Séjour à Cluj, en Transylvanie

Comme je l’expliquais précédemment ( dans mon billet « Syldavie ou Roumanie? »), j’ai passé quelques jours en Roumanie. Mon périple avait commencé dans les Carpates et je l’ai donc poursuivi, pour les quelques jours qui me restaient, en plongeant au sein de la capitale transylvanienne.

L'hébergement

Après quatre jours chez l’habitant, je suis donc retourné à Cluj-Napoca où j’avais atterri le premier jour de mon séjour roumain. Là-bas, j’ai loué une chambre dans une pension. Il s’agit de ce que l’on peut trouver assez facilement : une chambre dans une résidence, type hôtel. La qualité est aléatoire mais, dans l’ensemble, tout à l’air correct et les prix sont tellement variables qu’il faut y consacrer un peu de temps avant, notamment par Internet, afin de trouver le meilleur emplacement et le meilleur rapport qualité/prix, si possible. Pour ma part, je n’ai pas eu trop de mauvaises surprises : il a seulement fallu que je ne sois pas trop exigeant avec l’eau chaude qui était plutôt capricieuse et que je m’accommode de certains voisins plutôt bruyants.

Attractions de la ville

La ville, capitale de la Transylvanie, est bien connue des étudiants français pour sa faculté de médecine dans laquelle futurs médecins et dentistes viennent décrocher leurs diplômes. Je me suis promené dans le magnifique Gradina Botanica (jardin botanique) de Cluj où l’on peut se mettre à l’abri de la chaleur étouffante. J’ai eu l’impression de traverser des pays différents simplement en me promenant le nez en l’air.

Le jardin botanique de Cluj-NapocaJe me suis également baladé sur le campus de l’université où j’ai pu discuter avec les étudiants. Ils m’ont d’ailleurs appris que, consciente d’être attractive pour les Français qui y viennent et pour les Roumains qui s’apprêtent à aller exercer en France, l’université dispense les cours de médecine en Français durant les premières années, le temps que les étudiants apprennent la langue car leur dernière année se fera uniquement en Roumain. Pour finir, j’ai gravi l’un des sentiers qui mènent au sommet de la colline appelée « Cetatuia » du haut de laquelle la vue embrasse tout Cluj. Attention toutefois, on en peut pas passer partout car un hôtel occupe aujourd’hui le sommet…

centre-ville historique de Cluj-NapocaLe reste du temps, il est possible de profiter des marchés qui apparaissent dans les rues de la ville et où l’on trouve beaucoup d’artisanat d’art, notamment des bijoux réalisés avec de l’ambre ou du métal. La ville, près de la grand place et de sa grande église Saint-Michel, comporte un superbe hôtel dans le style Art nouveau (l’ancien hôtel Continental que vous verrez mentionné dans tous les guides touristiques) mais qui n’est malheureusement plus ouvert aujourd’hui et qui semble même à l’abandon. A proximité de cette place se trouve également un monument dédié à la mémoire des personnes tuées lors de la répression de la révolution de 1989 me semble-t-il. Le style de la ville est quand même étrange car on y trouve beaucoup de styles : art nouveau comme je vous le disais, moyen-âge, gothique et hautes bâtisses hongroises (sans doute un reste de l’histoire du pays…).

Se restaurer

En tout cas, pour ce qui est de se restaurer, vous pourrez manger pour pas cher : pour l’équivalent de 3 euros, vous trouvez des espèces de hamburgers plein de viande (et de choux!!) et des gros bretzels ( covrigi ) qui calent bien les petits creux. Pour quelques euros de plus, vous pouvez manger de grandes pizzas qui combleront l’estomac, même celui des plus gourmands. Et pour encore un peu plus, il y a de bons restaurants traditionnels qui restent relativement abordables si on prend le temps de comparer. Enfin, si vous voulez vous faire plaisir et choyer vos papilles, il y a aussi pas mal de restaurants de bon, voire de très bon niveau qui proposent une cuisine moderne à base de plats régionaux. Bon, ok, il faut quand même aimer le chou et les viandes en ragoût…

