Visiter Edimbourg et la Military tattoo en août

Bonjour à tous, un petit souvenir de mon séjour à Edimbourg (Edinburgh pour les puristes). Trois jours incroyables au mois d’août l’an dernier… Pfiou, j’en ai encore le souffle coupé !
Loin des clichés que j’avais en tête, j’ai passé ce long week-end sous le soleil.

Aller à Edimbourg et trouver un hébergement

Edimbourg depuis Calton Hill

Ville extrêmement animée, je suis parti en groupe avec cinq de mes amis avec lesquels j’ai l’habitude de faire la fête en France ou ailleurs. Cette fois-ci, le plan venait de notre ami Eric, notre spécialiste de la culture anglo-saxonne.

Pour réserver les vols, la surprise est venue du fait que les tarifs sont peu élevés car plusieurs compagnies low-cost sont sur les rangs. Seul point auquel vous devrez faire attention, c’est de bien vous assurer que vous atterrissez à Edimbourg et non pas à Glasgow qui est mieux desservi. Nous, nous sommes partis de Beauvais avec Ryanair pour un aller à 45 euros et le retour un peu plus cher (entre 50 et 60 euros me semble-t-il).

Notez que, selon votre lieu de départ, vous pouvez également utiliser un ferry. C’est notamment la formule qu’avaient choisi deux touristes français rencontrés dans un pub qui nous ont expliqué qu’ils venaient d’Irlande en ferry et que, avant ça, ils étaient passé par l’Angleterre, en partant de France en ferry également.

Pour l’hébergement, nous étions partis sur l’idée de prendre une auberge de jeunesse mais, au regard des petits prix pratiqués par les pensions de famille (11 euros la nuit !!!), nous avons préféré cette dernière solution. Alors, malgré tout, il faut reconnaître que nous en avons eu pour notre argent car l’eau chaude n’était pas garantie et la déco était un peu défraîchie. Mais bon, nous n’étions pas venus pour ça et nous avons passé le plus clair de notre temps dehors. En tout cas, quand vous vous promenez dans les rues de la ville, vous croisez beaucoup de B&B et d’hôtels et de pensions. Je pense qu’il y a vraiment de quoi trouver son bonheur surtout si vous vous y prenez un peu à l’avance car la période estivale attire quand même beaucoup de monde à Edimbourg. Voici un lien vers un comparateur d'hôtels à Edimbourg.

Visiter les incontournables de la ville

Astuce : prendre un Edinburgh Pass

L'indispensable pass laissez-passer EdimbourgPremière chose à faire en arrivant sur place : acheter le Edinburgh Pass. Vous le choisissez pour la durée de votre (court) séjour puisqu’il y a, au choix, un, deux ou trois jours compris dans ce pack selon l’offre à laquelle vous souscrivez. C’est vraiment un city pass en or. D’une part, il y a des plans inclus (bus, ville, etc…) comme dans un « tourist kit ». D’autre part, il contient des billets de réduction ou d’entrée gratuite, ce qui vous fait économiser de l'argent et parfois du temps sur les files d'attente. Enfin, le pass comprend la liaison aéroport-ville et ville-aéroport et ça, vraiment, c’est bien de le proposer et de ne pas avoir à s’en occuper. Toutes les infos sont disponibles sur le site officiel du tourisme de l’Ecosse (et en plus, il est amusant !) : https://www.visitscotland.com/fr-fr/

Edinburgh Castle

Edinburgh Castle

Outre les pubs et les animations, la ville offre des châteaux, des musées, des galeries d’art, des palais, des bâtiments historiques et des jardins à découvrir. On peut même y visiter le yacht de la famille royale !

Même si je dois vous avouer que nous n’avons pas fait la moitié de ce que nous avions prévu en terme de visites « historiques » (les soirées ont été un plus difficiles à gérer que nous ne l’avions envisagé car les Ecossais ont un sacré sens de la fête…), nous avons quand même réussi à visiter le célèbre château : Edinburgh Castle. Le site vous en apprendra beaucoup sur l’histoire : http://www.edinburghcastle.gov.uk/

Il domine la ville depuis 900 ans et fait partie de l’histoire d’Edimbourg et de l’Ecosse. La couronne britannique l’a utilisé pour différents usages : elle y a entreposé les bijoux royaux, ceux de la couronne écossaise, la citadelle est devenue garnison, prison, etc… Si l’aspect extérieur est impressionnant avec ses couleurs sombres, ses dimensions imposantes et sa façade austère, la visite intérieure vaut vraiment le coup d’oeil. On peut également y voir Mons Meg, un énorme canon de siège qui date du XVème siècle. Un salon de thé (mais il y a aussi un restaurant et une librairie) vous permettra de vous poser et d’apprécier un peu de calme dans le tumulte de la ville. A 13 heures, chaque jour, un tir de canon est effectué à partir du château.

