Visiter La Paz, la perle des Andes

Nuestra Senora de La Paz, entre ciel et terre...

Il est très peu d'endroits au monde, où vous avez la sensation de toucher le ciel...

Perchées entre 3 200 et 4 100 mètres d'altitude, les villes de La Paz et El Alto (qui ne semblent former qu'une) sont aux Andes ce que la couronne est à l'Angleterre, un joyau intemporel. Aussi belle que le second but de Diego Maradona contre les Anglais un soir de juin 1986, aussi magique que la découverte de terres jusque là inconnues, La Paz est un mélange de cultures, un rond-point entre civilisations ancestrales, celles des aymaras, quechuas et de civilisations pré-incas; puis modernes, celles d'un pays ouvert vers le de XXIème siècle et ses enjeux.

La Paz

Cette enclave, située au pied du Mont Illimani, vous offre des surprises à chaque coin de rues. Vous pourrez vous assoir à côté d'une cholita, au fond d'un bus, qui vous offrira quelques feuilles de coca pour combattre le mal de l'altitude, vous pourrez déguster les saltenas (ces empanadas venues tout droit de la ville de Salta en Argentine) où vous voudrez, écouter les rythmes endiablés de Los Kjarkas dans n'importe quel bar... Le temps s'arrête à La Paz. Le temps s'arrête, comme l'air y est rare, lorsque vous vous lancez dans une visite à pied de la ville. 

Visiter le Centre de La Paz

Depuis l'Avenue del Prado, située en plein centre et traversant la ville du Nord au sud, vous ne pourrez que monter dans un sens où dans l'autre.Préparez vos chaussures de marche, votre bouteille d'eau, et votre maté de coca pour lutter contre le soroche (le fameux mal de l'altitude).

Perdez-vous dans les rues situées sur le flanc est de la Cathédrale San Francisco (Plaza San Francisco, rue Sagarnaga, rue Linares, rue Santa Cruz...) et découvrez l'artisanat local. Arrêtez-vous au Marché Central (toujours Place San Francisco) etprenez le temps de boire un jus de fruits ou un Api con Pastel (une boisson constituée de maïs, accompagnée d'une patisserie) chez une des mamans dont les nattes si bien tressées racontent tant d'histoires.

Street art bolivien

Pour ceux qui s'intéressent à la vie politique du pays, n'hésitez pas à traverser l'Avenue del Prado et vous diriger vers La Plaza Murillo qui abrite, outre des milliers de pigeons venus chercher à manger auprès des touristes locaux, les Palais du Gouvenerment Morales et du Parlement bolivien. Jetez un coup d'oeil à l'horloge sur la façade du Parlement, et vous découvrirez que ses aiguilles tournent à l'envers (votre défi sera de lire la bonne heure en moins de 4 secondes!). Depuis la place part une rue piétonne dans laquelle vous trouverez tout ce dont vous avez besoin ! Les amateurs de tatouages pourront s'y faire tatouer le symbole de la Pachamama (la Terre-Mère), les amateurs de billards pourront y passer des heures autour d'une table, les plus affamés pourront manger local, etc...

Les beaux quartiers

Dirigez-vous ensuite vers le quartier de Sopocachi, et ses hauteurs, qui abritent  les plus belles maisons et les plus beaux parcs de la ville (on dit aussi que c'est le quartier des expatriés). Arrêtez-vous quelques instants sur la Plaza Avaroa, le coeur nevralgique du quartier où les enfants trotinnent pendant que les joueurs de charango, charanguent auprès de la foule. Il s'agit du quartier où les plus nostalgiques de nourriture européenne seront ravis car ils y trouveront tous les restaurants pour les assouvir (Chez Moustache vous offre un délicieux boeuf bourguignion, pendant que La Suisse vous régale d'une inoubliable fondue....).

Ruelle de La Paz

Si vous souhaitez découvrir les quartiers les plus aisés, ceux de la haute bourgeoisie bolivienne, dirigez-vous vers la Zona Sur (au sud de la ville donc), où ce sera l'occasion de prendre un peu d'air chaud (l'altitude y est de 3 200 mètres). Il n'y a pas grand chose à y faire mais le climat général y est beaucoup plus calme qu'en centre-ville et vous pourrez contempler les montagnes entourant ces quartiers sans grands immeubles.

Sport national : el football

Pour les amoureux de sport, et notamment de football, rendez-vous au stade Hernando Siles pour un match de la Copa Libertadores (la ligue des champions latino-américaine) ! C'est le stade où ont l'habitude de s'affronter les deux équipes locales : Bolivar (l'équipe la plus populaire) et The Strongest - El Tigre (l'équipe des classes les plus aisées). Le Stade Hernando Siles, situé à 3 600 mètres d'altitude est un enfer pour n'importe quel joueur adverse, à cause du manque d'oxygène. D'ailleurs, un soir de 2009, pour les experts d'entre vous, rappelez vous que la Bolivie a corrigé l'Argentine de Lionel Messi...6 buts à 1 !

