Passer Noël au soleil : on a choisi la Grèce !

On a tous au moins une fois dans sa vie rêver de passer Noël au soleil, au bord de la plage, les doigts de pieds en éventail ! Cette année 2021, nous nous sommes lancés dans cette expérience et avons choisi la Grèce, plus précisément, le sud du pays : les alentours de Corinthe, à une heure à l’ouest d’Athènes en voiture.

Canal de Corinthe ©Matthieu Munoz

Pourquoi avoir choisi la Grèce pour passer les fêtes ? Plusieurs raisons à cela ! Tout d’abord, Athènes est une des villes d’Europe dont le climat est le plus doux au mois de décembre. Quoi de mieux que de profiter d’une petite vingtaine de degrés et d’un beau soleil pour changer de la grisaille habituelle que nous connaissons en cette période en France ? Ensuite, nous souhaitions expérimenter une autre approche des cérémonies de Noël, par le biais de traditions orthodoxes bien différentes de celles organisées par le catholicisme dans les pays de l’Europe de l’Ouest. Enfin, la Grèce nous a paru être un bon compromis entre la qualité de l’accueil, la distance à la France, le prix des vols, le nombre et la diversité des choses à faire dans le pays, et bien sûr… les contes et légendes qui font de cette période un moment magique et hors du temps pour nombre d’entre nous !

Cet article explore chacune des raisons qui nous ont poussé à passer Noël dans le sud de la Grèce et revient sur nos impressions. Notre séjour s’est déroulé du quinze au vingt-neuf décembre 2021, et, pour l’occasion, nous avons loué une maison pour deux semaines, ce qui nous a permis d’accueillir de la famille les 24 et 25 décembre, les jours de Noël proprement dit, donc.

À noter, il reste difficile de trouver un logement abordable même en plein hiver en Grèce. Néanmoins, de nombreux groupes d’entraide sur les réseaux sociaux peuvent vous aider dans votre recherche. Pour une grande maison avec deux chambres, située à deux kilomètres de la mer seulement, mais sans piscine, nous avons dépensé la somme de 350 euros tout compris.

 

Noël en Grèce pour profiter d’un climat agréable

Le climat dans le sud de la Grèce, notamment dans les régions côtières, est encore très agréable au mois de décembre ! La plupart du temps, il y fait encore une bonne quinzaine de degrés et le soleil répand sur le pays un éclat automnal. Nous vous confirmons, après y avoir passé quinze jours, que la météo est particulièrement douce à cette période. Nous avons pu déjeuner en extérieur à plusieurs reprises, vêtus d’une simple veste, et notamment, le 25 décembre, nous avons organisé le repas de fête sur la grande terrasse du jardin de notre location !

Pour ce qui est de la température de l’eau, elle commence à bien refroidir à cette période, après plusieurs mois d’exposition à une chaleur intense - difficile pour nous d’imaginer, comme nous l’ont raconté certains de nos voisins, que le thermostat est monté à près de 40 degrés il y a à peine trois mois, à la mi-septembre, dans cette même région de Grèce continentale ! 

En tout cas, pour les plus courageux, il est encore possible de se baigner en Grèce à la période de Noël. Dans les alentours de Corinthe, la température de l’eau s’élève environ à dix-sept degrés à cette période, ce qui permet quelques plongeons ! Preuve en est, après une petite promenade le long du fameux canal de Corinthe, nous avons profité des plages de Kalamaki et nous nous y sommes baignés sans rechigner - même si, je ne vous le cache pas, il faut bien sûr un peu de motivation. Autre option, puisque nous nous situons ici entre deux eaux : le golfe de Corinthe ! Les environs du village de Loutraki sont particulièrement appréciables et la température du bassin est en général un demi degré supérieur à celle de la mer ionienne.

 

Le Péloponnèse, des possibilités d’excursions variées, même en hiver !

Le beau temps nous a permis de partir à la découverte de sites antiques remarquables, sans la horde de touristes traditionnelle que concentrent habituellement ces lieux. L’ancienne ville de Corinthe est, à ce titre, un incontournable si vous prévoyez de passer des vacances dans la région ! Les ruines de la ville antique et du temple d’Apollon sont immenses, et la visite permet d’en apprendre beaucoup sur les modes de vie de l’époque. En surplomb de cette antique cité de marchands, au sommet de la montagne qui domine le paysage, l’Acrocorinthe, ou Acropole de la Corinthe antique, domine les lieux. Cette forteresse crénelée a servi de rempart défensif mais aussi de centre religieux à la population, car elle abritait le temple d’Aphrodite.

