Visite du château de Schönbrunn à Vienne

Lorsque je vous ai parlé de mon séjour à Vienne, je vous ai dit que j’avais visité le magnifique domaine de Schönbrunn. Monument incontournable de votre escapade à Vienne, je ne résiste pas au plaisir de vous en parler tellement la visite a été agréable.

Comment aller au Chateau

Vue du château de Schönbrunn depuis la Gloriette

Pour commencer, il faut savoir qu’il est situé dans le treizième arrondissement, à l’ouest du centre-ville. Pour l’adresse, je vous laisse le soin de la prendre en note :

13e arr. Schönbrunner Schlossstraße
Métro U4 : Schönbrunn U4, Tram 60 : Hietzing Tram 10, 58, Bus 10A : Schloss Schönbrunn

Pour m’y rendre, j’ai utilisé les transports en commun, notamment le tramway qui m’a offert une bonne ballade depuis le centre de Vienne. A priori, on peut y aller également très facilement en métro. De toute manière, le château est tellement visité et connu que les stations portent son nom : vous ne pourrez pas vous tromper d’arrêt!

Infos pratiques

Pas de risque de trouver porte close : le château est ouvert tous les jours de l’année, sans exception, à partir de 08h30 le matin. En revanche, selon les périodes, il peut fermer à 16h30, 17h00 ou 18h00.

Petite info : si vous vous retrouvez là-bas à une période très touristique et que vous souhaitez échapper à la foule, la station de métro Hietzing est préférable à celle de Schönbrunn. Il y a un pavillon impérial qui était l’entrée réservée à l’empereur François-Joseph, lui permettant d’éviter tous ses sujets lorsqu’il y venait pour se détendre. Vous pourrez ainsi allier l’utile à l’agréable car les aménagements des lieux sont splendides ! Si vous trouvez des infos sur ce pavillon dans les guides touristiques, vous pourrez sans doute y lire qu’il n’a utilisé cette station qu’une seule fois : le jour de l’inauguration…

Tous les renseignements vous permettant de bien préparer votre visite sont disponibles sur le site officiel du château, traduit en français qui plus est : http://www.schoenbrunn.at .

En revanche, le parc du château est ouvert à partir de 06h00 ou 06h30 selon la saison (c’est idéal pour aller courir!) mais il ferme à des horaires variables selon les périodes, de 17h30 à 21h00. Là-encore, ces informations sont disponibles sur le site.

Après le tramway, il a fallu longer l’enceinte du château. Ce n’était là que le début de la promenade car le site est tellement grand que j’étais ravi d’avoir mis aux pieds des chaussures confortables. Je vous invite à faire de même…

Je me souviens que des arbres offraient un peu de fraîcheur (il faut dire que ce week-end prolongé était placé sous le signe du soleil) le long du chemin qui nous menait au domaine, ce qui était fort appréciable.

Le château

cour du châteauArrivé devant le château, je me souviens d’une énorme cour dont les pavés blancs reflétaient intensément le soleil : vive les lunettes de soleil! Les teintes blanches et ocres des murs de la façade renvoyaient également la lueur de l’astre.

Sans m’y connaître en architecture, il m’a semblé trouver là-encore une caricature (au sens noble du terme) de l’art austro-hongrois. Les lignes pures, l’absence de courbes, les hautes fenêtres , tout cela me faisait penser aux décors des films de Sissi, l’Impératrice Elisabeth, que tout le monde connaît, campée par la magnifique Romy Schneider.

D’ailleurs, si vous traversez le château, vous verrez qu’il est marqué par sa présence et certains fans de l’actrice et/ou de l’Impératrice se retrouvent là-bas pour une espèce de pèlerinage. 

Son Histoire

C’est l’occasion de vous présenter rapidement l’histoire de ces lieux, classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO :

  • le nom de Schönbrunn viendrait d’une source d’eau particulièrement belle (schöner Brunnen en allemand, « belle/jolie fontaine ») découverte lors d’une partie de chasse. Petit pavillon au départ, il devint rapidement une résidence saisonnière pour la famille impériale au XVIème siècle.  Les invasions turques (confère mon billet « week-end culturel à Vienne » et la jolie légende du croissant) ont eu raison de la résidence qui a été quasiment entièrement détruite.
  • Au siècle suivant, l’empereur Leopold Ier voulut rivaliser avec Versailles et ordonna la construction d’un palais dont les premiers travaux débutèrent en 1696. Mais au gré des familles régnantes qui s’y succédèrent, le château a subi plusieurs remaniements qui ont fait perdre le caractère originel des lieux, notamment avec l’Impératrice Marie-Thérèse qui lui conféra un style rococo et une grande galerie de 40 mètres de long et 10 mètres de large dans le plus pur style baroque. L’impératrice et sa cour (près de 1500 personnes!) vécurent donc les mois d’été dans ces lieux magiques.
  • Au XIXème siècle, lorsque François-Joseph accède au trône, il y passa tous les étés et impulsa des aménagements importants et qui ont traversé les siècles.