Pour le reste de la visite de la ville, je dois reconnaître que c’est un peu longuet car on a vite fait le tour de ce qu’elle offre aux touristes. Certains musées étaient fermés et les opéras faisaient relâche durant la période estivale. Aussi, à ma grande honte, je dois confesser que je n’étais pas mécontent de pouvoir aller me ressourcer dans un temple de la société mercantile : il y a effectivement un énorme mall en périphérie de Cluj, indiqué dès le centre ville et assez bien desservi par les transports en commun. On y trouve tout ce qui peut manquer au bout d’un certain temps de choux farcis : fast-food et autre junk food qui font du bien, le tout sur une musique moderne et branchée !!! D’autre part, on y trouve une enseigne française bien connue dans la grande distribution qui permet de faire le plein de victuailles à un prix plus raisonnable que dans le centre-ville. Après, il n’y avait plus qu’à ramener tout ça à la « pensiun » dans laquelle se trouvait ma chambre. Comme dans beaucoup de ces pensions, un coin commun cuisine équipée est prévu : vous déposez vos courses dans le frigo et, s’il se peut que quelqu’un vous emprunte de quoi manger, rassurez-vous : le lendemain, tout aura été remplacé par un produit équivalent.

Château de Bran, résidence de Dracula...

Souvenirs à ramener

Mon périple touchait à sa fin aussi j’ai voulu dépenser mes derniers Lei (la devise roumaine s’appelle le Leu, Lei au pluriel). J’ai cherché quoi ramener … Et bien je peux vous avouer que j’ai été un peu embêté : je n’ai rien trouvé de très typique qui pouvait caractériser mon voyage. Il y avait bien le marché dans le centre-ville (dont je vous parlais plus haut) avec des étals qui proposaient de l’artisanat, notamment beaucoup de bijoux fabriqués à base d’ambre. Mais, personnellement, je ne trouvais pas cela assez « typiquement roumain » pour les ramener. Peut-être ai-je eu tort mais, d’après ce que m’avait expliqué un étudiant, c’était plus hongrois que réellement roumain. Rien que de très normal cependant dans cette ville dont la double identité est toujours marquée. Bref, je me suis finalement contenté de livres sur la ville de Cluj et la région de la Transylvanie mais, pour le reste, j’ai vraiment séché… Pour ceux qui se rendront sur place, merci de me dire ce que vous aurez trouvé comme idée !!

A la limite, je me dis que, si j’avais eu du courage et du temps, j’aurais pu aller jeter un oeil au château de Bran (près de Brasov) ayant appartenu au Comte Vlad, autrement appelé Dracula. J’aurais sûrement trouvé quelque chose à ramener. Malheureusement pour moi, letemps allait finir par me manquer.

Allez, pour être totalement honnête, j’avais quand même dans mes bagages une bouteille d’alcool de prune et une autre d’alcool de cerise offertes par la famille qui m’avait accueilli au début de mon séjour… Elles ne sont toujours pas ouvertes : trop fort pour moi !! Allez jeter un oeil à mon billet « Syldavie ou Roumanie ? »

Article mis à jour le 13/08/2016 - Signaler un abus

A propos de l'auteur
GlobeTrotter

GlobeTrotter
Inscrit le 21/02/13
16 articles
1 album photos
3 avis
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires

Pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérés

Syldavie ou Roumanie ?Syldavie ou Roumanie ?
Par Globetrotter
Le 13/03/2013

« Le mystère de Noël » au Puy du Fou« Le mystère de Noël » au Puy du Fou
Par Asiangirl
Le 13/03/2013

Suggestions d'albums photos

Desenzano del GardaDesenzano del Garda
Par Leslie
Le 26/07/2016

Le jardin d'Isola BellaLe jardin d'Isola Bella
Par Leslie
Le 08/08/2016

Gares de MilanGares de Milan
Par Leslie
Le 26/07/2016

Rues de MilanRues de Milan
Par Leslie
Le 26/07/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Roumanie
A/ Cluj-Napoca

Points d’intérêts visités
1/ Jardin botanique
2/ Château de Bran

Close
Close
Close