Randonnées à la Dominique, l'île aux cascades

Une escale à faire dans les Antilles

Un voyage en Dominique, c'est comme se mettre dans la peau de Christophe Colomb qui découvre les Caraïbes ! L'île est la plus préservée de l'arc antillais et sa nature est d'un richesse incroyable : les cascades se comptent par centaines, la forêt tropicale y est exubérante.

Depuis la Martinique, c'est avec curiosité que je me suis rendue, avec mon compagnon, par bateau en Dominique, la cousine Anglaise, coincée entre la Guadeloupe et la Martinique. Cette île est assez méconnue, sauf si on habite dans la région des Antilles. Pourtant elle mérite d'être découverte et ses habitants sont les plus gentils du monde.

La Dominique est indépendante depuis 1967, elle était une colonie britannique et depuis son indépendance elle est rattachée au Commonwealth. On y parle Anglais et surtout créole. Avec les bases du créole martiniquais (car oui il existe plusieurs créoles ! ) j'ai pu me faire comprendre facilement. 

Wotten Waven et ses eaux chaudes

Nous sommes arrivés en bateau à Roseau, la plus grande ville de l'île, même si Portsmouth, au nord, en est la capitale. Le dépaysement est garanti ! Ici les cargos de croisière sont plus hauts que les immeubles. Il règne une sympathique agitation dans cette ville très colorée, mais nous avons préféré opter pour un séjour au vert, en allant directement dans la vallée de Roseau, à Wotten Waven.

C'est le coin réputé pour ses piscines naturelles d'eaux chaudes, chauffées par le volcanisme très présent sur l'île. Entre randonnées, baignades et bains de boues, nous y avons passé trois jours ! Une très belle randonnée d'ailleurs dans ce secteur consiste à aller au Boiling lake dans le parc national des Trois Pitons. Cette randonnée se fait préférentiellement avec guide, il est facile d'en trouver un au point de départ de la randonnée. Elle dure environ 5h (aller et retour), pour aller jusqu'à ce fameux lac bouillant entouré de vapeur d'eau : spectacle magique garanti !

Pour nous remettre de cette randonnée assez sportive nous avons marché le lendemain jusqu'aux chutes de Trafalgar, deux cascades d'environ 60 mètres facilement accessibles en randonnée. 

Une des chutes de Trafalgar

Scott'Head et ses fonds marins sublimes

La Soufrière et Scott's Head sont deux endroits à découvrir dans le sud de l'île. Nous avons pu profiter d'une magnifique plongée dans la réserve naturelle marine de Scott's Head (récifs coralliens, poissons multicolores, tortues marines, bref un enchantement ! ).

Dormir dans le village de la Soufrière permet de s'approprier le village et d'être vite pris comme faisant partie des meubles par les habitants, si on reste plus d'une nuit ! Nous nous sommes fait conseiller pour de sympathiques petits restaurants locaux et de très jolies cascades à proximité. Le marché est très local.

Nous avons également fait quelques morceaux du Waitukubuly national trail, un chemin de randonnée qui traverse l'île du sud au nord (184 km !) à travers les montagnes et la forêt tropicale luxuriante. Les départs et arrivées de chaque tronçon sont faciles à atteindre, aussi on peut choisir de faire quelques heures de randonnée seulement. Ouf ! 

On dit que l'île possède autant de cascades que de jours de l'année ! On ne doit pas être loin de la vérité ! Chaque coin de forêt est arpenté par des rivières magnifiques, aux cascades plus belles les unes que les autres.

Rivière en pleine forêt tropicale

Le nord de la Dominique et sa côte sauvage

Le nord de l'île est beaucoup moins visité, pourtant la route du littoral qui va jusqu'à Portsmouth est assez pittoresque. Nous avons passé une petite journée du côté du territoire Caraïbe, habité par les derniers descendants des indiens caraïbes, premiers habitants de la zone, bien avant la colonisation. Ce fut intéressant de faire la rencontre du peuple qui a donné son nom à ce grand domaine maritime couvert d'archipels, qui va jusqu'au Mexique.

La Dominique nous a pris au cœur, nous n'en sommes pas revenus indemnes et nous projetons d'y retourner pour faire le Waitukululy trail sur toute sa longueur (15 jours quand même !).

Article mis à jour le 11/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Marie

Marie
Inscrit le 08/09/15
19 articles
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires

Pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérésSuggestions d'albums photos

Desenzano del GardaDesenzano del Garda
Par Leslie
Le 26/07/2016

Le jardin d'Isola BellaLe jardin d'Isola Bella
Par Leslie
Le 08/08/2016

Gares de MilanGares de Milan
Par Leslie
Le 26/07/2016

Rues de MilanRues de Milan
Par Leslie
Le 26/07/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Dominique
A/ Roseau
B/ Portsmouth

Points d’intérêts visités
1/ Parc national de Morne Trois Pitons
2/ Chutes Trafalgar Falls
3/ Boiling Lake
4/ Plage de Scotts Head

Close
Close
Close