Une semaine à Rome, que faire et que voir

Aller à Rome en train

Pour faire écho à l’article que j’ai lu Conseils pour un voyage à Rome, j’ai bien envie de vous faire part de ce que j’ai pu voir à Rome où j’ai séjourné à la même époque, l’an dernier. J’ai bénéficié d’une offre de dernière minute pour un séjour d’une semaine.

Mais, tout comme Globetrotter pour son premier séjour, j’y suis allé en train. L’expérience a été la même : difficulté à fermer l’œil car les cabines peuvent être partagées et vous ne choisissez pas vraiment ceux avec qui vous partez. Mais, évidemment , les tarifs sont extrêmement compétitifs. Pour info, outre le site classique de la SNCF, vous pouvez aller jeter un coup d’œil sur celui d’Artesia (qui est une filiale de la SNCF et de Tranitalia).

On y trouve des offres, notamment pour les trains de nuit couchettes 6 personnes de Paris à Rome pour 35 euros !! Par contre, les offres les plus intéressantes d’Artesia ne se trouvent pas spécialement répercutées sur le site de la SNCF, alors je vous invite plutôt à aller voir à la source. En revanche, les temps de trajets peuvent être très longs puisque, pour ma part, j’avais mis un peu plus de quinze heures… Ça suppose également que vous ne partiez  pas pour seulement trois jours, mieux vaut envisager une bonne semaine au moins sur place. Quoi qu’il en soit, outre la grosse économie que vous fera faire ce choix, vous aurez également l’avantage de ne pas avoir à vous soucier des transferts puisque vous partez d’une gare en centre-ville pour arriver en centre-ville également, mais à Rome, à la gare Roma Termini !

Pour trouver où dormir, vous avez l'embarras du choix. Voici la rubrique répertoriant des milliers d'hébergements à Rome.

Se déplacer à Rome

Votre arrivée en gare aura en plus un autre avantage : quasiment à la sortie du train, vous verrez l’office de tourisme, à côté du quai 24.  Ce pourra être l’occasion d’aller y chercher une carte de la ville et un plan du métro. Mais vous aurez également pu préparer à l’avance votre voyage en vous aidant du site officiel de l’office du tourisme romain.

Roma pass : elle vous fera gagner de l'argent

Toutes les infos, y compris ces plans, sont en ligne également. Vous y trouverez de quoi planifier votre séjour, notamment en participant aux événements culturels ponctuels qui sont signalés sur le site. C’est également le rare site qui vous proposera d’aller visiter des lieux un peu moins connus que les grands « classiques », et le tout, en visite guidée organisé par la ville de Rome. Vous aurez également la possibilité d’y trouver une application à télécharger pour votre téléphone.

Et, surtout, vous aurez la possibilité d’acheter la Roma Pass !

Pour la somme de 25 euros, cette carte que vous pouvez commander à l’avance vous offrira un accès gratuits aux deux premiers musées que vous visiterez, des transports publics gratuits sur quasiment toutes les lignes, des réductions pour vos autres visites,e tc…

Et tout cela est compris dans un « kit du touriste » qui comprend des cartes de Rome et des transports et pas mal d’autres infos utiles. Allez voir ça directement sur le site.

ATTENTION toutefois : la carte est valable trois jours après la première utilisation! Mais, très honnêtement, c’est largement suffisant si vous y passez une semaine comme moi : entre les trajets en train, 3 jours de visites de musées et collections et le reste qui peut se voir de l’extérieur, c’est juste ce qu’il faut. Car, quand même, il faudra bien aussi que vous profitiez de la Dolce Vita et ne pas courir tout le temps !

Et c’est d’ailleurs là-dessus que je voudrais compléter les propos du billet de Globetrotter : j’aimerais certes vous conseiller d’aller voir certains musées mais je voudrais aussi vous parler de ce qui fait la douceur de vivre là-bas, notamment des habitudes culinaires et des spécialités du coin. Et, pour ceux qui souhaiteraient sortir, je vous laisserai quelques adresses…

Les incontournables à voir

Evidemment, je ne vous ferai pas l’affront de vous conseiller de voir le Colisée car, si vous suivez la foule des touristes, vous vous y retrouverez  forcément… Mais ça vaut vraiment le coup d’oeil. Dès l’extérieur vous serez, je pense vous aussi, saisi par les dimensions de cet édifice.  En plus, son état de conservation est surprenant même si je me doute qu’il a fait l’objet de toutes les attentions depuis que la municipalité y a vu son intérêt, notamment en terme touristique. Après avoir fait le Colisée, allez voir le Forum qu’on aperçoit du haut de la colline du Capitole dont le prix de l’entrée est compris dans celui du billet du Colisée. On y voit notamment le temple de Vesta, là où le feu sacré était entretenu par les vestales, qui ne devaient en aucun cas le laisser mourir. En allant vers le Capitole, justement, vous passerez forcément par la place Venezia et Vittoriano. Le monument qui est consacré à Victor Emmanuel II, proclamé roi d’Italie au XIXème siècle, est assez surprenant et controversé. En tout cas, si vous grimpez le long des marches sur son côté, vous aurez un aperçu des sept collines de Rome.