Comme nous l’avions anticipé, nous avons connu quelques jours de pluie au cours de notre séjour. Mais pas de panique, il est tout de même possible d’organiser un programme sympa de visites historiques et culturelles dans le Péloponnèse ou dans les environs d’Athènes, à l’abri du mauvais temps ! Nous en avons profité pour nous rendre dans les musées des environs, parmi lesquels le Musée archéologique de Mycènes, avec ses impressionnantes collections d’objets antiques. Un peu plus loin, la capitale Athènes compte un peu plus de trente musées différents : vous aurez donc l’embarras du choix ! En bonus, le prix des musées en hiver en Grèce est beaucoup moins cher qu’en pleine saison, souvent les tickets sont vendus en demi tarif !

Panorama sur Athènes ©Matthieu Munoz

Si les aléas de la météo vous font vraiment peur, n’hésitez pas à choisir une destination encore plus méridionale, comme les îles grecques des Cyclades, du Dodécanèse, la Crète, Rhodes (à proximité de la Turquie) ou encore le sud du Péloponnèse, autour de Kalamata, pour vous assurer un joli soleil tout au long de votre séjour hivernal en Grèce !

 

Une avalanche de saveurs pour les fêtes de fin d'année

Le mois de décembre en Grèce vous réserve bien des saveurs ! Pour les fêtes de Noël, de nombreuses spécialités salées et sucrées viendront en effet égayer votre table. 

Côté pâtisseries, nous avons par exemple testé les melomakarona, un gâteau en forme de chouquette très juteux au miel, aux agrumes et aux noix, et les kourampiedes, une sorte de biscuit sec à l’amande, saupoudré de sucre glace. Un délice ! Le mieux est de commander ces desserts à l’avance, dans une boulangerie - qui sont nombreuses en Grèce, on en trouve à chaque coin de rue - pour s’assurer de les avoir sur la table le jour J ! En ce qui concerne le plat principal, en Grèce, c’est plutôt le cochon qui est à l’honneur au menu de Noël. De notre côté, nous avons préféré rester sur un repas à base de volaille, mais il est vrai qu’on nous a dit le meilleur sur les plats typiques à base de porc qui sont consommés à cette occasion dans tout le pays - du Nord du pays jusqu’aux îles des Cyclades. Ainsi, vous dégusterez traditionnellement en Grèce à Noël des légumes farcis au porc, des boudins et saucisses, du porc salé, en sauce ou au céleri citronné. À l’origine, l’abattage du cochon avant la période de Noël était un rituel très attendu, les familles élevaient l’animal pendant toute l’année en prévision des fêtes de fin d’année. Le moment était donc particulièrement célébré.

Melomakarona

Du fait des températures très clémentes que connaît le pays à cette période, les fruits et légumes d’hiver sont à la fois nombreux et variés ! Pour les fruits, vous n’aurez qu’à lever la tête dans les rues de Corinthe ou d’Athènes pour vous servir en savoureuses oranges et en mandarines et clémentines. L’hiver est aussi la saison de la grenade. Les olives et les avocats arrivent également à maturation à cette période. Plus classiques : les pommes et poires, châtaignes, marrons, poireaux et tubercules remplissent bien sûr les rayons de tous les magasins, et pourront nourrir vos recettes de Noël !

 

Traditions et légendes de Noël en Grèce : une ambiance féérique

Enfin, nous avons choisi la Grèce pour Noël afin de découvrir en quoi les influences byzantines et la religion orthodoxe modifient le rapport que les grecs entretiennent avec les fêtes de fin d’année par rapport aux pays de l’ouest de l’Europe.

La première chose que nous avons pu noter, ce sont bien sûr les nombreux points communs entre le Noël grec et celui que nous avons l’habitude de passer en France ! Dès le début du mois de décembre, les rues sont décorées, des guirlandes sont installées pour illuminer les villes. Quand nous y étions, à la mi-décembre, il était facile de distinguer, à travers les fenêtres des maisons allumées, des sapins bien décorés ou de grandes chaussettes accrochées aux murs. Néanmoins, sachez que la tradition préfère qu’il y ait non pas un sapin mais plutôt un bateau en bois illuminé aux pieds de la cheminée, pour fêter le retour en vie des marins à la maison. La Grèce est traditionnellement un pays de pêcheurs !

