Palacio Barolo (Buenos Aires, Argentine)


Infos Pratiques
Type de lieuMonument
AdresseAvenue de Mayo 1370
 Buenos Aires
Argentine
Coordonnées GPSLatitude : -34.609392
Longitude : -58.385862
Comment y accéderMetro : Metro C arrêt Avenida de Mayo Bus : 8D-8A-8C-8B arrêt 1339 Avenida de Mayo
Horaires d'ouverture*Lundi-mardi : 10:00 – 18:00 Mercredi-jeudi : 100:00-21:00 Vendredi : 10:00-22:00 Samedi : 11:00-22:00 Dimanche: 11:00-21:00

* Informations et tarifs indicatifs sujets à variation


Visiter le Palacio Barolo

L'histoire du Palacio Barolo remonte au début du XXe siècle. Plus précisément : l'architecte italien Mario Palanti dirigeait – en ce temps-là - l'édification de ce bâtiment hors du commun ; entre 1919 et 1923. Ce faisant, il honorait en fait une commande formulée par un magnat du textile local, nommé Luis Barolo. D'une dimension impressionnante, la bâtisse grande de 100 mètres restera le plus grand immeuble sud-américain... jusqu'à la construction de l'édifice Kavanagh (une tour d'appartements construite en 1935 et située dans le quartier de Retiro à Buenos Aires) ! Mais au-delà de ses dimensions impressionnantes, le bâtiment surprend en fait par ses formes atypiques. Cela n'a rien d'un hasard : pour distinguer sa création du reste de la ville, Mario Palanti s'était en fait inspiré de la "Divine Comédie" de Dante.

Une divine inspiration

Dans les faits : les 100 mètres de hauteur de l'édifice symbolisaient les 100 chants du poème médiéval. Dans le même esprit, le Palacio Barolo fut divisé en 3 sections distinctes qui correspondent elles-mêmes aux 3 livres de l'auteur italien ; à savoir : l'enfer, le purgatoire et le paradis. Mais ce n'est pas tout : en s'approchant du hall d'entrée, l'on constate qu'il est surmonté de 9 voûtes représentant – pour chacune d'entre elles – les 9 hiérarchies infernales que Dante décrit avec moult détails, dans son ouvrage légendaire. Enfin, chacun des étages dispose de 11 ou de 22 bureaux ; des chiffres qui correspondent au nombre de strophes qui composent les chants de la "Divine Comédie". Détail amusant : l'immeuble est surmonté d'un phare. Celui-ci était censé lui permettre, à l'origine, d'échanger des signaux avec son jumeau : le Palacio Salvo de Montevideo... construit par le même architecte (en 1925). Un vibrant exemple de perfectionnisme. 

Résumé des 1 avis

1
1 membre recommande de visiter ce monument
Soit 100% de recommandations
Inscrivez-vous ou identifiez-vous pour voir si des amis ont recommandé cette adresse.


Notes par types de visites :
En famille : 4/5
En couple : 3/5
Entre amis : 4/5
Note globale : 4/5


Classement de ce lieu d'intérêt :
  • N°342 au monde
  • N°100 en Amérique
  • N°16 en Argentine
  • N°16 à Buenos Aires
  • N°6 sur 25 monuments à Buenos Aires


Faire des dons gratuits
Avygeo reverse des dons aux associations de votre choix, quand vos avis sont recommandés !
> Inscrivez-vous gratuitement pour publier des avis 

Photos les plus populaires

Plan et situation géographique

Autres attractions à proximité

Feria de Madres de Plaza de Mayo1 Feria de Madres de Plaza de Mayo
marché et centre commercial
à 0.20 km

Place des deux congrès2 Place des deux congrès
adresse connue
à 0.41 km

Centre culturel de Saint-Martin3 Centre culturel de Saint-Martin
centre administratif
à 0.52 km

Congrès National argentin4Congrès National argentin
centre administratif
à 0.57 km

Cafe Tortoni5Cafe Tortoni
monument
à 0.65 km

Détail des avis

Un phare !

Petite-Terre
Avis posté le 17/03/2021 par Petite-Terre
Un très jolie bâtiment et un beau phare en même temps. Cependant le prix d'accès au phare est assez chère, peut être es ce dû à la crise économique ?

Signaler un abus - Poster un commentaire8 membres ont recommandé cet avis
Je recommande cet avis

Lieu adapté pour les visites :

En famille
En couple
Entre amis
Note globale
Petite-Terre recommande de visiter cet endroit
Close
Close
Close