Vous ne pourrez pas non plus passer à côté de l’imposante Fontaine de Trevi danslaquelle vous jetterez forcément une petite pièce…

A l’occasion, allez voir la célèbre Villa Médicis qui, au nom de l’Etat français, accueille encore aujourd’hui des artistes en formation. Par les jardins, la vue sur Rome est à couper le souffle et, pour les amateurs d’art, les anecdotes et les figures qui y sont passées sont très intéressantes.

Ruines et pyramide de Cestius" par Panini, 1740

Près de la porte Saint Paul se trouve un curieux édifice : une pyramide est érigée là ! Il s’agit en fait d’une folie que s’est offerte un riche fonctionnaire romain aux alentours des 18 et 12èmes siècles avant Jésus-Chritst. Cette folie se nomme la pyramide de Caius Cestius et est représentée sur des tableaux du 18ème siècle par exemple.

Si vous voulez faire un break après vous être confronté à la foule de touristes, offrez-vous un hâve de paix avec le parc de la Villa Borghese. Tout y est fait pour inviter au calme. C’était déjà autrefois l’un des lieux de villégiature des romains qui venaient s’y détendre. Aujourd’hui, on peut se balader et admirer les statues et les fontaines. Ceux qui en ont envie pourront louer un vélo et serpenter les allées rafraichissantes de ce superbe parc.

Enfin, pour ceux qui le peuvent et qui sont intéressés, allez faire un petit tour du côté de Tivoli. Il vous faudra trouver un moyen de locomotion car c’est à une trentaine de kilomètres de Rome. Il existe des guides qui vous le proposent en car. Vous pourrez aussi vous y rendre en bus à partir de la station Ponte Mammolo sur la ligne B du métro.

Une fois à Tivoli, vous pourrez vous promener parmi les vestiges de ce qui fut le lieu de villégiature privilégié des romains après que l’empereur Hadrien y fît construire sa villa. Tout le site vous plongera, pour peu que vous les connaissiez, dans les tableaux des nombreux peintres qui s’en sont inspirés. Et même si, comme moi, vous n’êtes pas un expert, vous y trouverez quand même de quoi rêver… On y voit donc la Villa Hadrien mais il y a aussi la Villa d’Este. On vous propose souvent des offres qui cumulent les deux visites : http://www.promenadesdansrome.com/tivoli.htm

Quoi manger ?

Saltimbocca : divin!!

Bon, là, je me doute que vous savez déjà ce que je vais énoncer… Et bien oui ! Je vais vous parler des pâtes ! Ce serait un crime que de ne pas se bâfrer de ce que les romains font de mieux, non..? On les trouve sous des formes et des tailles tellement diverses et variées que je ne peux que vous recommander d’en tester le plus possible. Par contre, d’autres spécialités sortent de l’ordinaire. Par exemple, vous pourrez tester les bouillons, principalement de viande blanche, qui sont accompagnés de la stracciatella, spécialité faite à base d’œufs battus, de parmesan et de semoule, le tout étant plongé dans le bouillon encore bouillant. Ca vous calera les petites (voire les grosses) faims !

Pour ceux qui n’aiment pas trop la viande blanche, faites-vous plaisir avec de la queue de boeuf servie avec des tomates, du céleri et de l’ail, le tout baignant dans le jus de la viande. On trouve aussi les tripes à la romaine (là, je suis lâche, je vous laisse tester pour moi, la queue de boeuf m’a suffit, même si je dois reconnaître que c’était plutôt pas mal…). J’ai aussi goûté un truc terrible : les suppli qui sont des croquettes de riz frites dans de l’huile et farcies avec de la mozzarella. C’est servi avec une sauce bolognaise idéale pour tâcher sa chemise tellement il y a de la tomate ! Mais c’est bon, dieu que c’est bon ! Et puis, il faut que je me confesse et que je vous avoue mon péché mignon : les escalopes de veau enroulé dans une tranche de jambon italien, herbes et le tout cuit dans une sauce à base de vin blanc… Un délice!!! Pour ceux que ça intéressent, ça s’appelle une saltimbocca.