A l'intérieur des murs

Le château se visite et vous offre des découvertes incroyables sur les appartements privés et les parties communes. Les salles sont parfois immenses et finement décorées.  Il y en a une multitude à découvrir. Je vous invite à aller voir l’exposition permanente sur la vie des enfants impériaux (supplément à prévoir pour cette visite). Et si vous faites la visite avec vos enfants, ils seront ravis de se faire prendre en photo, déguisés en prince ou en princesse.

Une visite intéressante à faire aussi concerne les carrosses de couronnement et toutes les voitures d’apparat ou de loisir qui ont appartenu à la famille impériale. Pour ceux qui ont eu l’occasion d’aller à Londres, c’est un peu le même type d’exposition que celle des carrosses royaux anglais.

Le parc de Schönbrunn

Vue sur une partie du parcMagnifique, énorme, superbe, splendide… les qualificatifs ne manqueraient pas pour vous dire à quel point les souvenirs de la visite du parc sont demeurés agréables. Il faut dire que le soleil était au rendez-vous et qu’il faisait vraiment bon flâner parmi les allées. Il y avait beau y avoir du monde, beaucoup de monde, il était quand même possible de se trouver des endroits calmes et sereins.

Et puis, si vous avez peur de vous déshydrater en marchant dans les allées, pas de panique : outre les différents restaurants et cafés que l’on trouve un peu partout, il y a plusieurs vendeurs de glace et de boissons fraîches que vous croiserez au détour d’un buisson.

C’est l’Impératrice Marie-Thérèse qui ordonna en 1750 l’aménagement du parc du château. Ces jardins sont reconnus  dans le monde entier et font état de l’art du jardin baroque en Autriche. Moi, j’ai toujours aimé les jardins à la française. Et bien, là, on en est pas loin, c’est un peu le même esprit parfois.

Au sein même du parc, plusieurs espaces sont aménagés.

Le jardin du Prince héritier

Il s’agit des anciens jardins privés de la famille impériale qui sont donc aujourd’hui ouverts à tous;

Les fontaines

Parc du château de SchönbrunnAttention aux périodes et aux horaires pour les voir en action. Plus ou moins monumentales, elles surprennent toujours et lorsqu’elles fonctionnent, on est épaté par le spectacle qu’elle offrent et la douceur qu’elles procurent (surtout quand il fait un soleil de plomb!!);

Le labyrinthe et le dédale

Pour les grands et les petits. Le labyrinthe était, dès le XVIIIème siècle, source d’amusement pour les courtisans. Aujourd’hui encore, vous pourrez y passer un agréable moment. Juste à côté se trouve une aire de jeux qui ravira les enfants : il s’agit du Labyrinthikon. Il y a tout ce qu’il faut pour qu’ils jouent en sécurité et qu’ils se défoulent un peu, pour peu que les cavalcades dans les allées ne les aient pas déjà épuisés!

La gloriette et son café

C’est une sorte d’arc de triomphe à l’autrichienne.  Construit en 1775, son sommet offre une belle vue sur le parc et la ville. Un café vous invite également au farniente. Ne vous faites pas avoir comme moi : attention aux coups de soleil si vous y restez quelque temps.. souvenir cuisant..

Les serres

Les serres du parcConstruite en 1880, la grande serre aux palmiers (c’est la plus grande palmeraie d’Europe) vous propose une partie des collections des jardins nationaux comprenant des plantes méditerranéennes, tropicales et subtropicales. Il y fait moite à l’intérieur, le dépaysement est assuré. On y trouve un palmier de près de 23 m de haut et le plus grand nénuphar du monde. Certaines espèces sont énormes et, pour ma part, je n’avais jamais rien vu de tel. Il faut dire que ces serres étaient la fierté de l’empereur et qu’il appréciait y faire parvenir de nouvelles espèces à chaque retour d’expéditions ou lors d’échanges avec des botanistes du monde entier de passage à Vienne.

Le théâtre aux marionnettes

Dans les serres, près de l’Orangerie, ce petit théâtre offrira un moment de détente et de rires pour les plus petits. Pas besoin de parler la langue pour comprendre : ça reste très visuel et, du coup, accessible à tout le monde.

