A la découverte des grandes villes de Colombie

Durant notre long séjour au Préou, nous avions commencé la découverte des pays voisins par l'Equateur, puis nous avons poursuivi avec la Colombie. Petite info pratique, la monnaie du pays est le peso colombien et 1 dollar vaut environ 1930 pesos.

Nous avions choisi un itinéraire passant par les grandes villes du pays, dont voici un résumé.

Cali

Pour aller en Colombie depuis l'Equateur, nous avons pris un bus qui s’arrête à Tulcan, avant la frontière. Il faut ensuite traverser le Rio San Miguel par un pont piéton, pour arriver à Ipiales, côté Colombie. Nous traversons de nuit et tout se passe bien malgré ce qu’on raconte sur les trafics de drogue et autres. Nous prenons directement un autre bus pour Cali, la capitale de la salsa.

Cali nous met tout de suite dans l’ambiance, avec ses nombreux bars de salsa aux cocktails exotiques. Les gens sont de toutes les origines. Les noirs parlent Espagnol avec un accent prononcé et vendent des cholados ou luladas, sortes de jus de fruits. Bon, c’est un peu stéréotypé ce que je dis là !

La ville a subi de nombreux tremblements de terre, beaucoup de choses ont donc été reconstruites, comme la Cathédrale de la Hermita, emblème de la ville. Cali est entourée de montagnes, dont l’une d’elle porte une statue du Christ (Monumento a Cristo Rey) un peu comme à Rio de Janeiro. Malheureusement, nous nous sommes faits voler nos appareils photos donc pas d’images de Cali disponibles…

Bogota et Zipaquira

Nous partons ensuite pour Bogota, dans un terrible bus de jour. Nous arrivons dans un quartier très actif la nuit concernant les discothèques et bars de nuit. Nous visitons le centre-ville en compagnie d’une Colombienne qui nous explique plein de choses. Nous montons au Monserrate pour voir le point de vue sur cette capitale de 8 millions d’habitants ! Nous testons le Ajiaco, la spécialité locale qui est une sorte de soupe de viande.

La place Bolivar, importante dans l'histoire de la Colombie

Vue sur Bogota depuis Moncerrate

A environ une heure de Bogota se trouve la première merveille de Colombie, la Cathédrale de Sel de Zipaquira. Cette cathédrale a été construite par les mineurs de la mine de sel, jusqu’à 180m sous terre ! Le sel y est pur à environ 85% et fut pendant un temps ce qui a rendu Zipaquira la ville la plus importante du pays. Zipaquira est une ville tranquille entourée de montagnes de basse altitude, la fin de la Cordillère des Andes.

La Cathédrale de Sel

Vue sur la ville de Zipaquira

Medellin

Notre bus de nuit pour Medellin, une expérience terrible. Arrivés à 23h au terminal terrestre de Bogota, nous prenons l’un des derniers bus en direction de Medellin. Au milieu du trajet, on nous dit qu’il faut changer de bus, et on se retrouve assis dans la rangée du milieu d’un bus plein à craquer. Impossible de dormir !

Heureusement, nous trouvons un hostal super à Medellin, tenu par une jeune Colombienne qui réalise son rêve de fonder un hôtel écologique ! Certes les chambres sont encore en construction, mais on est accueillis comme des rois.

Medellin s’est développée dès la colonisation, grâce à l’extraction de l’or de la région, Antioquia. Les colons du coin sont principalement juifs ou basques. L’or a permis la construction des premiers chemins de fer, reliant la ville au reste de la Colombie. Les lignes ferroviaires ont ensuite favorisé le commerce du café, produit essentiel de la région. Medellin est donc l’une des villes les plus développées du pays.

Les premières lignes ferrovières de Colombie

Palais de justice de Medellin

Dans la photo ci-dessus, la sculpture rappelle l’histoire des Paisas, les habitants de la région.