Et avec tout ça, me direz-vous, que boit-on ? Et bien, pour ma part, et sans doute parce que la carte en propose beaucoup plus que les vins rouge, j’ai opté pour des blancs qui peuvent être secs, doux voire moelleux suivant la gamme. On vous proposera très certainement des Castelli Romani, issus de la production « locale ». Si vous préférez partir sur du vin rouge, accrochez-vous : il vaut mieux que votre palais soit habitué aux vins rugueux… L’alcool est bien présent dans les vins, on ne peut pas le louper !

Pour faire passer tout ça, goûtez la boisson locale digestive (ou apéritive d’ailleurs…) à base d’anis : le Molinari. Ca vous rappelle quelque chose..?

Alors, évidemment, après ça, vous me direz : comment faire pour éliminer tout ce gras potentiel ? Et bien sortez maintenant!

Où sortir en soirée ?

Ambiance!!!La vie nocturne à Rome est très riche. Pour commencer, je vous propose d’aller faire un côté d’une valeur sûre : le circolo degli artisti qui vous offre de la musique électronique, du hip-hop mais aussi du rock, du rock indépendant, bref, il devrait y en avoir à peu près pour tous les goûts.

Sinon, vous pourrez aller faire un petit tour du côté du village gay qui, outre les sex-shops et les boutiques à thème, offre un énorme espace dédié à la fête. Musique partout et ambiance à chaque pas ! C’est ouvert aux hétéros qui savent s’amuser. Pour y aller, prenez la direction du quartier Testaccio qui, en plus de ce Gay village, offre plusieurs restos et bars très sympas.

Ceux qui veulent se faire le vrai trip « Rome, ville rome antique » iront plutôt manger dans le quartier Trastevere où ils trouveront des endroits qui les accueilleront avec bougies et musique traditionnelle genre mandoline et tout et tout…

Et puis, parce que c’est vous, je vous donne une adresse que j’avais repérée sur Internet et qui ne m’a pas déçue : le Fluid est un bar très sympa dans lequel les cocktails sont bons (sans être bon marché). Il y a très souvent des sets avec des DJ qui mixent. L’ambiance est électro lounge à 18h et évolue selon l’humeur du DJ et du public jusqu’à 02 heures. Si vous voulez y aller, rendez-vous au numéro 46 de la Via del Governo Vecchio. Si besoin, vous pouvez préparer vos soirées en regardant à l’avance ce qui est prévu sur le site du bar : http://www.fluideventi.com/

Petite info : si vous choisissez un sauna, faites attention (sauf si c’est ce que vous recherchez) car beaucoup d’entre eux sont des salons « coquins » avec des massages érotiques.

Pour le reste, vous croiserez sans doute des groupes de jeunes qui boivent sur la voie publique. Je ne sais pas exactement si c’est interdit mais la police vient souvent les voir pour les faire partir, et pourtant, sans jamais les embarquer. Généralement, ils s’assoient et s’amusent entre eux. Je n’ai pas vu de soirées dégénérer même si tout le monde parle fort.

En tout cas, cette ville est incroyable : elle offre tant de choses à voir et d’activités à faire que tout le monde y trouvera son bonheur. Vraiment, je vous invite à y aller : dépaysement garanti!

Article mis à jour le 26/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
traveler1

traveler1
Inscrit le 21/02/13
5 articles
1 avis
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires

Pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérés

Conseils pour un voyage à Rome, pas (trop) cherConseils pour un voyage à Rome, pas (trop) cher
Par Globetrotter
Le 11/03/2013

Visite des îles BorroméesVisite des îles Borromées
Par Leslie
Le 12/08/2016

« Vois Naples et puis meurs »« Vois Naples et puis meurs »
Par Jedi2
Le 13/03/2013

Venise en 3 joursVenise en 3 jours
Par Dudy
Le 22/04/2014

Suggestions d'albums photos

Tour express en ItalieTour express en Italie
Par Bets
Le 03/04/2015

Les arts du VaticanLes arts du Vatican
Par Nab
Le 05/04/2016

Desenzano del GardaDesenzano del Garda
Par Leslie
Le 26/07/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Italie
A/ Rome
B/ Tivoli

Points d’intérêts visités
1/ Fontaine de Trevi
2/ Colisée
3/ Forum romain
4/ Vittoriano
5/ Villa d'Este

Close
Close
Close