Comme en France, de nombreux évènements sont organisés par les collectivités pour rythmer le mois de décembre : patinoires, représentations de théâtre et marchés de Noël.  Malheureusement, dans le contexte de la crise sanitaire et de l’émergence d’un nouveau variant du covid-19, nombre d’entre eux ont été annulés en 2021, et les festivités réduites à peau de chagrin, même à Athènes. Néanmoins, une particularité grecque a résisté au climat morose : de nombreuses chorales de rue et représentations en plein air des chants de Noël, les Kalanta, ont été maintenues.

Ici, la population est orthodoxe, ce qui implique quelques différences dans la manière qu’a le peuple grec de fêter Noël. Premièrement, parce que, dans la religion orthodoxe, la naissance du Christ est réputée avoir eu lieu le 25 décembre du calendrier julien, ce qui correspond au 7 janvier de notre calendrier actuel (grégorien). L’influence des mœurs occidentales fait que Noël est quand même largement fêté le 25 décembre aujourd’hui en Grèce. Néanmoins, traditionnellement, le Père Noël grec, Saint Vassilis, ne distribue les cadeaux aux enfants que le soir du 31 décembre ! 

De manière générale, nous avons pu constater que la période de Noël est encore très connotée religieusement en Grèce. L’icône de la Nativité, plutôt que la crèche, est exposée à certains endroits, aux abords des Églises. A l’intérieur des lieux de culte, la population n’hésite pas à venir se recueillir et embrasse les idoles - même masqués, covid oblige ! Les Grecs les plus croyants respectent aussi une période de jeûne - le Carême de Noël - de 40 jours avant Noël. La veille de Noël, les anciens confectionnent le christopsomo, ou le “pain du Christ”, une sorte de grosse brioche à l’anis, souvent ornementée d’une ou plusieurs croix orthodoxes, qui sert à rompre le jeûne.

Pour terminer, la Grèce comporte de nombreux contes et autres croyances populaires qui animent la période de Noël. La légende la plus connue est celle des Kallikantzaroi, de petits gobelins maléfiques qui vivent au centre de la Terre et qui reviendraient peupler notre monde au moment du solstice d’hiver, pendant deux semaines. Alors que, tout au long de l’année, les Kallikantzaroi sont occupés à scier un arbre qui vit au centre de la Terre, pour la faire tomber avec, ils profitent de la période de Noël pour remonter jouer des mauvais tours aux vivants. C’est pourquoi nombre de grecs, en référence à ce conte, agrémentent leurs maisons de bougies ou accrochent une passoire sur leur porte d’entrée, ce qui a le pouvoir de chasser les mauvais esprits ! Finalement, quand le soleil reprend ses cycles dans le ciel, les gobelins retournent scier l’arbre de la Terre et s’aperçoivent que celui-ci s’est régénéré en leur absence : c’est donc une histoire sans fin !

 

Vous l’aurez compris : nous recommandons largement la Grèce comme destination si vous souhaitez passer Noël au soleil. Le climat et les coutumes locales sauront vous dépayser et vous changer de vos propres traditions. En outre, l’accueil réservé aux étrangers est toujours agréable en Grèce ! Le pays, vidé de sa horde touristique habituelle, se visite beaucoup plus sereinement, et vous repartirez sans doute un peu plus riche d’histoire et de culture hellénique !

Article mis à jour le 26/01/2022 - Signaler un abus

Tous droits réservés
NinaL

NinaL
Inscrit le 20/09/21
2 articles
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires

Pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


Autres articles suggérés

Une semaine en GrèceUne semaine en Grèce
Par Foggy
Le 15/08/2016

Vacances à Santorin dans les CycladesVacances à Santorin dans les Cyclades
Par Jlouis35
Le 13/08/2016

Suggestions d'albums photos

Les immanquables GrecsLes immanquables Grecs
Par Curateur
Le 13/02/2022

AthèneAthène
Par Yago
Le 20/01/2017

Détente sous le soleil de la GrèceDétente sous le soleil de la Grèce
Par Micka
Le 02/11/2015

Faire des dons gratuits

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Grèce
A/ Athènes
B/ Corinthe
C/ Loutraki-Agioi Theodoroi
D/ Argos-Mycènes

Points d’intérêts visités
1/ Plage de Kalamaki
2/ Temple d'Apollon
3/ Acrocorinthe
4/ Musée archéologique de Mycènes

Close
Close
Close