Medellin vit une nouvelle époque : non, elle n’est (presque) plus entre les mains du cartel de la drogue comme autrefois ! Les maires qui ont succédé à la présidence d’Uribe ont renforcé la sécurité de la ville grâce à « l’architecture démocratique ». Par exemple, la place du marché de l’époque, réputée lieu de crimes et de trafic de drogue, est aujourd’hui la Plaza de las Luces (Place des Lumières), une place agréable et sûre.

La Plaza de las Luces

Les autorités locales ont également construit des escalators pour connecter les quartiers les plus pauvres sur les montagnes au centre-ville de manière sûre, afin que les gens puissent se rendre au travail sans se faire agresser. Enfin, de nombreuses bibliothèques ont été construites et sont libres d’accès, dans le but de favoriser l’éducation de tous. Enfin, Medellin possède le meilleur métro de toute la Colombie. Les habitants en sont très fiers et le respectent : aucun graffiti et peu d’agressions.

Pour terminer, Medellin ne serait pas aussi attractive sans les célèbres œuvres de l’artiste Botero. Ses sculptures, qui jouent sur les disproportions, sont de véritables symboles de la ville. On retiendra notamment celle des 2 oiseaux : le premier, l’original, a malheureusement été partiellement détruit par une bombe qui a causé 7 morts. L’artiste n’a pas voulu retirer la statue abîmée, mais a choisi d’en reconstruire une neuve, identique, à son côté. Ainsi, Botero rappelle qu’il est important de se souvenir de la violence du passé, mais qu’aujourd’hui il est temps de montrer la véritable image de la Colombie, celle qui se reconstruit pacifiquement après des années de terreur.

Les 2 oiseaux de Botero

Sculpture de la place Botero à Medellin

Carthagène

Bus de nuit pour Carthagène, au Nord de la Colombie, sur la côte atlantique. Il fait de plus en plus chaud ! On arrive vers 14h, et la première chose à faire, c’est de se prendre une bonne douche froide !

Nous visitons le quartier Getsemani, qui fut longtemps un coin dangereux mais qui est maintenant très touristique. Nous faisons aussi le tour des plages et de ses immeubles à la Miami.

Enfin, nous visitons le centre ville, à l’intérieur des remparts. Carthagène a longtemps été le plus grand port des Caraïbes, d’où ses importantes fortifications pour se protéger des pirates. Nous découvrons des endroits surprenant comme la Plaza de los Dulces où sont vendus gâteaux et confiseries.

Plage de Carthagène

Plaza de los Dulces à Carthagène

Article mis à jour le 02/12/2016 - Signaler un abus

Tous droits réservés à l'auteur
ophelie

ophelie
Inscrit le 25/10/16
8 articles
8 albums photos
47 avis
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires
Celine P Celine P

Que de bons souvenirs en relisant ton article !
Je me laisserai bien tenter par un Ajiaco !!!
Je vois que tu as gouté aux transports en bus. Pour avoir fait Bogota-Medellin en bus, j'ai eu ma dose. Mais ça vaut vraiment le coup niveau financier :)
Par contre je ne sais pas quelle image tu as eu de Bogota mais ce n'est vraiment pas la ville colombienne que je recommande...


Le 06/12/2016

Signaler un abus

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérésSuggestions d'albums photos

Bogota - 2016Bogota - 2016
Par Celine p
Le 09/01/2017

Desenzano del GardaDesenzano del Garda
Par Leslie
Le 26/07/2016

Isola dei PescatoriIsola dei Pescatori
Par Leslie
Le 08/08/2016

Le jardin d'Isola BellaLe jardin d'Isola Bella
Par Leslie
Le 08/08/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Colombie
A/ Bogota
B/ Carthagène
C/ Medellin
D/ Zipaquira
E/ Cali

Points d’intérêts visités
1/ Monserrate
2/ Parc des sculptures de la place Botero
3/ Cathédrale de sel de Zipaquira
4/ Cathédrale de Cali
5/ Cristo Rey

Close
Close
Close