Ouvéa, Laaï, l'île la plus proche du paradis

Un lagon de 25 km

Ouvéa est un atoll en forme d'arc très étiré, situé à une centaine de kilomètres à l'est de Grande Terre, l'île principale de Nouvelle Calédonie. Surnommé "l'ïle la plus proche du Paradis" par l'écricain japonaise Katsura Morimura, Ouvéa est notamment connu pour son immense lagon de 25 kilomètres. Du sable blanc à perte de vue baigné par les eaux turquoises de la Mer de Corail, magnifique. Depuis 2008, cette plage fait d'ailleurs partie du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le lagon d'Ouvéa, 25km

Un camping dans un cadre magnifique

Faisant partie d'une réserve naturelle protégée, les eaux de ce grand lagon sont interdites à la baignade. En revanche, autour du pont de Mouli, vous trouverez des plages plus petites où vous pourrez vous baigner à souhait, tout en profitant d'une vue extra-ordinaire sur le lagon : des dégradés de bleu et de turquoise pour la mer, le blanc du sable et le vert de la végétation. Le pont en question relie Lekiny, l'atoll principal d'Ouvéa, à Mouli, une petite île au sud. C'est un vrai bonheur d'observer la mer depuis ce pont. De nombreuses espèces aquatiques passeront sous vos yeux : des carangues bleues, des mulets, des raies pastenagues, des raies léopards, des tortues marines...

C'est à quelques pas de ce lieu paradisiaque que nous avons élu domicile pour notre séjour, au camping Lékine, dans la baie du même nom.

Environs du camping Lékine

 

Pont de Mouli

Raie Léopard

Tortue verte

Un terre préservée du tourisme de masse

Ouvéa appartient à l'aire coutumière de Laai. Si j'ai bien compris, cet organisme permet aux tribus locales, des Kanaks, de défendre leurs cultures et environnement. Cette volonté de s'organiser pour préserver le patrimoine porte ses fruits car elle a permis de garder intact un milieu naturel exceptionnel.

Et ce, en dépit des retombées financières que ne manqueraient pas d'apporter le développement d'une industrie touristique de masse. Malgré la présence d'une plage paradisiaque de 25 kilomètres, Ouvéa ne compte qu'un seul hôtel ! En dehors de celui-ci et du camping où nous avons planté notre tente, il ne vous reste que quelques cases traditionnelles à louer, dans les villages tribals. Dans le même esprit, des compagnies de croisière australiennes sont prêtes à payer pour pouvoir inclure Ouvéa dans leurs circuits, mais elles sont éconduites par les autorités locales.

Vue depuis le pont de Mouli

Langue de sable

La plage

Les falaises de Lékiny

Cette volonté de préserver le patrimoine naturel et culturel se manifeste par d'autres aspects. Il existe par exemple des territoires "sacrés" qui ne peuvent êtres visités que sous conditions. Dans le cas des falaises Lékiny, au sud d'Ouvéa, il est nécessaire d'être accompagné d'un guide local pour être autorisé à les visiter.

Ce fut relativement facile pour nous de trouver un tel guide, puisque le responsable de notre camping, Félix, en est un :)

La forme de ces falaises de calcaire est assez singulière. Elles sont plutôts plates, recouvertes de végétation au sommet, et creusées tout le long par une tranchée qui donne accès à des grottes à certains endroits. Cette tranchée provient de l'érosion de la mer, à une époque où elle montait davantage.

A marée basse, vous pouvez vous promener sur la fine bande de sable qui longe les falaises. Vous pouvez monter d'un niveau grâce à une petit échelle en bois. Au fond d'une grotte, une chapelle a été aménagée en souvenir du sauvetage des Ouvéens qui se réfugièrent dans ces lieux durant l'ouragan meurtrier de 1953. Les plus courageux et les plus acrobates pourront traverser la grotte pour accéder à la barrière de corail de l'autre côté. Nous avons préféré rebrousser chemin :)

Pour conclure cette excursion, nous nous sommes offerts une pause détente et fraîcheur dans les eaux limpides qui bordent ces falaises. Nous avons même pu approcher un requin à pointe blanche, resté immobile dans son coin !

Tranchée le long de la falaise

Falaises de Lékiny

Plage du lagon

Eaux cristallines d'Ouvéa

Plage de Mouli

Article mis à jour le 23/09/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
Christelle Duchaine

Christelle Duchaine
Inscrite le 22/08/16
1 article
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires
nutricool nutricool

De très bons conseils et des photos magnifiques!!!!


Le 24/09/2016

Signaler un abus

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérés

« Le mystère de Noël » au Puy du Fou« Le mystère de Noël » au Puy du Fou
Par Asiangirl
Le 13/03/2013

Visite du château de Schönbrunn à VienneVisite du château de Schönbrunn à Vienne
Par Globetrotter
Le 13/03/2013

Travailler et vivre à Riyad pendant 2 moisTravailler et vivre à Riyad pendant 2 mois
Par Globetrotter
Le 13/03/2013

Suggestions d'albums photos

Desenzano del GardaDesenzano del Garda
Par Leslie
Le 26/07/2016

Le jardin d'Isola BellaLe jardin d'Isola Bella
Par Leslie
Le 08/08/2016

Gares de MilanGares de Milan
Par Leslie
Le 26/07/2016

Rues de MilanRues de Milan
Par Leslie
Le 26/07/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Nouvelle-Calédonie
A/ Ouvéa

Points d’intérêts visités
1/ Falaises de Lékiny

Close
Close
Close