l'hotel Le Carat (sur la RN7 ou Route d'Antsirabe).

Eh oui, un seul voyage ne suffit pas pour tout voir, je suis ravie que notre île vous a plu.


Le 07/02/2015

Signaler un abus
Anne Anne

Il y en a encore beaucoup d'autres à découvrir, l'île est grande, et je ne la connais que très peu. Mais c'est un appel à un nouveau voyage !

Le 08/02/2015

Signaler un abus

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérésSuggestions d'albums photos

Projets solidaires à MadagascarProjets solidaires à Madagascar
Par Ecmsolidarites
Le 16/10/2015

En route vers notre projet sanitaireEn route vers notre projet sanitaire
Par Mafana
Le 13/07/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Madagascar
A/ Antananarivo

Close
Close
Close