Que voir au Parc National du Djurdjura

L'histoire du Parc

Tirant son nom du massif montagneux du Djurdjura qui se trouve à l'intérieur de ses limites, le parc national de Djurdjura, dans la région nord de l'Algérie, en Kabylie, comprend trois sections principales sur une cinquantaine de kilomètres : est, ouest et centre. Son territoire s'étend du district de Bouira au sud à celui de Tizi-Ouizou au nord. Créé en septembre 1925 sous le gouvernement colonial français de l'époque, ce parc national a été sanctuarisé après l'indépendance de l'Algérie en 1962, afin de protéger cet écosystème unique pour le peuple algérien et pour les visiteurs de ce pays fascinant.

Le Djurdjura, photo de Avdennur At Qasi

Des paysages grandioses

Avec ses nombreuses forêts denses, ses gorges profondes, ses grottes abritant des curiosités et autres légendes, ses villages de montagne Kabyles, le parc est considéré comme l'un des plus beaux d'Algérie. Outre ses splendides paysages, il abrite également une faune et une flore variées, notamment le macaque de Barbarie, une espèce de singe de l'ancien monde, en voie de disparition.

Les caractéristiques topographiques exceptionnelles du parc national de Djurdjura incluent les sommets du massif du Djurdjura de la Grande Kabylie, qui fait partie la chaîne de l'Atlas Tell, en Algérie. À une altitude de 2 308 mètres, Lalla Khedidja est la partie la plus haute de ce massif montagneux, et l’un des plus hauts sommets algériens. Il est très fréquent de voir sa cime enneigée en hiver. La face nord de l'escarpement du massif présente de profondes vallées, des cuvettes, des fissures et des gorges, la présence d'anciens glaciers ayant laissé des traces sur de nombreuses falaises.

Lalla Khedidja, photo de Berzou

Une faune et une flore variée

Très vert, le parc est bien irrigué par des sources et des ruisseaux et compte un certain nombre de lacs de montagne. Sur les pentes sud-est du massif du Djurdjura, on trouve des forêts de cèdre de l’Atlas, alors qu’à des altitudes plus basses, on trouve des pins et des genévriers endémiques.

Cette nature escarpée et riche en eau, offre un refuge et environnement idéal pour une grande variété d'espèces animales : hyène rayée, sanglier, porc-épic huppé, lièvre, chat sauvage, chacal, mangouste, belette, renard roux et le macaque de Barbarie, parfois appelé Ape de Barbarie. Les amateurs d’ornithologie apprécieront la diversité des oiseaux présents sur place, dont un certain nombre de rapaces tels que le vautour noir, l’aigle botté, la buse à longues pattes, le faucon crécerelle, l’aigle royal et le faucon pèlerin.

Macaque de Barbarie, photo de Christels

Comment visiter le parc

Le centre d'accueil principal du parc national de Djurdjura est situé à Tikjda, avec une offre d'hébergements comprenant des hôtels et des campings. De préférence avec l'accompagnement de guides professionnels, vous pouvez vous déplacer en voiture pour faire des déplacements rapides de village en village. Certains sont connus pour leur artisanat, comme Aïn El-Hammam pour ses tapis colorés, ou encore Beni Yenni pour les bijoux berbères. Il est également possible de parcourir la parc à pieds en effectuant des randonnées et des treks pour tous les niveaux.

Le Djurdjura sous la neige, photo de Georges Martin

Article mis à jour le 28/03/2019 - Signaler un abus

Tous droits réservés
hamidouche15

hamidouche15
Inscrit le 26/03/19
1 article
7 avis
Profil
Message privé
Site Internet

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires
Emilee Emilee

Bonjour,

Merci pour cet article très intéressant, qui donne envie! Est-ce que la visite du Djurdjua est suffisamment sûre, notamment pour une femme ? Comment trouver des guides professionnels de confiance ? Désolée pour ces questions

Le 01/04/2019

Signaler un abus

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérés

Visite du château de Schönbrunn à VienneVisite du château de Schönbrunn à Vienne
Par Globetrotter
Le 17/02/2019

Travailler et vivre à Riyad pendant 2 moisTravailler et vivre à Riyad pendant 2 mois
Par Globetrotter
Le 05/06/2019

Mission construction de douches solaires au ChiliMission construction de douches solaires au Chili
Par Association unidos
Le 30/09/2016

Suggestions d'albums photos

Tikjda en KabylieTikjda en Kabylie
Par Moulokov90
Le 28/03/2019

Les immanquables AlgériensLes immanquables Algériens
Par Curateur
Le 28/03/2019

Les oasis de Béni Abbès et TaghitLes oasis de Béni Abbès et Taghit
Par Moulokov90
Le 28/08/2015

Les ruines de TimgadLes ruines de Timgad
Par Moulokov90
Le 21/10/2015

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Algérie
A/ Tizi Ouzou
B/ Bouira
C/ Tikjda

Points d’intérêts visités
1/ Parc national de Djurdjura

Close
Close
Close