La ville haute d'El Alto

Si vous souhaitez découvrir davantage la culture, n'hésitez pas à rejoindre la ville d'El Alto, sur les hauteurs (vous pouvez prendre un mini-bus depuis n'importe quel endroit de l'Avenue d'El Prado, ou prendre le tout nouveau téléphérique depuis les trois stations situées en ville-basse). Construite depuis seulement 25 ans, la ville abrite plus d'un millions d'habitants, venus des quatre coins du pays pour trouver du travail (la courbe de l'exode rurale est en train de s'inverser avec le programme de repopulation des campagnes, instauré par le gouvernement actuel). La vue depuis La Ceja (le quartier le plus euphorique d'El Alto) est imprenable!

A El Alto, vous trouverez de tout ! La ville regorge de marchés en tout genre, et vous pourrez manger un Chicharron de Cerdo (la peau de porc frite, un véritable délice) dans un des nombreux restaurants locaux.

Depuis El Alto, vous pourrez enfin vous dirigez vers n'importe quelle destination : 

  • le sud, et la ville d'Oruro (où s'organise le plus grand carnaval de Bolivie, chaque mois de février), en traversant l'Altiplano et les villages aymaras, où vivent les Ponchos Rouges...
  • l'est, et le temple de Tiwanaku (civilisation pré-inca) où se trouve la Porte du Soleil qui a notamment inspiré Hergé pour son album "Le temple du Soleil"; le lac Titicaca, et l'incroyable ville de Copacabana; la frontière péruvienne, pour entamer un autre voyage...
  • le nord, et la ville de Coroico (où arrive la route la plus dangereuse du monde, dite "La Route de la Mort"); l'Amazonie bolivienne...

Bienvenu(s) en Bolivie, là où toutes les routes vous mènent à un joyaux. Bienvenu(s) à Nuestra Senora de La Paz, entre ciel et terre....

Nuestra Senora de La Paz

Logements en centre-ville, pour les petits budgets

- Hotel Cactus : C/Jimenez (Barrio San Francisco) : à partir de 30 bls / nuit / personne (douche, terrasse/cuisine, personnel très sympa)

- Hotel Alem : C/Sagarnaga (Barrio San Francisco) : à partir de 30-35 bls / nuit / personne (douche, petit-déjeuner)

- Hotel Bash'n'Crash : C/Santa Cruz : à partir de 30 bls / nuit / personne (douche, bar avec jeux/billards, personnel jeune et hyper sympa!!)

 

Article mis à jour le 11/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Alex Mob

Alex Mob
Inscrit le 25/01/16
6 articles
Profil
Message privé
Site Internet

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires
Lisa Lisa

Très intéressant, merci !

Est-il facile de respirer à la Paz ?

Le 29/02/2016

Signaler un abus
Alex Mob Alex Mob

Bonjour,
il vous faudra nécessairement un temps d'adaptation. Il est important de bien prendre son temps, de s'hydrater, de ne pas avoir peur de se fier aux coutumes locales (boire du maté de coca, de camomille, etc...) pour lutter contre les différents maux.
La Paz est plus que vivable et il est très facile d'aller dans sa périphérie pour "respirer" si besoin :)

Le 29/02/2016

Signaler un abus
Lisa Lisa

Merci pour la réponse.

Des amis me disaient avoir eu du mal à respirer dans des capitales latines construites en altitude comme Mexico et Bogota. Mais La Paz, c'est 1000m plus haut !

Le 29/02/2016

Signaler un abus
nza2k nza2k

En tout cas, battre l'Argentine 6-1, c'est clair qu'il faut un temps d'adaptation

Le 29/02/2016

Signaler un abus
Gustavo Gustavo

Exactement :)

Le 29/02/2016

Signaler un abus
gaper gaper

Jajaja! oui pour courrir c'est autre chose! Je me souviens de parties de foot avec des bambins, au bout de 20m j'étais finie! :)

Le 29/02/2016

Signaler un abus

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérés

« Le mystère de Noël » au Puy du Fou« Le mystère de Noël » au Puy du Fou
Par Asiangirl
Le 13/03/2013

Visite du château de Schönbrunn à VienneVisite du château de Schönbrunn à Vienne
Par Globetrotter
Le 13/03/2013

Suggestions d'albums photos

Desenzano del GardaDesenzano del Garda
Par Leslie
Le 26/07/2016

Le jardin d'Isola BellaLe jardin d'Isola Bella
Par Leslie
Le 08/08/2016

Gares de MilanGares de Milan
Par Leslie
Le 26/07/2016

Rues de MilanRues de Milan
Par Leslie
Le 26/07/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Bolivie
A/ La Paz
B/ Copacabana
C/ Coroico
D/ El Alto

Points d’intérêts visités
1/ Église de San Francisco
2/ Stade olympique Hernando Siles
3/ Place Murillo
4/ Tiwanaku

Close
Close
Close