Les tours de Notre-Dame de Paris

En tant que provincial, je suis venu passer un week-end à Paris et, bien entendu, j’en ai profité pour faire une visite touristique dans les règles de l’art. J’en ai notamment profité pour visiter la célèbre cathédrale Notre-Dame et je dois reconnaître que j’ai été impressionné par la majesté des lieux.

Notre-Dame

En arrivant à pied sur le parvis, je voyais de temps en temps les tours apparaître au détour des rues. Mais lorsque je me suis trouvé au pied, j’ai vraiment eu un sentiment d’admiration pour les bâtisseurs.

Construite il y a huit siècles (et pendant environ deux siècles!!) sur l’île de la Cité, cet ouvrage gothique est devenu le coeur de Paris, véritable livre de pierre pour les foules amassées sur son parvis. Ses dimensions ont fait d’elle la plus grande cathédrale du monde occidental pendant toute la moitié du XIIIème siècle : 127 mètres de long, 40 mètres de large, 33 mètres de hauteur sous les voûtes. Construite sous la direction de Maurice de Sully, de Pierre de Nemours et de Guillaume de Seignelay, elle n’a cessé de connaître des modifications et ajouts dont une campagne de restauration menée par Viollet-le-Duc au cours du XIXème siècle.

La cathédrale aura vécu des évènements qui ont marqué l’histoire de France : le bûcher des Templiers, la consécration de la France à Marie par Louis XIII, le sacre de Napoléon, la messe célébrée pour l’arrivée de la 2ème DB, etc…

Détail du portail

Sur son aspect extérieur, il y a tellement de choses à voir que l’on ne pourrait tout détailler ici. Toutefois, très rapidement, on peut appréhender la façade occidentale (qui donne sur le parvis). Sur celle-ci, trois portails sont particulièrement travaillé : le portail du jugement dernier (au centre), celui de la Vierge (à gauche) et celui de Sainte Anne (à droite). Juste au-dessus des trois portails se trouve la galerie des rois d’Israël et de Juda, que beaucoup confondent avec une galerie des rois de France. Au-dessus de cette galerie, sous la rosace, se trouve la galerie de la Vierge avec une statue de la Vierge à L’enfant encadrée par deux anges. Au dernier étage de la façade occidentale, la grande galerie traverse l’édifice de part en part. A chacun des angles des sommets, Villoet-le-Duc a remis en place des chimères et des gargouilles. Elles semblent dominer les mortels et ont fait travailler l’imagination de bon nombre d’écrivains et de poètes.

Contrairement aux chimères (dont la plus connue est la stryge, vampire mi-femme mi-chienne, accoudée à la balustrade et regardant Paris) qui n’ont qu’une fonction de décoration, les gargouilles avaient pour objet de déverser le plus loin possible l’eau de pluie.

Mais Notre-Dame, c’est aussi la lumière apportée par les maîtres verriers : la lumière de Dieu devait éclairer le choeur de la cathédrale comme l’âme de ceux qui s’y rendaient. Par exemple, la belle rosace de la façade occidentale s’illumine au soleil couchant. Constituée de plusieurs médaillons représentant les douze vices, les douze vertus, les douze signes du Zodiaque autour de la Vierge à l’Enfant, elle joue avec la lumière comme tous les autres vitraux aujourd’hui restaurés. Et il faut également se dire que l’intérieur était couvert de peinture. En effet, les statues, colonnes, voûtes étaient peintes. Des tapisseries, des tableaux animaient les chapelles. Le sol lui-même était recouvert de couleurs. Aujourd’hui, cette lumière et le jeu des couleurs est plus timide qu’il l’a été et on ne peut plus qu’imaginer ce qu’il en était réellement.

L'une des trois rosaces

Les tours se visitent, bien entendu, même si elles vous demanderont beaucoup de patience. Par la tour nord, 250 marches en colimaçon, avec une étape à la librairie, pour accéder à la galerie des chimères et rêver un peu de ce qu’a vu Quasimodo avant de se jeter dans le vide. A midi et à dix-neuf heures, les quatre cloches de la tour nord sonneront, pour le plus grand plaisir des visiteurs. On traverse ensuite pour se rendre jusqu’à la tour sud par où l’on redescend.

On peut également visiter la crypte (entrée du côté de la préfecture de police) qui offrira beaucoup d’aide à la compréhension du lieu et du formidable chantier qu’il a fallu mener.  On y trouve aussi d’autres vestiges permettant d’imaginer Lutèce ou le Paris du XVIème siècle. On peut trouver un prolongement de tout cela dans le musée Notre-Dame au 10, rue du cloître de Notre-Dame. On trouve enfin les 21 têtes des rois d’Israël et de Juda au musée de Cluny où elles ont été préservées après que la Révolution ait décidé de faire abattre tous les attributs de la féodalité.

Enfin, ceux qui le souhaitent pourront aller vénérer le Trésor dans la sacristie. Il s’agit surtout de reliques pour lesquelles les fidèles viennent se recueillir, sans laisser de place aux simples visiteurs.

Vous l’aurez donc compris, ce vaisseau de pierre méritait bien plus qu’une simple visite et je vous invite, parisien ou non, à retourner le voir et le (re)découvrir.

 

Article mis à jour le 15/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Jimmy40

Jimmy40
Inscrit le 21/02/13
5 articles
1 album photos
13 avis
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires

Pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérés

Une montée vers la capitaleUne montée vers la capitale
Par Athanasius
Le 03/06/2016

Un week-end à Paris en aoûtUn week-end à Paris en août
Par Anne
Le 27/02/2015

Suggestions d'albums photos

Beautiful ParisBeautiful Paris
Par Steph
Le 03/07/2016

ParisParis
Par Dudy
Le 18/10/2014

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
France
A/ Paris

Points d’intérêts visités
1/ Cathédrale Notre-Dame

Close
Close
Close