La maison du désert

On y trouve présentées des espèces végétales et animales des régions chaudes. Autrefois, cette maison était la maison au cadran solaire.

Le zoo (Tiergarten)

Le plus vieux zoo du  monde, et qui faisait lui-aussi la fierté de l’empereur, est aujourd’hui inscrit en propre sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il abrite plus de 500 espèces animales, dont certaines aujourd’hui sont menacées d’extinction. Tout d’abord réservé à un public de privilégiés, l’empereur a par la suite fait ouvrir sa ménagerie au public en 1779. Ainsi la population de Vienne pouvait venir s’extasier gratuitement devant les animaux. Toujours remanié et actualisé, tout y est fait pour que les animaux se sentent bien et y vivent sereinement.

Et... la Piscine !

Mais ce n’est pas tout : comble du bonheur, les jardins renferment aussi une piscine!! Lorsqu’elle est ouverte, il est possible d’en profiter tout en sachant que, c’est ce qui est dit dans l’audio-guide en tout cas, l’empereur François-Joseph y aurait appris à nager. Autant vous dire que ma frustration a été grande (autant que ma déception) lorsque je l’ai découverte mais que, malheureusement, je n’avais pas emmené de maillot de bain! Avis aux amateurs, pensez-y…

Lorsque le soir tombe, le parc reste -selon les périodes- ouvert suffisamment tard pour pouvoir profiter de la fraîcheur et s’offrir une promenade romantique dans les jardins.

Concerts de musique classique dans l'Orangerie

Et le parc vous réserve encore une dernière surprise : en vous y prenant à l’avance pour réserver (et en vous changeant car vous n’y serez pas admis en short et en claquettes…), il vous sera possible d’assister à l’un des magnifiques concerts de musiques classique donnés presque tous les soirs dans l’Orangerie. Les musiciens y sont habillés en costumes d’époque et y jouent beaucoup de morceaux de Mozart et Strauss. Rien de plus normal me direz-vous, nous sommes quand même à Vienne! Si vous le pouvez, prévoyez d’assister à ce concert un autre soir que celui du jour où vous aurez effectué la visite du château et de son parc, vous risqueriez d’être trop fatigué pour en profiter.

Pour finir, je ne peux que vous inviter à faire ce détour par le domaine de Schönbrunn si vous passez quelques jours à Vienne. Ne pas y aller vous priverait d’une visite d’une grande richesses historique et esthétique. Et puis, quand même, on a vraiment l’impression qu’on va croiser l’Impératrice Sissi ou l’Empereur François-Joseph au détour d’une allée du parc!

Article mis à jour le 13/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
GlobeTrotter

GlobeTrotter
Inscrit le 21/02/13
16 articles
1 album photos
3 avis
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires
MichelMmmm MichelMmmm

J'ai eu bcp de plaisir a lire votre article sur Shonbrun et aussi appris un peu plus sur ce site magnifique.
Vous n'avez pas fait mention des Tilleuls dans les allees qui pour moi, maintenant en Australie, n'en n'avais pas vue depuis pres de 50 ans. et qui avaient ete q q chose d'important dans ma jeunesse.
Je m'etais retrouve dans le zoo par surprise and cherchant un endroit pour des besoins personel mais n'avais aucune idee qu'il pouvait etre le plus vieux du monde!
J'avais pris le metro a Vienne (St Stephane) et change deux ou trois stations plus loins pour finir a ShonBrunn et me suis ballade dans le park jusqu'a la Joliette en prenant bcp de photos. Pas de marionette pour moi! Alor merci pour les informations suplementaires :)

Le 09/11/2016

Signaler un abus
GlobeTrotter GlobeTrotter

De rien Michel !

Le 09/11/2016

Signaler un abus

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérés

Week-end gourmand et culturel à VienneWeek-end gourmand et culturel à Vienne
Par Globetrotter
Le 13/03/2013

Travailler et vivre à Riyad pendant 2 moisTravailler et vivre à Riyad pendant 2 mois
Par Globetrotter
Le 13/03/2013

Suggestions d'albums photos

Week-end à Vienne en hiverWeek-end à Vienne en hiver
Par Louise voyage
Le 25/07/2016

VienneVienne
Par Lyster
Le 06/06/2016

Desenzano del GardaDesenzano del Garda
Par Leslie
Le 26/07/2016

Le jardin d'Isola BellaLe jardin d'Isola Bella
Par Leslie
Le 08/08/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Autriche
A/ Vienne

Points d’intérêts visités
1/ Palais de Schönbrunn
2/ Zoo de Schönbrunn

Close
Close
Close