Calton Hill

Mais la ville fourmille d’autres choses à voir, que ce soit dans « Old town » ou dans la ville actuelle, véritable poumon culturel et artistique de l’Ecosse : par exemple, si vous n’êtes pas trop rancunier, vous pouvez allez voir le monument en hommage à l’amiral Nelson, mort lors de la bataille de Trafalgar au cours de laquelle il a écrasé la marine française en 1805. Le monument représente un télescope renversé. La vue que l’on a de la ville depuis Calton Hill est superbe et vaut largement l’ascension par l’escalier!

Le Royal Yacht BritanniaLe Britannia, yacht royal

Et nous n’avons pas résisté au plaisir de nous offrir, un brin moqueurs je le confesse, une visite du célèbre yacht de la famille royale. Le Britannia est amarré dans le port historique de Leith, à proximité du centre-ville.

La silhouette du navire se dessine à mesure que l’on s’en approche. L’Union Jack flotte fièrement à la proue et sur les mâts. On nous présente d’abord une mini-exposition et, ensuite, on se promène à travers le bateau en visitant notamment les appartements royaux dont le salon de réception pour les hôtes de marque, par exemple lors des visites d’état. La visite de la passerelle est également impressionnante : tout y est rutilant et respire l’ordre. D’ailleurs, sur l’ensemble du bateau, tout y est parfait : les ponts en teck, les parties en cuivre… Si vous voulez préparer votre visite, allez sur le site officiel du Britannia:  http://www.royalyachtbritannia.co.uk/

Vous pourrez même prendre un thé sur le pont supérieur et admirer la vue. Il vous faudra quand même sortir quelques « pounds » supplémentaires car la vue et la beauté des lieux ont un prix…

Les autres attractions

Nous avions aussi repéré des musées et des palais avant de partir en Ecosse mais nous n’avons pas eu le temps de les faire… Je vous en parle quand même car ça fait partie de ce qu’il faudrait avoir vu à Edimbourg, d’après tous les guides que nous avions consultés en tout cas : il y a notamment le palais de Holyroodhouse qui est la résidence de la reine. Ca vaut le détour, surtout si vous vous intéressez à l’histoire du pays car, manifestement, il y a beaucoup de musées et d’expositions sur le sujet. Il y a aussi le National Museum of Scotland. Nous avions également projeté d’aller voir le célèbre Arthur’s seat. Vous vous retrouvez tout en haut d’un volcan…éteint, bien entendu. Il parait que la vue est splendide. Ceux qui le feront pourront nous le confirmer !

Sortir à Edimbourg

Pour le reste, la ville offre un nombre incroyable de magasins qui feront plaisir aux accrocs du shopping. Le soir, vous allez sans doute croiser des sorciers en goguette, notamment dans la ville médiévale. Ne soyez pas surpris et, surtout, n’ayez pas peur : il s’agit de ce que l’on appelle des « ghosts tours ». En fait, certains voyagistes se sont spécialisés et surfent sur le succès des « Harry Potter » que leur auteure a écrit dans un café d’Edimbourg. Ils proposent ainsi une visite guidée thématique dans la vieille ville : http://www.mercattours.com/home.asp

Une enseigne de pub...Pour notre part, nous avons surtout retenu le nombre impressionnant de pubs, par exemple ceux que l’on peut trouver sur Royal Mile. Aller au pub est une institution. L’ambiance y est toujours bonne et, même si parfois on parle un peu fort et qu’on se bouscule, ça se termine toujours autour d’une pinte. La musique fait souvent partie de la soirée et il n’est pas rare d’y voir des jeunes en kilt, notamment durant la période des festivals.

Nous avons eu la chance d’assister à des concerts au Royal Oak Pub situé dans Infirmary street. On vous le conseille, mais ce n’est pas le seul endroit. De toute manière, vous vous rendrez vite compte qu’ils sont tous bondés et que l’ambiance qui y règne est toujours de qualité.

Ceux qui souhaitent également bien manger le pourront facilement car on trouve partout des restaurants qui proposent de la cuisine écossaise. Certains bars le font aussi. Ainsi, le Sygn, très connu et réputé (et pour lequel il paraît qu’il faut réserver. Il semblerait qu’on ait donc eu pas mal de chance) a une carte de cocktails à tomber !!! On y trouve aussi des repas écossais qui vous calent l’estomac sans difficulté.

