De la jungle à la Capitale

En grandes aventurières, nous répondons à l'appel de la jungle ! C'est armées d'un hamac et de notre maillot de bain que nous prenons le bateau pour s'enfoncer un peu plus dans la nature cambodgienne. Cependant, les exploitants de noix de cajou ne nous ont pas attendus : la déforestation a déjà fait des ravages. Cela nous donne l'occasion de découvrir le fruit à l'origine de la noix.

La noix de cajou !

Après quelques heures de marche, nous arrivons au campement où une cascade nous attend. Un bain bien mérité ! C'est l'occasion d'améliorer nos techniques de jumps ! Nous testons la soupe cuisinée dans un bamboo au feu de bois. C'est très bon, surtout accompagnée d'une patte de tarentule ... ! Miam miam 

Un guide pêche des petits poissons pour nous, en utilisant son caleçon comme panier de pêche ...! On passera notre tour pour cette fois-ci ! 

Après une bonne nuit dans les hamacs, nous repartons vers un village ethnique. Sur le chemin, nous faisons quelques découvertes : boire l'eau des branches d'un arbre, un arbre dont la sève est inflammable, les cris matinaux du gibon ou encore les dégâts des termites. 

Au village, nous arrivons en plein mariage, c'est la fête pendant 3 jours et des centaines de personnes y sont conviées ! Un peu plus loin, un puits et des panneaux construits par une ONG sont laissés à l'abandon ... Les habitants préfèrent utiliser l'eau du fleuve plutôt que réparer le puits. C'est un peu impuissants que nous rentrons sur Banlung à l'arrière d'un pick-up ! 

 

Après un petit jogging matinal (de 11km), nous partons direction Phnom Penh. C'est avec surprise que nous arrivons finalement à destination, suite à plusieurs arrêts techniques : pousser le mini-van pour démarrer, regonfler les pneus, refroidir le moteur à coups de sceaux d'eau, des suspensions inexistantes et on en passe ! 

En  arrivant nous sommes frappées par les buildings et chantiers de toute part. La capitale est en pleine effervescence. 

Nous avons la chance d'avoir le meilleur tuk-tuk de tout Phnom-Penh : Charles, un ami de Maylis, nous emmène à la découverte de la vie des expatriés ! Nous ne sommes pas déçues : les bars, les restos, les quais et la vie en général y est plutôt plaisante. Par hasard, nous tombons même sur les 5 Audenciens étudiants dans la ville !

Nos journées se déroulent au rythme de nos interviews pour le W Project. 

Concernant les entrepreneurs/ONG, nous avons eu la chance de rencontrer : 

- la Directrice Asie de Passerelles Numériques, une ONG qui forme les jeunes défavorisés aux métiers informatiques,

- la CEO de Nexus, qui soutient des projets sociaux grâce à la finance carbone,

- le fondateur des espadrilles Amboh pour qui le fair-trade et le développement personnel de ses salariés sont indispensables,

- le Directeur et Fondateur de Teuk Saat 1001, ONG en partenariat avec 1001 Fontaines qui rend possible l'accès à l'eau potable pour tous,

- la Directrice de Hagar Catering, entreprise sociale de restauration collective, qui se bat pour donner un repas décent aux ouvrières du textile,

- le Fondateur de la start-up Kamask, créateur de masques anti-pollution performants et équitables. 

Concernant les institutions publiques, qui nous apportent un éclairage sur la situation économique et sociale au Cambodge : 

- le Vice-président de la Chambre de Commerce Franco-Cambodgienne (CCFC),

- le Conseiller technique du concours RSE de la CCFC,

- le Président de l'EuroCham (Chambre de commerce européenne au Cambodge),

- le service économique de l'Ambassade de France.

 

Nous les remercions tous chaleureusement, nous avons beaucoup appris de ces rendez-vous. 

 

Nous avons également la chance d'assister à une conférence à l'Institut français sur les Khmers rouges qui complète nos connaissances suite à la visite du musée S-21. Ce dernier est l'ancienne prison politique des Khmers rouges qui n'a connu que 12 survivants... Si les derniers procès des responsables Khmers rouges sont seulement en cours, les Cambodgiens eux ont décidé d'aller de l'avant et de sceller sous silence cette sombre période de l'Histoire. 

 

Cette semaine à la capitale nous a fait goûter à la vie d'expat' , bien différente de celle des backpackers (voyageurs) ! Les opportunités y sont nombreuses, on vous y donne rendez-vous dans quelques années ?! 

 

M&M's

Article mis à jour le 30/03/2017 - Signaler un abus

Tous droits réservés à l'auteur
Marion et Maylis

Marion et Maylis
Inscrit le 31/01/17
19 articles
1 album photos
Profil
Message privé

Solidarité

Financez gratuitement les associations de votre choix en publiant des carnets de voyage !

Plus vos articles seront recommandés, plus les dons versés par Avygeo aux associations que vous parrainez seront élevés.

> Solidarité, mode d'emploi
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier vos récits



Commentaires

Pas encore de commentaire.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour ajouter un nouveau commentaire


  • Partagez cette page :
Autres articles suggérés

Les plages, le poivre et (plus) AngkorLes plages, le poivre et (plus) Angkor
Par Marion et maylis
Le 30/04/2017

Voyage de 2 semaines au CambodgeVoyage de 2 semaines au Cambodge
Par Dudy
Le 14/02/2018

Protection de l'environnement au CambodgeProtection de l'environnement au Cambodge
Par Ecmsolidarites
Le 11/08/2016

Suggestions d'albums photos

Siem Reap et les ruines d'AngkorSiem Reap et les ruines d'Angkor
Par Arveen
Le 01/07/2016

Desenzano del GardaDesenzano del Garda
Par Leslie
Le 26/07/2016

Isola dei PescatoriIsola dei Pescatori
Par Leslie
Le 08/08/2016

Solidarité

Faites gagner Gratuitement de l'argent aux associations de votre choix en publiant des carnets de voyage sur Avygeo.
Plus vos carnets sont recommandés (icône en forme de médaille sous l'article), plus les dons versés par Avygeo seront élevés.
Inscrivez-vous pour participer

Tags de l'article

Lieux visités
Cambodge
A/ Phnom Penh
B/ Ban Lung

Close
Close
Close