Sachez qu’on y mange bien et que, contrairement à ce que j’imaginais, c’est assez raffiné. Pour les amateurs, beaucoup de plats sont accompagnés de whisky, en sauce ou en marinade. N’ayez pas peur : l’alcool est toujours contrebalancé par un assaisonnement que j’ai trouvé juste et fin et qui adoucit l’ensemble.

Le Royal Edinburgh Military Tattoo

Affiche du Royal military tattoo

Sinon, comme je le disais dans le titre, nous y étions allés également pour assister à la très célèbre Military Tattoo. Cette grande représentation a lieu une fois par an, au début du mois d’août. Elle dure trois semaines et attire, outre les écossais, des touristes du monde entier.

Le « Royal Edinburgh Military Tattoo » est un festival international de fanfares militaires qui a débuté en 1950. Depuis cette date, le spectacle a évolué et, chaque année, plus de deux cent mille personnes font le déplacement. Cent millions de téléspectateurs suivent la retransmission télévisée.

Extrait des spectacles

Les différents « pipes » évoluent dans l’enceinte du château d’Edimbourg, sur une scène aménagée autour d’immenses gradins. On n’y voit plus que des pipes, il y a maintenant des chanteurs, des acrobates parfois et des danseurs, le tout évoluant au son des cornemuses. Si vous voulez de l’Ecosse pur jus, vous en aurez pour votre argent !

Si vous voulez vous faire une idée de ce que ça peut-être ou si vous voulez réserver vos places (et je vous le conseille car l’événement est très suivi), vous pouvez aller voir le site suivant : http://www.edintattoo.co.uk/

En tout cas, cet événement impose une ambiance particulière à tout la ville d’Edimbourg : les rues sont très animées, les pubs sont bondés et les kilts sont portés fièrement. C’est vraiment très festif et les Ecossais accueillent les étrangers avec plaisir.

Les autres festivals de l'été

Pour info, une fois la Military Tattoo terminée, Edimbourg enchaîne avec son « festival international » dans lequel des artistes (danse, mode, musique classique et moderne) proposent leurs oeuvres. Le festival dure trois semaines lui aussi et se termine en apothéose avec un grand concert et des effets pyrotechniques incroyables.

En parallèle de ce festival, un « contre-festival » est organisé : le « fringe ». A cette occasion, les rues de la ville sont transformées en lieu de spectacle. Presque tous les arts y sont représentés là-aussi et vous assistez à des numéros improbables et incroyables. Nos hôtes nous ont dit que ce dernier festival était tellement suivi qu’ils n’avaient aucun mal à louer leurs chambres et que c’était pareil pour tout le monde : tous les hébergements, y compris auberges de jeunesse et campings à proximité, sont pleins à craquer. En fait, ils nous expliquaient que, durant l’été, Edimbourg devient LA capitale culturelle européenne ! Et ils n’étaient pas loin de nous assurer qu’elle était peut-être également la capitale mondiale de la culture durant cette période…

Toujours est-il que certains habitants de la ville préfèrent s’absenter durant août et septembre plutôt que de rester dans Edimbourg. Quoi qu’il en soit, comme je l’ai déjà dit, même si les touristes sont très nombreux et qu’il y a peu d’endroits où vous pourrez vous retrouver seul à cette période, l’ambiance est vraiment excellente.

Bref, vous l’aurez compris : nos trois jours là-bas se sont écoulés à vitesse V et nous nous sommes promis d’y retourner ! Cette ville est tout simplement incroyable de vivacité et d’activité. Ca donne également l’envie d’aller visiter le reste du pays…

Article mis à jour le 13/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
traveler1

traveler1
Inscrit le 21/02/13
5 articles
1 avis
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires

Pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérés

Passer les vacances de Noël à LondresPasser les vacances de Noël à Londres
Par Sophielondon
Le 08/03/2013

Londres, indeed!Londres, indeed!
Par Dudy
Le 18/09/2014

5 conseils pour visiter Londres et survivre !5 conseils pour visiter Londres et survivre !
Par Athanasius
Le 23/06/2016

Suggestions d'albums photos

Photos de Londres durant les JO 2012Photos de Londres durant les JO 2012
Par Foggy
Le 27/05/2014

LondresLondres
Par Dudy
Le 06/09/2014

Norwich la médiévaleNorwich la médiévale
Par Anne
Le 02/01/2015

Les monuments de LondresLes monuments de Londres
Par Anne
Le 07/04/2015

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Royaume-Uni
A/ Édimbourg

Points d’intérêts visités
1/ Château d'Edimbourg
2/ Palais de Holyroodhouse
3/ Calton Hill (point de vue)
4/ Monument Nelson
5/ Royal Yacht Britannia (navire royal)

Close
Close
Close